Guerre sainte

Infos
Une guerre sainte Guerre de religion ou guerre(s) religieuse(s), guerre sainte. Lutte armée entre partisans de religions différentes. «Sans parler ici des barbares sacrifices (...), ni des guerres religieuses des Anciens» (DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 457). Rem. En France, guerres de religion s'applique aux guerres qui ont opposé les catholiques aux protestants durant le XVIe s. est une guerre lancée au nom d'un Dieu ou approuvée par une religion. Le concept app
Guerre sainte

Une guerre sainte Guerre de religion ou guerre(s) religieuse(s), guerre sainte. Lutte armée entre partisans de religions différentes. «Sans parler ici des barbares sacrifices (...), ni des guerres religieuses des Anciens» (DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 457). Rem. En France, guerres de religion s'applique aux guerres qui ont opposé les catholiques aux protestants durant le XVIe s. est une guerre lancée au nom d'un Dieu ou approuvée par une religion. Le concept apparaît chez Augustin d'Hippone dans son célèbre ouvrage La cité de Dieu contre les païens où il expose que, si les païens ne veulent pas comprendre les beautés et vérités du christianisme dès qu'on leur expose, il faudra se résoudre à leur faire la guerre. Il commente cette parole de Luc XIV.23 contrains-les d'entrer. Compte tenu du caractère structurant pour les hommes et les peuples de leur foi, cette idée fit fortune et de telles guerres sont particulièrement longues et dures. Elle peut être offensive (dans ce cas, pour convertir, chasser ou anéantir des ennemis religieux), ou défensive (lorsque les dignitaires religieux estiment que la défaite aura un impact crucial sur leur foi, en raison des croyances de l'ennemi ou de la nature sacrée des lieux en cause). Parmi les guerres se retrouvent la conquête musulmane du bassin méditerranéen, les croisades et le Djihâd. Les musulmans se lancèrent, dès les débuts de cette religion, dans des guerres destinées à conquérir et soumettre à l'Islam les autres peuples. Ils ne s'arrêtèrent que lorsqu'ils trouvèrent une opposition suffisamment puissante, devant Byzance et dans le royaume des Francs. Les chrétiens organisèrent des croisades au Moyen Âge pour tenter de récupérer Jérusalem ou pour lutter contre les Cathares. Les guerres de Religions sont également à compter comme des guerres saintes. Remarquons qu'il n'y était pas question de chercher des conversions : les Cathares furent tous tués, et la raison officielle des croisades était ouvertement affichée comme géopolitique : replacer la liberté de passage vers Jérusalem dans sa situation d'avant 1071. Chez les musulmans, le mot « Djihâd » signifie "lutte". L'interprétation de certains pays religieusement autonomes comme le Maroc est néanmoins, officiellement, de considérer le Djihâd comme une guerre contre soi-même et ses mauvais penchants (voir soufisme). Ce point de vue n'est pas partagé par la mouvance wahhabite, y compris dans ce même Maroc. Les disputes théologiques internes aux grandes religions peuvent mener à des guerres au nom de l'orthodoxie, comme les nombreuses guerres de religion lors de l'avènement du protestantisme ou les combats entre sunnites et chiites en Islam. Dans la pratique, les raisons de ces guerres sont plus souvent qu'on ne l'affirme des raisons économiques ou géopolitiques. Les ésotéristes, affiliés ou non aux grandes religions monothéistes, entendent par "guerre sainte" le combat pour la purification de soi-même. Le terme "guerre sainte" peut alors être nommé comme "Voie" au sens spirituel du terme. ==
Sujets connexes
Augustin d'Hippone   Chiisme   Christianisme   Croisade   Dieu   Guerre   Guerres de religion   Géopolitique   Islam   Jérusalem   Monothéisme   Moyen Âge   Peuple   Protestantisme   Religion   René Daumal   Soufisme   Spiritualité   Sunnisme   Théologie   Wahhabisme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^