Champ Car

Infos
Champ Car (abréviation de Championship Car) est un terme générique qui a longtemps désigné les voitures du championnat américain de monoplaces, notamment lorsque ce dernier était organisé par l'AAA puis l'USAC. Depuis 2004, c'est le nom officiel du championnat organisé par l'OWRS (Open Wheel Racing Series), l'organisme qui a succédé au CART.
Champ Car

Champ Car (abréviation de Championship Car) est un terme générique qui a longtemps désigné les voitures du championnat américain de monoplaces, notamment lorsque ce dernier était organisé par l'AAA puis l'USAC. Depuis 2004, c'est le nom officiel du championnat organisé par l'OWRS (Open Wheel Racing Series), l'organisme qui a succédé au CART.

Historique

La création du Champ Car remonte à l'année 1979. Jusqu'à cette date, le championnat majeur de monoplace américain était organisé par l'USAC (United States Auto Club), qui lui-même avait succédé à l'AAA (American Automobile Association). Cependant, dès 1978, de profondes divergences font leur apparition entre l'USAC et les principales écuries engagées. Ces dernières décident alors de créer leur propre championnat: le CART (Championship Auto Racing Team). En 1979, deux championnats vont ainsi être organisés en parallèle: le CART et l'USAC. Mais malgré l'allégeance à l'USAC des 500 Miles d'Indianapolis et du légendaire pilote A.J. Foyt, le CART s'impose facilement, et devient à partir de 1980, l'unique championnat de monoplace de référence aux États-Unis. Le CART va ainsi prospérer pendant près de 15 années, allant même parfois jusqu'à faire de l'ombre à la Formule 1 en s'implantant en dehors des États-Unis. À noter qu'en référence aux prestigieux 500 Miles d'Indianapolis, l'épreuve phare de la saison, qui a rejoint le giron du CART en 1983, les voitures du CART sont alors communément désignées sous l'appellation Indycar. Le nom officiel du championnat sera même un temps CART PPG IndyCar World Series. Mais l'âge d'or du CART arrive à son terme en 1996, lorsque les organisateurs de l'Indianapolis 500 décident de retirer leur épreuve du CART et de créer leur propre championnat, l'IRL (Indy Racing League). Même si dans un premier temps cette scission apparaît sans conséquence pour le CART, le championnat va progressivement s'affaiblir, avec le départ de plusieurs écuries pour l'IRL (Ganassi, Penske, Kool Green, ...). Le CART ira jusqu'à faire faillite à l'issue de la saison 2003. Il est alors racheté par des propriétaires d'écuries qui le rebaptisent officiellement Champ Car World Series.

Grandes lignes du règlement technique

Houston en 2007 Le règlement du ChampCar fait la part belle au pilotage et à la statégie en course des équipes en limitant drastiquement l'utilisation des technologies de pointe.
- Obligation d'utilisation du méthanol comme carburant depuis 1964. Cette utilisation fait suite à un accident mortel où deux pilotes furent brûlés.
- En 2005, tous les pilotes disposent du même matériel : un moteur Ford-Cosworth, un châssis Lola et des pneus Bridgestone. Les coûts sont ainsi limités et le rôle du pilote est revalorisé.
- Les moteurs sont des V8 de 2, 65 litres (fournis par Cosworth) équipés de turbocompresseurs avec limiteur de pression calibré à 1, 5 Bar.
- Aucune aide électronique au pilotage embarquée n'est autorisée.
- En 2007, les chassis Lola sont remplacés par de nouvelles voitures conçues par le constructeur américain Panoz. Ce changement fait partie des étapes de la transformation de la série ChampCar visant à lui redonner sa place sous le soleil. Les voitures sont dorénavant équipées d'une boite semi-automatique à 7 rapports (commandes au volant par palettes).
- Le développement du côté de l’aérodynamique est très limité, ce qui permet de garder un écart raisonnable entre les équipes et donner une chance à tous de faire de bons résultats. Il y a deux secteurs où les équipes peuvent travailler : les amortisseurs et le différentiel, ils sont le nerf de la guerre avec les pilotes, dans la course aux victoires en ChampCar.

Attribution des points

Les 20 premiers pilotes marquent des points de la manière suivante : 31 pts pour la victoire, 27 pts pour la 2 place, 25 pts pour la 3 place, puis 23 - 21 - 19 - 17 - 15 - 13 -11 - 10 - 9 - 8 - 7 - 6 - 5 - 4 - 3 - 2 - 1. Un point est attribué à tous les pilotes ayant mené la course durant au moins un tour, un autre est marqué par l’auteur du meilleur tour en course et un dernier par celui qui fait le meilleur départ (en gagnant le plus de places). Un point est donné aux premiers des qualifications du vendredi et du samedi sur les circuits routiers, et un point au premier des qualifications sur ovale.

Calendrier ChampCar en 2007

À noter :
- Le retour du Champcar en Europe (Belgique et Pays-Bas) en août et septembre.
- L'absence d'ovale cette saison.
- On assiste à des départs arrêtés sur les circuits offrant suffisamment de sécurité. De plus, les courses se courent désormais au temps (1h45 maxi), et non plus au nombre de tours. Globalement la série Champcar qui se veut internationale abandonne les règles propres aux championnats américains pour le règlement de la FIA. Ainsi pour annoncer le dernier tour le traditionnel drapeau blanc est remplacé par l'index levé par le flagman.
- Las Vegas, Nevada (Vegas Grand Prix Fueled by Visa), 6–8 avril
- Long Beach, Californie (Toyota Grand Prix of Long Beach), 13–15 avril
- Houston, Texas (Grand Prix of Houston), 20–22 avril
- Portland, Oregon (Champ Car Grand Prix of Portland), 8–10 juin
- Cleveland, Ohio (Grand Prix of Cleveland), 22–24 juin
- Mont-Tremblant, Québec (Circuit Mont-Tremblant), 29 juin–1 juillet
- Toronto, Ontario (Grand Prix of Toronto), 6–8 juillet
- Edmonton, Ontario (West Edmonton Mall Grand Prix of Edmonton), 20–22 juillet
- San José, Californie (Canary Foundation Grand Prix of San José), 27–29 juillet
- Elkhart Lake, Wisconsin, (Road America), 10–12 août
- Zolder, Limbourg (Circuit Terlaemen), 24–26 août
- Assen, Drenthe (TT Circuit Assen), 31 août–2 septembre
- Surfers Paradise, Queensland (Lexmark Indy 300), 19–21 octobre
- Mexico, DF (Gran Premio de México), 9–11 novembre
- Phoenix, Arizona (First Data Grand Prix Arizona), 30 novembre–2 décembre

Palmarès

Nombre de titres par pilotes

Voir aussi

-United States Auto Club
-Indy Racing League et IndyCar Series
-Comparaison des championnats de Formule 1, de Champ Car et d'IndyCar ==
Sujets connexes
Al Unser   Alessandro Zanardi   Amortisseur   Bar (unité)   Bobby Rahal   Bridgestone   Carburant   Champ Car World Series 2004   Champ Car World Series 2005   Champ Car World Series 2006   Champ Car World Series 2007   Chip Ganassi Racing   Comparaison des championnats de Formule 1, de Champ Car et d'IndyCar   Cosworth   Cristiano da Matta   Danny Sullivan   Différentiel   Emerson Fittipaldi   Formule 1   Gil de Ferran   Grand Prix automobile de Houston   Indianapolis 500   IndyCar Series   Indy Racing League   Jacques Villeneuve   Jimmy Vasser   Johnny Rutherford   Juan Pablo Montoya   Lola Cars   Mario Andretti   Michael Andretti   Méthanol   Newman/Haas/Lanigan Racing   Nigel Mansell   Panoz   Paul Tracy   Penske Racing   Rick Mears   Sébastien Bourdais   Turbocompresseur   United States Auto Club   V8  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^