Lycée privé Sainte-Geneviève

Infos
La chapelle du lycée Un bâtiment du lycée Le lycée Sainte-Geneviève situé à Versailles (France), surnommé Ginette ou BJ pour Boîte à Jèzes (jargon pour dire Jésuites), est l'un des lycées de classes préparatoires (scientifiques, commerciales, agronomes) les plus réputés de France .
Lycée privé Sainte-Geneviève

La chapelle du lycée Un bâtiment du lycée Le lycée Sainte-Geneviève situé à Versailles (France), surnommé Ginette ou BJ pour Boîte à Jèzes (jargon pour dire Jésuites), est l'un des lycées de classes préparatoires (scientifiques, commerciales, agronomes) les plus réputés de France .

Composition des classes préparatoires

Les filières MPSI-MP, PCSI-PC, PSI, BCPST (classes scientifiques, préparation aux écoles d'ingénieurs et aux écoles normales supérieures) et ECS (classes économiques et commerciales, voie scientifique) sont représentées. Dans la filière scientifique, on trouve en première année trois classes de MPSI, trois classes de PCSI et une classe de BCPST (Agro-véto). En deuxième année, il y a deux MP
-, une MP, deux PC
-, une PC, une PSI
- et une BCPST. Dans la filière économique et commerciale, on trouve quatre classes : deux de première année, deux de seconde année.

Histoire

C'est en avril 1854 que naît à Paris l’école Sainte Geneviève, dans l’hôtel de Juigne, au 18 de la rue des Postes (d'où son ancien nom d'École des Postes, qui a donné le nom de la rue, à Versailles), là où les jésuites avaient installé leur noviciat. La loi Falloux permettant, depuis 1850, la création d’un enseignement catholique secondaire, le Père Beckx autorise donc l’ouverture des prépas pour Saint-Cyr, Polytechnique et Centrale, encadrées par 27 jésuites. L’année s’ouvre avec 48 élèves. Jusqu'en 1880, l’enseignement et la direction sont assurés par les seuls jésuites, dont certains, tout en poursuivant leurs propres études, assurent un certain nombre d’heures de cours dans l’école. Le premier recteur, le père Philippe Delvaux, ne veut pas d’uniforme pour les élèves, il institue le système des « colles », exemple qui sera suivi par les autres classes préparatoires. D’année en année, le nombre des élèves augmente : 85 en 1855, 110 en 1856, 202 en 1857. C'est en 1913 que l'institution déménage rue de la Vieille-Église à Versailles, dans la propriété dite « du Grand Montreuil », emplacement de la maison des Sœurs du Cénacle évincées en 1911. Elle avait déjà par le passé connu plusieurs aventures : transformée en service ambulancier, puis en caserne (1870-1871), elle faillit fermer définitivement en 1879 à cause d’une loi qui interdisait aux membres de toute « congrégation non autorisée » de vivre en communauté. Mais des mesures furent prises pour assurer, sans les pères, la continuité de l’école. L’emplacement actuel comportait, en 1913, le bâtiment Notre-Dame, la chapelle et le quartier latin (actuellement Saint-François Régis) construits près du pavillon appartenant à Joséphine-Louise de Savoie, épouse du Comte de Provence, frère du roi Louis XVI, futur roi Louis XVIII (Pavillon Madame). La Première Guerre mondiale verra les lieux successivement transformés en caserne, puis occupés par l’Institut catholique d'arts et métiers. Durant la Seconde Guerre mondiale, la scolarité fut perturbée par les actions de la police allemande, les convocations pour le STO, etc. Un monument aux morts, restauré en 1995, rappelle que l’école a perdu, depuis sa création, plus de 2500 anciens élèves, morts pour la France. En 1953, la rue de la Vieille-Église est rebaptisée rue de l’École des Postes, en souvenir des origines de l’école. Suite à la loi Debré (1959), l'école signe un contrat d'association avec l'État. Aujourd’hui, les professeurs appartiennent à l’Éducation Nationale. Diverses réformes dans les années soixante associent davantage les élèves à la vie de l'établissement (voir ci-dessous). La première jeune fille est inscrite en 1970. Il y a aujourd'hui quelque 800 élèves dont environ un tiers de jeunes filles.

Anciens de Ginette célèbres

- Pierre Savorgnan de Brazza (1852-1905), explorateur de la rive droite du fleuve Congo
- Hubert Lyautey (1854-1934), maréchal de France
- le Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916), explorateur et religieux français
- Jean de Lattre de Tassigny (1889-1952), maréchal de France
- Antoine Béthouart (1889-1982), Compagnon de la Libération
- Henry de Bournazel (1898-1933), capitaine de Spahis et héros de l'épopée coloniale
- Honoré d'Estienne d'Orves (1901-1941), héros de la résistance
- Philippe de Hautecloque (1902-1947), résistant et maréchal de France (le maréchal Leclerc)
- le prince Hubert de Broglie (1903-1972)
- Yves du Manoir (1904-1928), capitaine de l'Equipe de France de Rugby, qui donna son nom à un challenge
- Pierre Segrétain (1909-1950), commandant du BEP
- Alain de Boissieu (1914-2006), Compagnon de la Libération et général d'armée
- Tom Morel (1915-1944), héros de la Résistance
- Albert Jacquard (né en 1925), statisticien, généticien
- Jean Bastien-Thiry (1927-1963), organisateur de l'attentat du Petit-Clamart
- Jean-François Deniau (1928-2007), homme politique, écrivain, ambassadeur et membre de l'Académie française.
- Bernard Fresson (1931-2002), acteur de cinéma
- Philippe Sollers (né en 1936), écrivain
- Xavier Le Pichon (né en 1937), géodynamicien, professeur au Collège de France, membre de l'Académie des Sciences
- Pierre Gadonneix (né en 1943), président d'EDF
- Jean Louis Battet (né en 1944), amiral, ancien chef d'état major de la marine
- Louis Gallois (né en 1944), président de la SNCF puis d'EADS et d'Airbus
- Marc Tessier (né en 1946), ancien président de France Télévision
- Jean-Martin Folz (né en 1947), ancien président de PSA Peugeot Citroën
- Bernard Ramanantsoa (né en 1948), Directeur Général d'HEC
- Jean-Marie Petitclerc (né en 1953), éducateur spécialisé, écrivain et prêtre salésien, expert des questions d'éducation dans les zones sensibles
- Benoît Potier (né en 1957), Président Directeur Général de l'Air liquide
- Jacques Arnould (né en 1961), dominicain, historien des sciences et théologien
- Édouard Michelin (1963-2006), dirigeant de Michelin
- Stanislas Dehaene (né en 1965), mathématicien et cognitiviste, professeur au Collège de France, membre de l'Académie des Sciences
- Elyès Jouini (né en 1965), économiste et universitaire tunisien, membre de l'Institut universitaire de France
- Valérie Pécresse (née en 1967), ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche du gouvernement de François Fillon, sous la présidence de Nicolas Sarkozy (18 avril 2007 - ...) Une amicale d’anciens élèves, très active, a été créée en 1875.

Pédagogie : « l'esprit co »

Les élèves du lycée Sainte-Geneviève sont invités et incités à développer un esprit d'équipe, et à prendre part à l'organisation de la scolarité. Ils sont responsables par exemple de la programmation des interrogations orales, des devoirs écrits, de l'accueil et l'intégration des nouveaux entrants, des activités culturelles, sportives, spirituelles ou humanitaires. C'est ce que l'administration du lycée appelle la co-responsabilité. C'est afin de créer un esprit d'équipe qu'a lieu à chaque rentrée la « semaine d'intégration », nouvellement rebaptisée « journées d'accueil » depuis 2005. Elle est censée permettre de « cimenter » les élèves de 1 année et de leur faire découvrir le système scolaire au sein duquel ils vont évoluer. Ce système se caractérise par un très fort esprit d'équipe, un relatif rejet de l'individualisme et partant de là, une forte adhésion à l'école et à son esprit. Avant 1995, l'intégration des nouveaux se traduisait par des bizutages qui étaient réputés pour éprouver psychologiquement les élèves (impossibilité de sortir de l'internat aidant) et des bizutages particulièrement humiliants ont souvent été dénoncés . Depuis, cette pratique a été abolie au lycée (avant même son interdiction par la loiL'article 225-16-1 du Code pénal (en France) punit de 6 mois d’emprisonnement et de 50 000 francs d’amende « le fait pour une personne d’amener autrui, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants lors de manifestations ou de réunions liées aux milieux scolaire ou socio-éducatif ») même s'il a fallu quelques années pour que certaines habitudes disparaissent. Bien que certains élèves aient, semble-t-il, regretté l'abolition des traditions d'intégration, craignant la disparition de la cohésion des promotions et des bons souvenirs de camaraderie qui y étaient liés, les élèves actuels et beaucoup d'anciens trouvent heureuses les évolutions de ces dernières années. Tous se réjouissent de la place toujours aussi grande de « l'esprit co » et des amitiés à Ginette. Un système dit « de financement solidaire » permet de faciliter l'entrée des élèves ayant des moyens financiers limités. Cet établissement accueille chaque année une majorité d’élèves venus de province, mais aussi beaucoup d’élèves venus de l’étranger. Il est connu pour ses taux de réussite exceptionnels aux Grandes écoles.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Académie des sciences (France)   Air liquide   Airbus   Alain de Boissieu   Albert Jacquard   Antoine Béthouart   Benoît Potier   Bernard Fresson   Bernard Ramanantsoa   Bizutage   Charles de Foucauld   Collège de France   Compagnie de Jésus   Compagnon de la Libération   Elyès Jouini   Enseignement privé en France   Esprit d'équipe   France   Hautes études commerciales (Paris)   Henry de Bournazel   Honoré d'Estienne d'Orves   Hubert Lyautey   Individualisme   Institut catholique d'arts et métiers   Institut universitaire de France   Jacques Arnould   Jean-François Deniau   Jean-Marie Petitclerc   Jean-Martin Folz   Jean Bastien-Thiry   Jean de Lattre de Tassigny   Jésuite   Loi Falloux   Louis Gallois   Marc Tessier   Maréchal de France   Michel Debré   Michelin   Ordre des Prêcheurs   PSA Peugeot Citroën   Paris   Philippe Sollers   Pierre Gadonneix   Pierre Savorgnan de Brazza   Pierre Segrétain   Première Guerre mondiale   Salésien   Seconde Guerre mondiale   Service du travail obligatoire   Société nationale des chemins de fer français   Stanislas Dehaene   Tom Morel   Valérie Pécresse   Versailles   Xavier Le Pichon   Yves du Manoir  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^