John Bonham

Infos
John Henry "Bonzo" Bonham (31 mai 1948 à Redditch, près de Birmingham, en Angleterre - 25 septembre 1980), fut l'un des batteurs les plus renommés des années 1970. Son nom est surtout associé au groupe hard-rock Led Zeppelin.
John Bonham

John Henry "Bonzo" Bonham (31 mai 1948 à Redditch, près de Birmingham, en Angleterre - 25 septembre 1980), fut l'un des batteurs les plus renommés des années 1970. Son nom est surtout associé au groupe hard-rock Led Zeppelin.

Biographie

Débuts

Bonham est né en Angleterre à Redditch dans le Worcestershire. Très jeune, John commence déjà à frapper sur des pots et des casseroles avec des bâtons plutôt artisanaux en copiant le style de ses idoles, Gene Krupa et Buddy Rich. À l'âge de 10 ans, sa mère lui offre un tambour qu'il ne lâcha jamais. À 15 ans, il reçoit sa première batterie usagée ; un cadeau de son père, cadeau dont il prit toujours soin. C'était une Premier qui a très vite rouillé. Après avoir quitté l'école publique Wiltan House, il travaille pour son père, Jack Bonham, dans le secteur de la construction tout en contribuant en tant que batteur à divers groupes locaux. En 1964, son premier groupe de musique officiel, Terry Web and The Spiders, est un groupe d'étudiants du secondaire. À l'époque, il n'a pas encore acquis son style qualifié d'agressif pour lequel il sera réputé et reconnu plus tard. Il joue ensuite avec une série de groupes anglais locaux tels que The Nicky James Movement, A Way of Life et Steve Brett and The Mavericks. À l'âge de 18 ans, il rencontre à Kidderminster celle qui deviendra son épouse, Pat Phillips, réticente à l'épouser pendant un certain temps, craignant qu'il ne réussisse pas sa carrière comme batteur. Bonzo continue alors à rassurer sans arrêt à ce sujet. Il joue pour d'autres groupes de Birmingham comme The Blue Star Trio and The Senators qui publie un single au succès relativement modeste, She's a Mod. Bonham apprécie l'expérience et décide de se consacrer entièrement la batterie. Deux ans plus tard, il rejoint A Way Of Life mais le groupe devient vite inactif. Afin de s'assurer un revenu plus constant, il rejoint un groupe de blues nommé Crawling King Snakes dont le chanteur est le jeune Robert Plant. Durant cette période, Bonham est réputé pour être l'un des plus bruyants batteurs de toute l'Angleterre : il casse souvent la peau de ses instruments et les clubs demandent parfois qu'il arrête de jouer au cours de concert. Lors d'une session dans un studio de Birmingham, le propriétaire lui demande de quitter les lieux car il joue trop fort et qu'il n'y a pas d'avenir pour un batteur aussi bruyant. Dix ans plus tard, Bonham enverra une note avec la mention "Merci pour le conseil sur la carrière", accompagné d'un disque d'or de Led Zeppelin. En 1967, A Way Of Life demande à Bonham s'il peut revenir dans le groupe, ce qu'il accepte tout en restant en contact avec Plant. Quand ce dernier décide de former un nouveau groupe, Band Of Joy, Bonham intègre naturellement la formation. Le groupe enregistra un certain nombre de démos mais aucun album. En 1968, le chanteur américain Tim Rose entame une tournée en Grande-Bretagne et invite Band Of Joy à assurer l'avant-première de ses concerts. Quand Rose débute une nouvelle tournée quelques mois plus tard, Bonham est officiellement engagé en tant que batteur du groupe de Rose. D'autres chanteurs comme Joe Cocker et Chris Farlowe demanderont à Bonham de les rejoindre.

Led Zeppelin

Après la rupture qui marque la fin de The Yardbirds, Jimmy Page décide de former un nouveau groupe et cherche un chanteur. Son premier choix, Terry Reid avait déjà signé avec Mickie Most pour une carrière solo. Reid proposa qu'il s'adresse à Robert Plant qui à son tour conseilla d'engager Bonham qui avait connu Page lors d'une session. La basse quant à elle devait être assurée par John Paul Jones. Page était toutefois indécis quant au batteur et sur sa liste figuraient notamment B.J. Wilson de Procol Harum, Clem Cattini et Aynsley Dunbar. C'est en voyant la prestation de Bonham pour Tim Rose, à Hampstead en juillet 1968 que Page et son manager Peter Grant furent convaincus d'avoir décroché le parfait batteur pour leur projet. Pendant la première tournée de Led Zeppelin aux États-Unis en décembre 1968, Bonham se lie d'amitié avec Carmin Appice, le batteur de Vanilla Fudge. Appice lui présente les instruments fabriqués par Ludwig-Musser, une marque que Bonham adoptera pour le reste de sa carrière. Bonham utilise les baguettes les plus longues et les plus lourdes disponibles et qu'il surnomme les "arbres". Sa frappe puissante s'adapte bien au son complexe des chansons de Led Zeppelin. Par la suite, Bonham développe d'autres styles influencés par la musique latine et le funk, comme dans les morceaux Royal Orleans ou Fool in the Rain. L'ingénieur du son Tom Drowd se rappelle que Bonham était un batteur solide, mais dont le son venait pour beaucoup de l'utilisation des dynamiques. Certes, il jouait fort, mais ce n'était pas un batteur « bruyant », ce qui aurait été péjoratif. Beaucoup pensent que son volume provenait principalement de la grosse caisse Ludwig de 26 pouces. Or, le gros son n'a souvent rien à voir avec la force musculaire que l'on met dans le coup, c'est plus souvent une histoire de geste. Bonham a en effet été durant un temps l'élève de Keith Moon, le batteur emblématique du groupe The Who. Ce serait ce même Keith Moon qui aurait trouvé le nom « Led Zeppelin » pour le groupe : il aurait comparé la brutalité du son de Bonham à l'écrasement d'un "zeppelin de plomb" ("lead zeppelin" en anglais). Son célèbre solo de batterie, au début surnommé Pat's Delight puis Moby Dick dure souvent plus de 30 minutes et Bonham n'hésite pas à utiliser ses mains pour obtenir d'autres sonorités. Après 1969, Bonham augmente sa panoplie d'instruments : congas, timpani et un gong. Bonham est aussi l'un des premiers à utiliser le son de batterie issu d'un synthétiseur (lors d'un concert en 1977). Ses rythmes seront par la suite échantillonés par divers groupes, dont les Beastie Boys (When The Levee Breaks). En 1974, Bonham apparaît dans le film Son of Dracula (produit par Ringo Starr) où il joue de la batterie dans un groupe. Il assure également la bande-son du film en collaborant avec Keith Moon et Ringo. Bonham apparaît aussi dans le film The Song Remains the Same. En tant que passionné de sports mécaniques, il collectionne de vieilles voitures de sport et des motos dans sa ferme familiale The Old Hyde. Son activité musicale ne se restreint pas à Led Zeppelin, il joue pour Screaming Lord Sutch sur l'album Lord Sutch and Heavy Friends ainsi que pour son ami Roy Wood sur l'album On the Road Again (1979). Il collabore avec Paul McCartney, alors membre des Wings pour le projet Back to the Egg. Il assure la rythmique de Everbody's Got To Clap the Lulu, une chanson écrite par Maurice Gibb et Billy Lawrie.

Décès

Malheureusement, sa carrière ne se termine pas aussi bien que celles de ses confrères. Bien qu'il ait toujours été reconnu comme un grand buveur, John, alors qu'il sort pour une soirée bien arrosée, le 24 septembre 1980, boit selon la rumeur 40 shooters de vodka en 4 heures seulement. Un peu assomé et plus ou moins dans son état normal, il appelle un taxi pour se rendre à la maison de campagne de Page où se trouve un ami qui l'aide à se mettre au lit. Durant la nuit, il vomit alors qu'il est inconscient et s'étouffe. Le lendemain matin, Benji Lefevre, l'assistant de Robert Plant le trouve sans vie dans son lit. Bonzo laisse dans le deuil son épouse Pat, son fils Jason et sa fille Zoe, en plus des trois autres membres de Led Zeppelin, qui, à partir de cette date, ne se reformeront plus jamais officiellement pour faire de la musique sous le nom Led Zeppelin. Le batteur Tony Thompson avait été suggeré, mais le groupe annonce sa séparation en décembre 1980. Il fait quand même quelques représentations : anniversaire d'Atlantic Records et au Live Aid, avec des batteurs différents, dont le fils de Bonzo, Jason Bonham et Phil Collins ----

Anecdotes

- Ce serait John Bonham qui aurait composé le thème de la chanson Kashmir, mais d'une façon un peu particulière: avec sa bouche.
- John lors de certains concerts jouait un solo (de la musique "Moby Dick") de Batterie qui durait environ 20 minutes et dont un passage se faisait à mains nues. Il posait donc ses baguettes (ses arbres) dans un coin pour les reprendre rapidement pour la suite du solo. Mais ce jour là impossible de retrouver ses baguettes ; il cherchait désespérément à gauche et à doite mais toujours rien. Alors il a continué à jouer avec ses mains tout en cherchant là où il aurait pu les mettre. Quelques minutes plus tard en relevant la tête vers son public, il voit les autres membres du groupe, au premier rang, les baguettes à la main qui se marraient bien. Ce jour là, le solo a duré plus de 40 minutes. Catégorie:Led Zeppelin Catégorie:Batteur de rock Catégorie:Musicien anglais Catégorie:Naissance en 1948 Catégorie:Décès en 1980 Catégorie:Mort accidentelle bg:Джон Бонъм cs:John Bonham da:John Bonham de:John Bonham en:John Bonham es:John Bonham fi:John Bonham ga:John Bonham he:ג'ון בונהם id:John Bonham it:John Bonham ja:ジョン・ボーナム nl:John Bonham no:John Bonham pl:John Bonham pt:John Bonham ru:Бонэм, Джон sk:John Bonham sl:John Bonham sr:Џон Бонам sv:John Bonham tr:John Bonham
Sujets connexes
Angleterre   Années 1970   Atlantic Records   Batterie (musique)   Beastie Boys   Birmingham   Buddy Rich   Conga   Gene Krupa   Gong (instrument)   Hampstead   Jason Bonham   Jimmy Page   Joe Cocker   John Paul Jones   Keith Moon   Led Zeppelin   Live Aid   Ludwig-Musser   Lulu   Maurice Gibb   Paul McCartney   Peter Grant   Phil Collins   Procol Harum   Redditch   Ringo Starr   Robert Plant   Terry Reid   The Who   The Yardbirds   Tim Rose   Timpani   Vanilla Fudge   Vodka   Wings (groupe)   Worcestershire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^