Montre (horlogerie)

Infos
Montre commune se portant au poignet. Une montre est une horloge portative. Au XXI siècle, la montre se porte généralement au poignet, mais les premières montres étaient portées dans une poche de gilet, de veste (ou veston), ou bien encore attachées à l'extrémité d'un court ruban fixé en haut de la culotte ou du pantalon. Une horloge ne peut fonctionner que dans une seule position, au contraire de la montre qui fonctionne dans toutes les positions. De ce fait, deux
Montre (horlogerie)

Montre commune se portant au poignet. Une montre est une horloge portative. Au XXI siècle, la montre se porte généralement au poignet, mais les premières montres étaient portées dans une poche de gilet, de veste (ou veston), ou bien encore attachées à l'extrémité d'un court ruban fixé en haut de la culotte ou du pantalon. Une horloge ne peut fonctionner que dans une seule position, au contraire de la montre qui fonctionne dans toutes les positions. De ce fait, deux éléments techniques lui sont indispensables :
- le ressort moteur, alors qu'une horloge peut fonctionner avec des poids dont la descente actionne le rouage ;
- le coq, qui est le point de pivotement supérieur du balancier, alors que l'horloge peut fonctionner avec un pendule. thumb

Caractéristiques des différents types de montres

Une montre s'identifie en combinant ses caractéristiques, par exemple : affichage analogique à aiguille, régulation à quartz, alimentation par pile, portée au poignet.

L'affichage

Affichage analogique
-Analogique :
-le temps est indiqué par des aiguilles
-le temps est indiqué par des cristaux liquides, sous la forme de traits simulant les aiguilles. Affichage numérique. À gauche l'heure, à droite la date.
-Numérique :
-le temps est indiqué par des chiffres
-
-roues mécaniques (par exemple : les jours du mois)
-les chiffres sont représentés par 7 segments
-
-diode électroluminescente, pour lesquelles il est nécessaire de presser un bouton afin d'avoir l'heure à cause de la forte consommation de l'affichage
-
- cristaux liquides (LCD)
-Analogique et numérique
-par exemple, des aiguilles pour les heures et des affichages numériques pour les jours du mois.

Le mécanisme de régulation

Photomontage d'un affichage analogique sur 10 secondes. Oscillateur mécanique (ressort-spiral) : dans ce cas, balancier, muni d'un ressort en forme de spirale, est animé par un mouvement oscillatoire régulier. Pour régler la marche du mouvement, il suffit d'agir sur le spiral : on augmente sa longueur si la montre avance, à cause d'oscillations trop rapides, on la diminue si la montre retarde, à cause d'oscillations trop lentes. Autre moyen d'agir sur la marche : on modifie l'inertie du balancier (par exemple : vis radialement disposées). Oscillateur mécanique à fréquence sonique (par exemple, le diapason du procédé Accutron, utilisé par la marque Bulova). Quartz + circuit électronique

La source d'énergie

Une montre peut tirer son énergie d'un ressort, qui est soit remonté par l'utilisateur, soit remonté par les mouvements du corps que celui-ci transmet à une masselotte circulaire appelée "rotor" (c'est alors un remontage automatique). Une pile peut également fournir l'énergie, mais il faut alors la remplacer par une nouvelle lorsqu'elle est épuisée (au bout d'un délai de 12 à 30 mois en général pour les piles à l'oxyde d'argent, de 7 à 10 ans pour les piles au lithium). La source d'énergie électrique peut également être rechargée, sans remplacement, par les mouvements du corps (montre électronique automatique ; procédés Kinetic™ ou Mecaquartz™). Ces mouvements du corps, comme dans le cas de la montre mécanique à remontage automatique, actionnent un rotor, lequel recharge, par un dispositif comparable à une dynamo, un condensateur qui stocke l'énergie ainsi générée. La recharge de la réserve d'électricité peut enfin se faire par l'intermédiaire d'une cellule photo-voltaïque (ou "solaire") qui génère un courant, plus ou moins important, quand le cadran de la montre est exposé à une lumière artificielle ou naturelle.

La fixation au corps

Montre gousset Montre gousset Omega Calibre 38.5 Les montres de poches (ou de gousset) sont généralement attachées au gilet par une chaîne. Les montres-bracelets que l'on fixe au poignet à l'aide d'un bracelet en cuir ou en tissu muni d'un fermoir ou d'une boucle, ont été inventées par les « poilus » de la Première Guerre mondiale, à partir de montres de gousset adaptées, par soudure d'anses à 12h00 et à 6h00, ou par fixation du boîtier sur un « berceau » métallique fabriqué spécialement. Cette transformation permettait à l'utilisateur de consulter son garde-temps d'une manière plus rapide et plus pratique, tout en le rendant moins vulnérable aux chocs ou aux chutes. La montre-pendentif, de taille plus réduite, et s'adressant au public féminin, est suspendue au cou à l'aide d'une chaîne ou d'un ruban.

Qualités attendues

Pour bien remplir son rôle, une montre doit présenter certaines qualités. Parmi les plus courantes, citons :
- exactitude (voir Chronomètre)
- étanchéité
- résistance aux chocs
- verre inrayable
- antimagnétisme

Les fonctions supplémentaires

Ces fonctions supplémentaires (autres que la simple indication de l'écoulement du temps) sont généralement dénommées « complications » au sein de la communauté horlogère. Les experts sont divisés quant à la question de savoir si les fonctions chronographiques (enregistrement de l'écoulement du temps pour une période limitée) font partie ou non des complications.
- affichage :
- jour du mois (ou quantième)
- jour de la semaine
- mois de l'année
- phases de la Lune
- quantième perpétuel : corrige de manière autonome la durée du mois (28, 29, 30, 31 jours)
- fuseaux horaires (dual time en anglais)
- réserve de marche
- carte du ciel nocturne (constellations)
- coefficients des marées
- heure du lever et coucher du soleil ou de la lune
- réveil
- chronographe
- mise à l'heure automatique par signal radio
- répétition (indication sonore des heures, quarts d'heures et minutes)
- équation de temps
- tourbillon (mise en rotation de l'organe réglant la montre)

Les composants d'une montre classique

La montre mécanique est généralement composée de cinq parties :
- l'habillement
- le mouvement
- le boîtier
- le bracelet
- le fermoir

Historique

Cette section présente l'évolution des mécanismes qui ont permis à la montre de devenir ce qu'elle est aujourd'hui.
-Au Moyen-âge, l'horloge de beffroi
-Le ressort moteur
-Le foliot est utilisé comme régulateur
- 1650 : le pendule est utilisé comme régulateur
-En 1657, la première horloge à pendule fut construite par l'horloger Salomon Coster, à La Haye, d'après les instructions du savant hollandais, Christian Huygens (1629-1695).
-En 1675, le ressort-spiral est utilisé comme régulateur
-montre à spiral par Isaac Thuret, maître-horloger.
-invention du cadran à 2 aiguilles (heure et minute)
-L'horloger londonien Daniel Quare (1649-1724) créa le cadran actuel, qui sera modifié plus tard par l’ajout de l’aiguille des secondes
-1680 : naissance de l'horlogerie anglaise
-Thomas Tompion
- 1685 : la révocation de l'édit de Nantes pousse les Huguenots (souvent des artisans) à se réfugier, notamment à Genève. En prêchant contre la fabrication de croix et de calices, Jean Calvin incita les orfèvres à se tourner vers l'horlogerie. C'est ainsi que l'horlogerie genevoise et bâloise trouva ses racines.
-Implantation de système de « l'établissage », l'organisation divisée du travail.
-L'orfèvre Daniel Jeanrichard (1665-1741)
-1777 : l'horloger suisse Abraham Louis Perrelet crée la « montre à secousses » dite perpétuelle, considérée comme l'ancêtre de la montre automatique. (aucun document n'existe confirmant ce fait)
-1778 : l'horloger liégeois Hubert Sarton dépose un document décrivant une « montre automatique à rotor », auprès de l'Académie des sciences de Paris.
-1842 : Adrien Philippe, (Patek Philippe) inventa la montre avec remontoir
-1867 : Georges-Frédéric Roskopf crée la montre pour les pauvres : la Prolétaire.
-57 pièces au lieu des 200 pour les autres montres
-1904 : la montre-bracelet est inventée par Louis Cartier et Hans Wilsdorf
-1926 : 1 montre-bracelet automatique effectivement industrialisée. C'était une réalisation de John Harwood. Par contre, en 1922, Léon Leroy réalisa une montre de ce genre, mais elle ne fut jamais industrialisée.
- 1 montre en plastique (l'Astrolon de Tissot).
-1952 : premières montres-bracelets électriques (Lip)
-1967 : 1 montre-bracelet à quartz du monde, la Beta 21 (Centre électronique horloger de Neuchâtel).
-1969 : 1 montre à quartz commercialisée (Seiko 35SQ ) et 1 montre à DEL (Hamilton)
-gros succès de ces montres bon marché, malgré le fait que pour voir l'heure l'on doive presser sur un bouton.
-1969 : 1 montre à cristaux liquides (Longines)
-1975 : 1 montre-bracelet à quartz à affichage analogique par cristaux liquides (Suncrux).
-1979 : la montre en or la plus plate du monde (Délirium)
-les rouages sont implantés directement dans la carrosserie
-1981 : 1 montre à quartz sans pile électrique : un générateur thermoélectrique convertit le flux thermique qui traverse la montre en énergie électrique qui est stocké dans un accumulateur électrique (Bulova, CEH).
-1982 : 1 montre en plastique où les rouages sont implantés directement dans la carrosserie (la Swatch)
-1990 : 1 montre-bracelet radioélectrique, montre radiopilotée (Junghans) reçoit les signaux radio d'un émetteur radio qui émet continuellement l'heure.
-1996 : 1 montre à quartz sans pile électrique utilisant un convertisseur électrodynamique : un rotor actionne un générateur de courant stocké dans un condensateur (Seiko).

Les marques horlogères

Image:Beaume and Mercier watch.jpg|Montre Baume et Mercier Image:Breitling-Navitimer.jpg|Montre Breitling Image:Maurice Lacroix calendrier retrograde.jpg|Montres Maurice-Lacroix Image:Breguet MG 2575.jpg|Montre Breguet Image:PaneraiMM.jpg|Montre Panerai

Montres de légende

Voir aussi

Article connexes

- Horlogerie
- Horloge
- Chronomètre
- Chronomètre de chemin-de-fer
- Montre à affichage binaire ===
Sujets connexes
Abraham Louis Perrelet   Accumulateur électrique   Beffroi   Breitling   Cartier SA   Chaîne (mécanique)   Chronomètre   Constellation   Diode électroluminescente   Foliot   Genève   Georges-Frédéric Roskopf   Gilet   Horloge   Horlogerie   Hubert Sarton   Huguenot   Jaeger-LeCoultre   Jean Calvin   Lip   Longines   Louis Cartier   Lune   Marée   Montre à affichage binaire   Mouvement (horlogerie)   Movado   Mécanisme   Omega (montres)   Or   Patek Philippe   Pendule   Pendule (physique)   Pile au lithium   Pile électrique   Poignet   Poilu   Première Guerre mondiale   Quartz (électronique)   Remontage automatique   Ressort   Ressort moteur   Rolex   Seiko   Swatch Group  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^