Patagonie

Infos
En couleur orange: la zone la plus communément définie comme Patagonie le lac Nahuel Huapi en Patagonie La Patagonie désigne la région la plus méridionale de l'Amérique du Sud, s'étendant sur l'Argentine et le Chili. Échancrée par des fjords abrupts, parsemée d'îlots dénudés, hérissée de sommets escarpés, comme celui du Cerro Paine, la Patagonie, à l'extrême sud de l'Amérique, c'est aussi la dernière terre habitable avant le Pôle sud. On peut dire que la Pa
Patagonie

En couleur orange: la zone la plus communément définie comme Patagonie le lac Nahuel Huapi en Patagonie La Patagonie désigne la région la plus méridionale de l'Amérique du Sud, s'étendant sur l'Argentine et le Chili. Échancrée par des fjords abrupts, parsemée d'îlots dénudés, hérissée de sommets escarpés, comme celui du Cerro Paine, la Patagonie, à l'extrême sud de l'Amérique, c'est aussi la dernière terre habitable avant le Pôle sud. On peut dire que la Patagonie est faite de glace, de feu et de vent soufflant en tempête sur des steppes où vivent quelques hommes et des moutons. L'été, par pans entiers, un glacier, lambeau de banquise isolé dans les terres, s'effondre dans le lac Argentino en soulevant des montagnes d'eau. A 600 km au nord du cap Horn, frontière entre le Chili et l'Argentine, se dresse le Fitz Roy, 3.405 m, sommet bien plus difficile d'accès que ceux de l'Himalaya. Au pied de ce rêve d'alpiniste, en plein centre de la Patagonie, s'étend une forêt dont les arbres meurent de vieillesse ou frappés par la foudre.

Histoire

La Patagonie fut découverte en 1519 par Magellan, qui nomma de nombreux lieux remarquables qui se trouvaient sur son passage. Patagonie signifie « Terre des Grands Pieds ». La légende dit que Magellan et son équipage auraient aperçu une tribu de géants aux grands pieds. Ils nommèrent cette tribu les « Patagons » ou « Grands Pieds ». Plus tard, des explorateurs prétendirent les avoir également vus et firent des dessins des Patagons. Cortés dit aussi avoir vu une tribu de géants d'une taille équivalente dans les Andes mais cela reste à prouver. C'est le 21 octobre 1520 que le navigateur portugais Fernand de Magellan découvrit le passage qui devait permettre à son escadre d'accomplir le 1 tour du monde. Remarquant des fumées s'élevant du rivage, Magellan crut à une activité volcanique. C'étaient sans doute des foyers allumés par les Indiens. L'endroit fut baptisé Terre des Fumées puis Terre de Feu.

Le Royaume d'Araucanie et de Patagonie

- Les "Cuernos del Paine", dans la Patagonia, le Chili En 1860, Orélie-Antoine de Tounens, avoué originaire de Périgueux, débarque en Araucanie (dans le centre du Chili actuel), où il est rapidement porté en triomphe par les Indiens, qui voient en lui le sauveur qui les libérera des exactions chiliennes. Le 20 novembre 1860, il est proclamé roi d'Araucanie et de Patagonie: deux ans plus tard, il est expulsé et rapatrié en France. Là-bas, il continue son combat en lançant une souscription qui ne rencontre que les moqueries de la presse. Ayant néanmoins tenté à plusieurs reprises de regagner son royaume, il sera expulsé à chaque fois par les autorités chiliennes ou argentines et mourra à Tourtoirac, en Dordogne, en 1878. En 1881, la Patagonie sera officiellement partagée entre l'Argentine et le Chili, mais les frontières entre les deux pays ne seront définitivement fixées qu'en 1902, à la suite d'un arbitrage rendu par le roi d'Angleterre, Édouard VII. Saint Loup et Jean Raspail ont beaucoup écrit sur ce royaume mythique, dont certains se considèrent encore comme les sujets, un peu partout dans le monde.

Villes

Le port d'Ushuaïa, au pied des Andes du Sud, face à la Terre de Feu, vit autrefois passer les voiliers du monde entier, chargés de blé ou de minerai venant de Californie ou de Valparaiso, en route pour l'autre côté du monde. Après le percement du canal de Panama, ce fut le retour à la torpeur hivernale, sous un ciel chargé de nuages. Les Indiens sont devenus des dockers d'un petit trafic local et une espèce de manchots a emprunté son nom (Spheniscus magellicanus) à Magellan.

Géopolitique

Le cône sud, comme disent les ouvrages de géostratégie, qui désigne la partie la plus méridionale de l'Amérique du Sud, est occupé de part et d'autre de la cordillère des Andes par la Patagonie. Celle-ci fut partagée entre l'Argentine et le Chili en 1881. La Patagonie argentine (787.291 km²) est formée par les provinces de Neuquén, Rio Negro, Chubut, Santa Cruz et Terre de Feu. Du côté chilien, elle est formée du nord au sud par les régions de la Araucania, Los Lagos, Aisén et de Magallanes y la Antartica Chilena. Il y a donc deux Patagonies au plan politique mais aussi au plan climatique. Car la barrière des Andes détermine deux types de climat : humide et frais sur l'étroit versant pacifique (côté chilien), sec et venteux sur le versant atlantique (côté argentin). Des deux pays, c'est sans doute l'Argentine qui accorde à la Patagonie un intérêt majeur. En effet, avec à peine un million et demi d'habitants (et la plus faible densité humaine du pays), la Patagonie fournit à l'Argentine 75% de sa production pétrolière. D'autre part, cette production pétrolière a souvent été l'enjeu de conflits de frontière entre les deux États.

Voir aussi

-Patagonie argentine ===
Sujets connexes
Amérique du Sud   Argentine   Californie   Cap Horn   Chili   Chubut   Cordillère des Andes   Cortés   Docker   Dordogne (département)   Fernand de Magellan   Fitz Roy   Fjord   France   Géostratégie   Himalaya   Jean Raspail   Manchot   Neuquén   Patagonie argentine   Patagons   Périgueux   Saint Loup   Santa Cruz   Terre de Feu   Tourtoirac   Ushuaïa  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^