Resident Evil 4

Infos
Resident Evil 4 (japonais: バイオハザード4, Biohazard 4) est un épisode de la série de jeux vidéo d'aventures et d'action survival horror Resident Evil mettant en scène l'agent gouvernemental Leon Scott Kennedy lors d'une mission dans une partie rurale d'Europe. Ce jeu est édité par la société japonaise Capcom.
Resident Evil 4

Resident Evil 4 (japonais: バイオハザード4, Biohazard 4) est un épisode de la série de jeux vidéo d'aventures et d'action survival horror Resident Evil mettant en scène l'agent gouvernemental Leon Scott Kennedy lors d'une mission dans une partie rurale d'Europe. Ce jeu est édité par la société japonaise Capcom.

Gameplay

Le jeu diffère beaucoup des autres épisodes de la série : les décors ne sont plus fixes mais en 3D temps réel, la vue est une vue objective où le personnage principal est vu de dos, légèrement de côté. Le jeu est maintenant davantage basé sur l'action et la maniabilité a été entièrement repensée à cette fin : elle est plus souple, permet un meilleur contrôle et une meilleure immersion. Dans certaines situations, un menu contextuel apparait afin de proposer des actions spéciales : monter à l'echelle, sauter par la fenêtre, donner un coup de pied, se cacher, sauter, etc. Ces actions se réalisent tous à partir d'un bouton unique, à la manière des Zelda en 3D ou de Shenmue. Des "Quick Time Events" (ou QTE) donnent un surcroît de dynamisme au jeu : afin de se sortir de certaines situations critiques (éviter un coup, s'enfuir etc.) le joueur doit presser rapidement une combinaison de touches affichée à l'écran. S'il échoue, l'issue de la séquence est généralement fatale. La vue de dos autorise désormais le tir de précision et la localisation des dommages. Lorsqu'ils sont atteints sur une partie de leur corp, les ennemis réagissent de façon appropriée (touchés à la jambe, ils tombent etc.) ce qui permet de développer des stratégies de combat pour venir à bout d'ennemis tous très différents, notamment les boss, souvent spectaculaires. Enfin, les temps de chargement à chaque passage de porte, marque de fabrique de la série, ont disparu au profit d'une action ininterrompue. Les décors se chargent en effet en continu, ce qui renforce encore le caractère immersif du jeu.

Scénario

Le joueur dirige Leon Scott Kennedy, personnage déjà accessible dans Resident Evil 2 et centre de l'histoire de Resident Evil Gaiden, qui doit sauver la fille du président des États-Unis, Ashley Graham, qui a été enlevée et se retrouve détenue dans un sombre village de l'Espagne profonde. L'organisation qui la détient aurait trouvé un parasite appelé « Las Plagas », selon certains documents trouvés par Leon au cours de l'aventure. Ces parasites détourneraient la personne inoculée de sa volonté et la transformeraient en une sorte de marionette obéissant aux commandes des chefs de l'organisation : Bitores Mendez (chef du village Pueblo), Ramón Salazar (8 gouverneur du chateau du village Pueblo contrôlé par un culte religieux, « Los Illuminados ») et lord Osmund Saddler (Maitre en chef de la secte controlant toutes les personnes affectées par les "Las Plagas" tel que les chefs précédemment cités ).

Déroulement du jeu

Le jeu se déroule en trois étapes bien distinctes.
- D'abord, on est dans un village espagnol, ou l'on combat principalement des villageois atteints de démence. L'ambiance est celle d'un endroit insalubre, avec des vers, des cadavres, et où la saleté semble maîtresse. On y recontre un monstre marin énorme, ainsi que "des êtres autrefois humains", le El Gigantes, qui ressemblent au trolls du Seigneur des Anneaux.
- Le joueur se retrouve ensuite dans un château, où il est entouré de fanatiques psalmodiant continuellement, de monstres de plus en plus puissants (à l'image de ce gladiateur aveugle controllé par un Plagas dorsal) une ambiance médiévale et des pièges partout. Le jeu est là moins violent, mais plus angoissant: on retrouve un peu de l'ambiance des premiers épisodes de la série.
- L'île. La troisième partie est de loin la plus oppressantes, avec des ennemis nombreux et très puissants ; par exemple les Régéneradors, monstres obèses et horriblements sillencieux, et leur évolution les Iron Maiden, du nom d'une célébre torture (aucun rapport avec le groupe de Heavy Metal). Ambiance un peu commando, magnifiée lors du combat contre un Krauser fou et mégalomane ! Une ambiance de laboratoire par moments, ou l'on découvre les innomables expériences des Illuminados.

Développement

L'histoire du développement de Resident Evil 4 ressemble en quelque sorte à la tumultueuse histoire de Resident Evil 2 qui avait connu une première version non finalisée, nommée par les fans de la saga Resident Evil 1.5 avant d'être totalement remise à zéro pour devenir la version que l'on connaît aujourd'hui. En ce qui concerne Resident Evil 4, il n'y a pas eu une version très différente avant de sortir sur le marché mais en fait quatre (voire cinq) autres ! Le jeu a mis plus de quatre ans à aboutir et ce n'est que la cinquième version du jeu qui a été retenue par l'équipe du développement. L'objectif était clair : Resident Evil 4 ne devait pas ressembler aux précédents épisodes de Resident Evil.

Versions

-La première version du jeu a été dirigée Hideki Kamiya, qui avait déjà œuvré sur le premier opus et qui avait dirigé la création du second. Capcom avait demandé un jeu qui se vendrait à plus de deux millions d'unités. Pour atteindre cet objectif, il décida de bouleverser le concept même de la série : la peur devait être remplacée par une action intense et impressionnante. Les bruitages angoissants et les éléments réalistes devenaient des éléments contribuant au fun de l'action et le personnage principal, Dante, est inspiré de Cobra, personnage de manga. Le jeu devenant trop différent du reste de la série et le fait que Dante enquête sur son passé et l'origine de ses pouvoirs causés par la science ne s'inscrivait plus dans l'histoire commune à tous les épisodes.
-Le jeu ne fut pas abandonné mais ne serait plus un Resident Evil : il devint Devil May Cry.
-Jamais ce que l'on connaît comme Devil May Cry n'a été présenté au public sous le nom de Resident Evil 4. C'est lors de la présentation de DMC que l'on a appris qu'il était l'ex-projet Resident Evil 4.
-Il semble qu'il y a eu encore une autre version du jeu avant la présente qui a donné DMC. Cette aventure se voulait véritablement terrifiante, démoniaque, très noire et intense en action qui se déroulerait sur un bateau. Il est difficile de confirmer ou infirmer l'existence de cette version car elle n'est qu'évoquée par Hiroyuki Koyabashi, producteur de jeu de la série, dans une interview accordée au magazine Consoles +. D'autre part, Resident Evil Gaiden, qui est sorti sur Game Boy Color, a choisi de se dérouler sur une épave de navire de croisière. Le mystère concernant cette sixième version reste entier.
-La seconde version a été présentée lors du Tokyo Game Show de l'année 2002 sous la forme d'une vidéo. On y découvre que le personnage principal du jeu n'est autre que Leon S. Kennedy, lequel est infecté par un virus. Le jeu est encore assez proche du précédent projet : la démarche et les mouvements de Leon ressemblent beaucoup à ceux de Dante et le jeu se passe dans un château. On distingue d'ailleurs un passage qui semble se passer sur un aéroplane et des décors qui ressemblent de loin à certains passages de la version commercialisée. Dans une interview, il sera expliqué plus tard que le but de cette version était d'infiltrer les immeubles d'Umbrella Corporation où l'on affrontait des créatures totalement nouvelles.
- Capcom a présenté RE4 suite à l'annonce de l'accord d'exclusivité Capcom/Nintendo pour cinq jeux GameCube (les Capcom Five) : Killer7 (qui est finalement sorti sur GameCube mais aussi sur PlayStation 2), P.N. 03, Dead Phoenix (qui a été annulé), Viewtiful Joe et donc, Resident Evil 4. Au final, de ces cinq exclus il n'y aura eu qu'une seule réelle : P.N. 03.
-La troisième version est présentée à l'Electronic Entertainment Expo de 2003. Cette version est présentée sous la forme d'un trailer assez intriguant semblant tourner autour du mystique et de l'hallucination. La terreur se veut plus que jamais au cœur du jeu. Il faudra attendre 2005 et la sortie du « vrai » RE4 pour découvrir plus profondément cette troisième version de RE4 qui est présentée cinq minutes durant dans le DVD bonus où l'on revoit les poupées et le fantôme bleu du trailer du jeu. La lumière a plus que jamais son importance dans l'ambiance, mêlant les effets, les ombres et une sorte d'éclairage bleuté semble avertir du danger et l'accentuer. On suppose que Leon devait être poursuivi par un « Nemesis » récurrent comme dans l'épisode 3 ou encore dans la série de jeux Clock Tower.
-Cette version a fait couler de l'encre auprès des fans à l'époque car c'est certainement la version du jeu qui était la plus éloignée de l'esprit de la série, aussi bien dans l'intrigue qui se ressemblait plus à celle d'un Silent Hill à cause de la dimension fantastique et très glauque du jeu mais également par son inspiration sur Devil May Cry : la démarche du personnage, le cadre du château, la façon de tirer... On notera en revanche que la vue en troisième personne temps réel était déjà définitivement acquise.
-Le DVD permettra d'en apprendre beaucoup sur le jeu. Par exemple, que les objets sont directement placés dans l'inventaire sans confirmation pour ne plus interrompre l'action ; que certaines portes ne peuvent pas être ouvertes tant que tous les ennemis n'ont pas été éliminés, condition également pour faire disparaître la lueur bleue éclairant la pièce. La vidéo montre également que des passages où il faut très rapidement effectuer des combinaises de touches (comme dans le jeu commercialisé) étaient prévus.
-C'est Hiroyuki Kobayashi, producteur du jeu, qui a confirmé l'existence de cette quatrième version différente du jeu lors du making-off de Resident Evil 4 qui a été diffusé sur IGN.com et Gamespot.com. Cette version en revanche n'a jamais été présentée d'une quelconque façon au public ou à la presse. En fait, il s'agissait d'une version faisant ressurgir les mécaniques habituelles de la série, à savoir les zombies, le gameplay... alors que Capcom souhaitait un jeu profondément différent.
-Enfin, il y a eu la cinquième version, celle qui a été commercialisée en 2005 sur GameCube puis sur PlayStation 2.
-Récemment, le magazine japonais Famitsu, spécialisé en jeux vidéo, a annoncé le portage du jeu en une version Wii. L'histoire sera la même, mais le jeu devrait bénéficier des bonus exclusifs à la PS2 ainsi qu'un mode 16/9 et progressive scan (480p).

Équipe de développement

-Producteur : Hiroyuki Kobayashi
-Réalisateur : Shinji Mikami
-Game Design : Hiroshi Shibata, Koji Kakae, Shigenori Nishikawa
-Lead Coder : Kiyohiko Sakata
-Programmeurs : Kazunori Inoue, Yuji Hagiyama, Yoshiaki Nishimura, Takaaki Yamanouchi, Nao Ueda, Naoki Hashimoto
-Art Production - Lead Designer : Yusuke Kan
-Art Production - Conceptual Artist : Yasuko Shimada
-Art Production ‑ Designers : Koichi Minami, Yoshizumi Hori, Eirou Yoshii, Toshiko Katayama, Kentaro Yano, Naoto, Hidenori Kouyama, Akiko Yokoyama, Naotaka Yoshitomi, Gaku Shimada, Kouji Nagano, Nanatsu Yasuda
-Character & Creatures - Lead Designer : Masaki Yamanaka
-Character & Creatures - Modeling : Yoshinori Matsushita, Yoshifumi Hattori, Yasuyo Kondou, Yuichi Akimoto
-Character & Creatures - Motion : Naohiro Taniguchi, Nobuaki Yamazaki, Eijiro Nishimura, Keiichi Satou
-Visual Effects - Lead Designer : Yusuke Hashimoto
-Visual Effects ‑ Designers : Tokuo Yamamoto, Hideki Nakanishi, Kazumasa Kuroda
-Interface/Item Design - Designers : Naoki Yoshikawa, Shigeomi Okamura
-Sound ‑ Lead Composer/Arranger : Misao Senbongi
-Sound ‑ Composer/Arranger : Syusaku Uchiyama
-Sound - Lead Sound Designer: Yoshihiko Wada
-Sound ‑ Sound Designers : Yoshito Kato, Shuji Takagi
-Réalisateur cinématiques : Hidé Gondoh, Kenichi Ueda
-Cinematics ‑ Lead Designer : Yoshiaki Hirabayashi
-Cinematics - Designers : Toshiya Kotani, Kunihiko Tsuda, Shuuichi Kawata, Satoshi Ogino, Tsubasa Nakai, Yusuke Maeda, Akira Masuda, Mitsuhiro Kubo
-Cinematics - Facial Animation Lead Designer : Yoichiro Tajiri
-Cinematics - CG Opening Scene : Koichi Hidaka

Les bonus

Une fois le jeu achevé, des bonus seront alors débloqués :
- Le niveau « pro » (finir le jeu en mode normal).Une fois le jeu fini en niveau pro on obtient le P.R.L 412 (exclusivement sur Playstation 2 et sur Wii).
- La mission « Assignment Ada ». (exclusivement sur Game Cube et sur Wii).
- Le mode « Mercenaries ».
- Le mode «Separate ways» (exclusivement sur Playstation 2 et sur Wii).
- Une tenue alternative pour les protagonistes (plusieurs tenues dans la version Playstation 2).
- De nouvelles armes en solo (Mathilda, Lance-roquettes infini...)

Armes supplémentaires

- Une fois la première partie achevée, le nouveau tour permettra d'acquérir le lance-roquettes avec munitions infinies pour un million de pesetas.
- Une fois la mission « Assignment Ada » terminée, la mitraillette Chicago Typewritter sera disponible pour un million de pesetas (sur la version Playstation 2, cette arme se débloque en terminant la mission « Separate Ways »).
- Une fois les quatre missions « Mercenaries » achevées avec cinq étoiles dans tous les niveaux du mode Mercenaries avec tous les personnages, le Handcannon sera gracieusement proposé.

Mission « Assignment Ada »

Vous prenez le contrôle de la charmante Ada et devez récupérer cinq échantillons du virus "Las Plagas" dans le niveau de l'île. Une fois le niveau achevé, vous débloquerez le Chicago Typewritter dans le mode seperate ways qui sera disponible, même lors d'une partie en cours, à la boutique pour un million de pesetas.

Mode « Mercenaries »

Il s'agit de quatre niveaux différents dans lesquels il faudra tuer le maximum d'ennemis possible. Selon le nombre de points obtenus et la survie du personnage, un score de une à cinq étoiles sera obtenu. Chaque score à quatre étoiles permettra de débloquer un personnage supplémentaire pour le mode « Mercenaries » et les cinq étoiles aux quatre niveaux avec chacun des cinq personnages permettront d'obtenir le Handcannon gratuitement à la boutique du marchand, arme ne tirant que trois coups avant les améliorations disponibles. Pour une amélioration totale de 700 000 pesetas, vous pourrez obtenir cette arme avec munition illimitées, et une puissance incomparable de 99.9.Ce qui est quasiment impossible !

À noter

- Le jeu est classé « 18+ » par le PEGI. Ce jeu comporte des scènes très violentes et de nombreuses grossièretés (en espagnol, cependant...). Le jeu est également très sanglant.
- Le jeu se déroule dans une fenêtre de jeu proche du 16/9.
- Dans ce jeu est présent un mystérieux marchand d'armes, qui possède divers pouvoirs et permet d'acheter des armes durant l'aventure. C'est une nouveauté dans l'univers de Resident Evil. Vous pouvez cependant le tuer mais il reviendra en mode facile et normal, mais pas en mode difficile!
- Deux éditions du jeu ont été proposées à la sortie sur Playstation 2 : une édition normale et une édition collector avec un boîtier métallique. ==
Sujets connexes
Capcom   Capcom Five   Cobra   Compatible PC   DVD   Devil May Cry   Electronic Entertainment Expo   Espagne   Famitsu   GameCube   Game Boy Color   Gameplay   Gouverneur   Hideki Kamiya   Illuminati   Japon   Jeu de tir subjectif   Killer7   Manette de jeu   Manga   Marchand d'armes (Resident Evil)   Mini DVD   Pan European Game Information   PlayStation 2   Resident Evil   Resident Evil 2   Resident Evil Gaiden   Shenmue   Shinji Mikami   Silent Hill   Survival horror   The Legend of Zelda (série)   Tokyo Game Show   Viewtiful Joe   Village   Wii  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^