Taux de compression

Infos
Taux de compression

Informatique

Le taux de compression est une mesure de la performance d'un algorithme de compression de données informatiques. Il est généralement exprimé en pourcentage, et noté τ. Deux définitions sont communément admises :
- L'une définit le taux de compression comme le rapport du volume des données après compression sur le volume initial des données. De ce fait, plus le taux de compression est faible, plus la taille du fichier compressé résultant est faible. Le taux de compression ainsi défini est donné par la formule : τ = / . C'est aussi l'inverse du quotient de compression.
- L'autre définition exprime le taux de compression comme le gain en volume rapporté au volume initial des données. Cette définition est en fait complémentaire de la première. Plus le taux de compression est élevé, plus la taille du fichier compressé résultant est faible. La formule correspondante s'écrit : τ = ( - )/. Dans ce cas, le taux de compression est relié au quotient de compression q par l'équation τ = 1 - 1/q.

Références

- Mark Nelson, La compression de données, Éditions Dunod, Paris, 1993.

Mécanique

En mécanique, le taux de compression d'un moteur à piston, aussi appelé rapport volumétrique, est le rapport du volume de la chambre de combustion lorsque le piston est au point mort bas sur le volume au point mort haut. Les moteurs modernes à allumage commandé ont un taux de compression voisin de 10, et les Diesel environ 20. Le rendement d'un moteur augmentant avec son taux de compression, on cherche à augmenter celui-ci. Toutefois, sur les moteurs à allumage commandé, un fort taux de compression favorise l'apparition du cliquetis. C'est pourquoi dans ce cas, il faut utiliser un carburant ayant un indice d'octane suffisant. Il est possible de mesurer le taux de compression d'un moteur à un régime donné (celui obtenu avec le démarreur du véhicule) au moyen d'un capteur de pression monté dans le puits de bougie. Le taux de compression ainsi mesuré est le rapport de la pression maximale dans le cylindre en l'absence de combustion sur la pression atmosphérique. Cette mesure est utilisée pour estimer l'usure du moteur, la perte de compression pouvant venir d'un problème d'étanchéité des segments, du joint de culasse, ou d'un mauvais calage de distribution. Le taux de compression mesuré est toujours inférieur au rapport volumétrique défini plus haut, et ce pour plusieurs raisons éventuelles :
- le retard fermeture admission
- la dépression au collecteur d'admission
- les pertes de charge à la soupape d'admission et dans la ligne d'admission
- les effets acoustiques dans la ligne d'admission
- l'étanchéité imparfaite des segments
- les pertes thermiques au cours de la compression.

Références

- Jean-Claude Guibet, Carburants et moteurs, Éditions Technip, Paris, 1997, ISBN 2-7108-0704-1 Catégorie:Format de données numériques Catégorie:Compression de données Catégorie:Dispositif mécanique Catégorie:Moteur à explosion cs:Kompresní poměr de:Verdichtungsverhältnis en:Compression ratio es:Relación de compresión et:Surveaste fi:Puristussuhde it:Rapporto di compressione nl:Compressieverhouding no:Kompresjonsforhold ru:Степень сжатия (двигателестроение) sk:Kompresný pomer tr:Sıkıştırma oranı zh:壓縮比
Sujets connexes
Algorithmique   Bougie d'allumage   Carburant   Chambre de combustion   Charge (hydraulique)   Collecteur   Compression de données   Cylindre   Distribution   Démarreur   Efficacité énergétique   Indice d'octane   Moteur   Moteur Diesel   Moteur à allumage commandé   Mécanique   Paris   Piston   Point mort haut   Quotient de compression   Segmentation (mécanique)   Soupape  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^