Téléologie

Infos
La téléologie (du grec télos, fin, but, et logos, discours) est l'étude des systèmes finalisants, à ne pas confondre avec l'étude des causes finales, le finalisme. Aristote dans l'Éthique à Nicomaque développe le principe de causalité pour en faire ressortir une finalité sous-jacente à la nature des choses. La doctrine finaliste y prend sa source comme matérialisation d'un sens nécessaire à tout étant (être en tant qu'être).
Téléologie

La téléologie (du grec télos, fin, but, et logos, discours) est l'étude des systèmes finalisants, à ne pas confondre avec l'étude des causes finales, le finalisme. Aristote dans l'Éthique à Nicomaque développe le principe de causalité pour en faire ressortir une finalité sous-jacente à la nature des choses. La doctrine finaliste y prend sa source comme matérialisation d'un sens nécessaire à tout étant (être en tant qu'être).

Téléologie et téléonomie

La téléologie moderne est cette finalité, dans l'approche écosystémique, à partir de laquelle s'effectuent la conception d'un construit social organisé et sa mise en œuvre, d'une entreprise au missile autoguidé, dans le cadre d'une téléologie et d'une téléonomie, dans une relation proche de celle entre écologie et économie, de astrologie et astronomie, de la théorie d'une connaissance (logos) à la pratique avec ses règles d'organisation (nomos). La téléologie et la téléonomie sont des notions qui se rapportent au but à atteindre ou finalité. Cette finalité peut être déclarée (comme les intentions exprimées) ou interprétée à partir de l'observation des comportements qui semblent tendre vers un but attribué par l'observateur. Anthony Wilden (Anthony Wilden. 1972, 1980 et 1983, "System and Structure. Essays in Communication and Exchange", 1, 2 édition anglaises et version française complète et définitive, Tavistock, Londres & N-Y et Boréal Express, Montréal. ) a établi une différenciation signifiante et significative (1972, p. 363; 1980, p. 492; 1983, p. 564) entre téléologie et téléonomie. La téléologie est l'étude des systèmes finalisants acceptant différentes plages de stabilité structurelles et capables, en général, d'élaborer des buts ou de modifier leurs finalités, (en anglais:purposeful systems"). Dans les systèmes humains psycho-socio-politique, cette téléologie peut très bien se nommer de "autodétermination". La téléonomie est l'étude des systèmes finalisés par une stabilité; recherche de la stabilité structurelle et non du changement, (en anglais: "goal seeking systems"). En psychologie et en sociologie, la téléonomie peut très bien se nommer "autonomie". Les systèmes téléologiques ou intentionnels ("purposeful systems" précédemment nommés "systèmes finalisants") sont capables non seulement de se comporter (c'est-à-dire d'agir) par rapport à quelque finalité injectée ou permanente - comme les systèmes téléonomiques ou finalisés ("goal-seeking systems") - mais aussi d'élaborer des buts et de changer eux-mêmes leurs finalités, leurs projets ou leurs intentions.

Voir aussi

- approche écosystémique
- processus stochastique
- cybernétique
- épistémologie constructiviste
- Éthique
- Aristote
- Éthique à Nicomaque
- Concepts éthiques
- Cause
- Quatre causes
- Finalisme ==
Sujets connexes
Anthony Wilden   Approche écosystémique   Aristote   Astrologie   Astronomie   Cause   Concepts éthiques   Cybernétique   Finalisme   Processus stochastique   Quatre causes   Téléonomie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^