Bihar

Infos
Le Bihar est un État du nord de l'Inde. Situé dans l'est de la plaine indo-gangétique, le Bihar est un état très densément peuplé et encore peu développé sur le plan économique. Région d'origine du bouddhisme, son nom provient de vihara.
Bihar

Le Bihar est un État du nord de l'Inde. Situé dans l'est de la plaine indo-gangétique, le Bihar est un état très densément peuplé et encore peu développé sur le plan économique. Région d'origine du bouddhisme, son nom provient de vihara.

Histoire

Antiquité

Le coeur de l'ancien royaume de Magadha se trouvait dans le Bihar actuel et sa capitale, Patna, appelé alors Pataliputra, est le centre de l'Empire maurya qui gouverne le sous-continent indien entre -325 et -185. L'empereur Ashoka est le dirigeant le plus connu de cette dynastie. Le Bihar reste un lieu important de pouvoir, de culture et d'éducation durant mille ans jusqu'à la période des invasions musulmanes qui ravagent le pays. Les universités de Nâlandâ et de Vikramshila sont alors des centres d'éducation renommés dans le monde asiatique.

Une terre de religions

Le Bihar est aussi le lieu de naissance de plusieurs religions, dont le bouddhisme et le jainisme. Le mot trouve d'ailleurs son origine das le mot sanskrit qui signifie monastère bouddhiste. Bouddha atteint l'illumination à Bodh-Gaya, une ville de l'État, dans le district de Gaya. Mahavira, le fondateur du jainisme, est originaire de Vaishali dans le Bihar.

Époque médiévale

Avec l'apparition des musulmans, le Bihar va connaître des fortunes diverses. Muhammad Khilji, un général de Muhammad Ghûrî s'empare du Bihar au . Le pays connaît cependant une période de prospérité avec le règne de l'afghan Sher Shâh Sûrî, originaire de Sasaram qui établit la plus grande voie du sous-continent, la Grand Trunk Road, qui traverse d'Est en Ouest de Calcutta à Peshawar, Pakistan. De 1557 à 1576, Akbar, l'empereur moghol, annexe le Bihar et le Bengale à son empire et fait du Bihar une partie du Bengale. Avc le déclin des Moghols, le Bihar passe sous le contrôle des nawabs du Bengale.

Période moderne

Après la bataille de Buxar (1765), la Compagnie anglaise des Indes orientales obtient les droits diwani, c'est-à-dire ceux d'administrer et de collecter les taxes pour le Bihar, Bengale et l'Orissa. À partir de là, le Bihar devient une partie de la Présidence du Bengale, structure administrative du Raj britannique et ce jusqu'en 1912, année où le Bihar est érigé en province indépendante. En 1935, certaines parties du Bihar sont incorporées dans l'État de l'Orissa. À nouveau, en 2000, 18 districts administratifs du Bihar lui sont retranchés pour former l'État du Jharkhand. Après son retour d'Afrique du Sud, Gandhi commence son mouvement pour la liberté par son satyagraha dans le district de Champaran au Bihar, en soutenant des paysans forcés à la culture de l'indigo, une culture très appauvrissante pour leur sol.

Géographie

Le Bihar est bordé à l'est par le Bengale occidental, au nord par le Népal, au sud par le Jharkhand et à l'Ouest par l'Uttar Pradesh. En 2000, le Bihar est partagé en deux États, la partie sud prenant le nom de Jharkhand avec pour capitale Ranchi.

Politique

Le chef de l’exécutif (Chief Minister) est M. Nitish Kumar, depuis le 24 novembre 2005, et le gouverneur est M. R.S. Gavai, depuis le 22 juin 2006.

Démographie

Culture

La roche des Fakirs, sur le Gange, près de Sultanganj (Bihar), October 1788 (pinceau et lavis, par Daniell) Hormis le bihari, on parle au Bihar le maithili proche du bengalî et le maghadi, un dialecte hindi oriental qui a donné le pali, la langue religieuse du bouddhisme du Sud.

Tourisme

Sites touristiques : Bodh-Gaya, la ville où le Bouddha a connu l'illumination est un centre de pèlerinage pour les bouddhistes du monde entier.

Divers

Les Bihari ou habitants du Bihar sont généralement très pauvres, ils s'exilent très souvent dans les autres États de la fédération indienne - Bengale occidental, Assam, en particulier - pour y faire les travaux les plus durs (construction des routes dans les hauteurs himalayennes, par exemple). Ils émigrent aussi hors de l'Inde et on en trouve aux îles Fidji, à l'île Maurice, à Trinité-et-Tobago. D'autres choisissent un exil social en rejoignant les groupes maoïstes naxalites présents aussi au Bengale occidental et proches des maoïstes népalais ou en intégrant les bandes de dacoïts, bandits de grands chemins. ==
Sujets connexes
Afrique du Sud   Akbar   Ashoka   Assam   Bataille de Buxar   Bengale   Bengalî   Bihari   Bodh-Gaya   Bouddha   Bouddhisme   Calcutta   Compagnie anglaise des Indes orientales   Dacoït   Gaya   Grand Trunk Road   Hindî   Illumination   Inde   Indigo   Jharkhand   Magadha   Mahavira   Maithili   Maoïsme   Mohandas Karamchand Gandhi   Monastère   Muhammad Ghûrî   Nâlandâ   Népal   Népalais   Orissa   Pakistan   Patna   Peshawar   Plaine indo-gangétique   Province   Raj britannique   Sanskrit   Satyagraha   Sher Shâh Sûrî   Trinité-et-Tobago   Uttar Pradesh   Vihara  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^