Laque

Infos
Boîte laquée avec motif d'enfants de la période Qianlong, dynastie Qing, 1736-1795. La laque est une matière qui en séchant forme un revêtement solide, résistant aux intempéries. La laque naturelle est un latex extrait de divers arbustes de la famille des Térébinthacées, différents selon les régions :
- l'arbre Sumac (Rhus vernicifera) en Chine, au Japon et en Corée, à la sève toxique ;
- le Toxicodendron succedaneum à Taïwan et au Viêt Nam ;
Laque

Boîte laquée avec motif d'enfants de la période Qianlong, dynastie Qing, 1736-1795. La laque est une matière qui en séchant forme un revêtement solide, résistant aux intempéries. La laque naturelle est un latex extrait de divers arbustes de la famille des Térébinthacées, différents selon les régions :
- l'arbre Sumac (Rhus vernicifera) en Chine, au Japon et en Corée, à la sève toxique ;
- le Toxicodendron succedaneum à Taïwan et au Viêt Nam ;
- le Melanorrhoea usitata en Thaïlande et au Myanmar (ex-Birmanie), appelé localement « Thit-si » ;
- au Japon, la laque traditionnelle est réalisée avec la résine extraite du tronc de l'arbre Urushi, on retrouve aussi cette laque en Corée, à Taiwan, au Viêt Nam, en Thaïlande et au Myanmar ;
- en Inde, la laque (laksha) est extraite d'une résine sécrétée par une cochenille, la Coccus lacca.

Histoire

La laque prend ses racines en Chine il y a plus de trois mille ans, et sa technique s'est développée ensuite dans toute l'Asie du Sud-Est. Sous la dynastie Han, du au après, elle fut d'abord utilisée pour protéger les armes, puis les objets ménagers et enfin les meubles. En Birmanie, les origines de la laque semblent venir des pagodes de Bagan au . Dans les années 1680, la dynastie des Dagly de Spa, en principauté de Liège, réalisa des imitations fort prisées, appelées le vernis Dagly qui firent une bonne part de la renomée européenne de la ville d'eau et qui brisèrent le monopole de la Hollande qui resta longtemps la seule importatrice de laques japonaises (le goût pour l'orient mythique). En 1730, les frères Martin de Paris mettent au point une imitation de laque à base de copal, le vernis Martin. Ce vernis comporte toutefois un gros défaut : il est fragile à l'eau. Vers le milieu du , les progrès de la chimie permettent la mise au point d'un vernis laque de meilleure qualité. Pendant la Première Guerre mondiale, la laque fut employée pour renforcer la résistance des hélices d'avion. Au des vernis laque performant apparaissent grâce à de nouvelles formules et à des vernis durcissant à l'air. On voit apparaître des laques nitrocellulosiques, glycérophtaliques ou polyuréthènes. Ces « laques modernes » furent employées par les décorateurs du mouvement Art déco sur toutes sortes de supports : contreplaqué, latté, aggloméré ou encore tôle d'aluminium.

Principaux artisans-maîtres

- Chine
- Huang Xia Wu, dynastie Song, 960 - 1279
- Chang Cheng, dynastie Yuan, 1279 - 1368
- Chen Ching, dynastie Ming, 1368 - 1644
- Lao Wei, Dynastie Qing, 1644 - 1910
- Japon
- Naga Shige, 1599 - 1651
- Kano Nao Nobu, 1607 - 1650
- Kaji Kawa, Japon, †1682
- Ta Tsuki Yei Suke,
- Gonroku Matsuda,
- Katsutaro Yamazaki,
- Tomio Yoshino,
-Europe
- Gérard Dagly, dynastie des Dagly,
- Les frères Martin de Paris,
- Jean Dunand, 1877 - 1942 (artiste laqueur de la période Art Déco)
- association L.A.C. (laqueurs associés pour la création) depuis 1978; Olga Aloy, Catherine Bodilis, Jean-pierre Bousquet, Bruno Chomel, Gine Clément, Raphael Daynié, Maurice Debois, isabelle Emmerique, Ephidia, Fad, Laurence Klein, Lien, Thibauld Mazire, Michel Merz, Catherine Nicolas, Michell Pontie, Martine Rey, Catherine Simoneau-Pestel
- Catherine NICOLAS : Meilleur Ouvrier de france, 14ème en titre depuis 1924

Récolte de la résine

On prélève la résine, un peu comme on le fait avec le latex sur les hévéas, par des entailles à la base du tronc sur lequel sont fixés de petits bols en bambou. La sève du laquier a une très forte qualité adhésive et un brillant magnifique.

Fabrication

La sève résineuse récoltée doit être utilisée dès qu'elle a été purifiée, colorée ou nature. Elle sèche en formant un film insoluble et sans pores. La laque naturelle s'utilise par application de couches très minces ; la qualité de la laque est déterminée par le nombre de couches — sept couches pour une belle laque — les chinois peuvent passer jusqu'à 18 couches sur les plus beaux objets sculptés. la couleur est obtenue en fonction des produits chimiques incorporés, de l'oxyde de fer pour le noir, du sulfure naturel de mercure pour le vermillon, du sesquioxyde de fer pour l'ocre rouge, du sulfure d'arsenic pour le jaune, mélange de jaune et de noir pour le vert.

Utilisation

La laque adhère sur de nombreuses surfaces, bambou, bois, feuilles de palmier, métal, cuir. Elle possède de nombreuses qualités comme de rendre imperméables les objets qu'elle recouvre, elle résiste aux insectes et garde en toutes occasions sa flexibilité. Elle a de grandes qualités, mais aussi quelques défauts comme l'impossibilité de réparer les cassures. ==
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^