Mitsubishi Motors

Infos
Mitsubishi Motors Corporation (MMC) est une société qui appartient au conglomérat ou "keiretsu" Mitsubishi group. Elle est présidée par Takashi Nishioka. MMC était dans ses meilleures années, considéré comme le 4 constructeur automobile japonais, il est aujourd'hui le 6.
Mitsubishi Motors

Mitsubishi Motors Corporation (MMC) est une société qui appartient au conglomérat ou "keiretsu" Mitsubishi group. Elle est présidée par Takashi Nishioka. MMC était dans ses meilleures années, considéré comme le 4 constructeur automobile japonais, il est aujourd'hui le 6.

Histoire

Mitsubishi, signifie: Mitsu = trois et hishi = "macre commune", employé au Japon pour qualifier un diamant ou un losange. Mitsubishi a été fondé en 1873 par Yataro Iwasaki. c'est un "keiretsu" ou littéralement conglomérat de plusieurs entreprises. La première automobile Mitsubishi, construite par Mitsubishi Heavy Industries apparait en 1917. Basé sur la Fiat Tipo 3 son nom est la Type A. Cette dernière étant entièrement construite selon un mode artisanal, elle ne peut concurrencer des véhicules de même catégorie, fabriquées selon les méthodes de production moderne de l'époque comme le taylorisme, dont bénéficie de nombreuses marques telles que Ford avec sa Ford T (1907-1927), mais aussi en France, les voitures Mors qui deviendront en 1919 les automobiles Citroën. La "type A" disparait donc en 1921, après avoir était produite à seulement 22 exemplaires. Ce n'est qu'en 1937 que Mitsubishi Heavy Industries (MHI) développe à nouveau une berline 4x4 à usage militaire appelé PX33. Après la deuxième guerre mondiale, il faudra attendre 1970 pour que Mitsubishi reconstruise un véhicule automobile sous son nom. Et ce sera dans le cadre d'une nouvelle société Baptisée: Mitsubishi Motors corporation. Durant son histoire récente, MMC a de nombreuses fois collaboré avec d'autres marques automobiles. Il y a eu d'abord Chrysler en 1971, puis Hyundai en Corée du sud, Proton en Malaisie, Volvo avec qui Mitsubishi Motors partagera l'exploitation de la plus grande usine des Pays-Bas située à Born, avant d'en avoir l'entière propriété en 2001. Grâce à ces alliances et durant les années 70, Mitsubishi Motors augmente sa production de véhicules de cinq cents pour cent. Mais sa forte implantation dans le sud-est asiatique va lui être fatale. En 1997, l'entreprise subit de "plein fouet" la crise financière asiatique qui va le faire s'agenouiller devant un "Prédateur" (terme employé à l'époque pour désigner les repreneurs d'entreprises automobiles moribondes). Ce sera Daimler-Chrysler; à la recherche d'un constructeur généraliste de petites cylindrées pour fabriquer ses Smart forfour, qui va collaborer avec Mitsubishi Motors à Born aux Pays-Bas. De fait, entre les années 2000 et 2005, Mitsubishi Motors tombe sous la coupe du géant allemand Daimler-Chrysler. Cela va être une période sombre pour Mitsubishi Motors, qui va commettre des erreurs d'appréciations dramatiques, sur le potentiel de nuisance de quelques très bons avocats de son nouvel actionnaire majoritaire à 34%. En 5 ans, Mitsubishi motors verra ses ventes de véhicules s'effondrer de 50% (VL & PL) et sera amputé, en 2005, de 85% de sa marque de camion Mitsubishi Fuso trucks and bus corp (N°2 japonais) que le numéro un mondial Daimler-trucks avalera sans sourciller.

Situation économique passée

MMC connait de graves difficultés pour écouler ses productions de véhicules et la mauvaise publicité faite par les dissensions affichées du couple "germano-nipon" n'arrange rien à l'affaire. En 2002, sous l'égide de son président d'alors: Monsieur Kawasoe impliqué avec 23 autres personnes dans un scandale de défauts dissimulés qui occasionne le rappel de 800 000 véhicules dans le monde, Mitsubishi Motors perd jusqu'à 60% de part sur son marché domestique, ainsi que 54% en Amérique du nord. Trois ans plus tard, MMC est "lâché" par son actionnaire de référence Daimler-Chrysler à la suite d'une augmentation de capital qui voit sa participation diluée dans MMC de 34% à moins de 25%, après être monté à 37, 3% dans le cadre d'un dédommagement pour "vices" cachés dans l'entreprise Mitsubishi Fuso trucks and bus corp dans laquelle Daimler-Trucks venait de prendre une participation importante. La valeur de l'entreprise ne cessant de se déprécier durant les mois qui suivent; en novembre 2005, Daimler Chrysler solde avec une décote de 18% les 12, 42% (548, 4 millions d'actions) de participation qu'il lui reste, à la banque d'affaires américaine Goldman Sachs pour seulement 500 millions d'euros.

Situation économique actuelle

Mitsubishi Motors Corporation a été sauvé de la faillite par la puissance de son groupe, et la participation très intéressé du fond d'investissement Phoenix Capital et de la banque d'affaires JP Morgan Chase. En 2006, seul le "keiretsu": Mitsubishi group, restait actionnaire de MMC avec 38, 21% du capital. Les principales sociétés actionnaires sont:
- la société qui l'a fait naître, Mitsubishi Heavy: 15, 3%
- Mitsubishi Corp: 14, 11%
- la banque de Tokyo-Mitsubishi: 4, 89%
- diverses autres entreprises du "Keiretsu": 3, 91% Mitsubishi Motors corporation connait une baisse significative de ses ventes d'automobiles sur de nombreux marchés mondiaux. Elles étaient, en 2006, de 860 000 véhicules, dont seulement 3 112 pour la France. En juillet 2007, MMC enregistrait pour la 1 fois depuis 2002, un bénéfice annuel de 73 millions de dollars grâce aux ventes de son S.U.V "Outlander"; cousin Nipon des S.U.V Peugeot "4007" et Citroën "C-Crosser".

La société dans le monde

Mitsubishi Motors Corporation possède des usines dans plusieurs pays: 2 au Japon à Nagoya et Mizushima, 1 en Thaïlande à Phathunphamée, 1 au Philippines à Cainta, 1 aux Pays-Bas à Born, (NedCar) 1 aux États-Unis à Normal dans l'état de l'Illinois http://www.clean-auto.com/spip.php?article3405 1 en Australie; "parc de Clovelly" Australie du sud, 1 en Chine à Pékin et produit des modèles "Colt" et "mini Pajero" en Italie dans l'usine "Pininfarina" de Turin.

Les nouvelles collaborations

MMC et PSA Peugeot Citroën ont signé une lettre d'intention le 4 février 2005, transformée en accord définitif le 11 juillet, pour la fabrication en commun au Japon d'un modèle dérivé du Mitsubishi Outlander. Le modèle nippon a été vendu sur l'archipel fin 2005, alors que les dérivés français, vendu sous les marques Peugeot et Citroën l'ont été en juillet 2007, avec un moteur diesel 2, 2L de 160 Ch qui équipera le japonais en fin d'année 2007. D'autres collaborations entre PSA et MMC pourraient voir le jour dans les mois qui viennent, et notamment dans la conception d'une nouvelle plate-forme commune à la Mitsubishi Galant et à la nouvelle Peugeot 408 prévu pour l'année 2008, qui seront assemblées aux États-Unis dans l'usine Mitsubishi Motors de Normal dans l'Illinois. On prête à Peugeot l'intention de faire son retour aux États-Unis en prenant le moins de risque possible, grâce aux réseaux des 600 concessionnaires Mitsubishi Motors et la présence d'un S.A.V qui a prouvé son efficacité. De plus, Une usine de fabrication de 20 à 30 000 véhicules par an serait en prévision en Russie. Cet investissement effectué près de Saint-petersbourg, se ferait avec la participation financière du groupe PSA. Mitsubishi motors est associée depuis plusieurs années, avec l'entreprise indienne de construction automobile: Hindustan Motors du groupe BIRLA CORP Ltd qui fabrique des Mitsubishi "Lancer" et "pajero" ainsi que des moteurs et boîtes de vitesses pour Isuzu Motors.

L'avenir de la société

Après avoir cédé en 2004 la majorité de ses parts (85%) dans sa marque de camions Mitsubishi Fuso trucks and bus corp à Daimler-Chrysler, Mitsubishi Corp, est devenu le principal actionnaire du spécialiste japonais du diesel Isuzu Motors Ltd en augmentant sa participation à 15, 65% du capital. Mitsubishi Motors et Isuzu Motors Ltd ont produit ensemble un nouveau moteur diesel avec turbo à géométrie variable de 1, 8l, qui équipera le futur "petit" SUV (Concept cX) de la marque en 2008. De plus, Mitsubishi Motors "sortira" au début 2009, un nouveau moteur diesel 2L qui équipera la "Lancer". Isuzu est aussi le premier constructeur au monde pour les véhicules utilitaires jusqu’à 6T avec 183.000 unité et pour les véhicules de la gamme moyenne de 6T jusqu’à 16T avec une production de plus de 75.000 véhicules. En 2007, Mitsubishi Motors a remporté pour la 12 fois consécutive le rallye raid "Paris Dakar", réputé le plus difficile du monde. Au-delà de son activité de constructeur automobile, le Keiretsu Mitsubishi Group, composé de plus de 260 sociétés diverses, participe pour 10% dans le PNB du Japon qui était en 2003 de 4256, 58 milliards de dollars.

Voir aussi

Modèles actuels

- Mitsubishi eK, citadine, best-seller de Mitsubishi au Japon.
- Mitsubishi i, citadine ovoïde à moteur arrière.
- Mitsubishi Colt, petite berline, produite au Japon et en Europe aux Pays-Bas (base partagée avec l'ex-Smart Forfour).
- Mitsubishi Grandis, grand monospace.
- Mitsubishi Eclipse, coupé ou cabriolet destiné au marché US, renouvelé en 2005.
- Mitsubishi Lancer, berline moyenne, renouvelée en 2007 (appelée Galant Fortis au Japon).
- Mitsubishi Lancer Evolution, berline sportive, renouvelée fin 2007 au Japon (Evo X).
- Mitsubishi Galant, grande berline.
- Mitsubishi L200, pick-up.
- Mitsubishi Outlander, SUV renouvelé en 2005 au Japon et relancé en 2007 en Europe. Sert de base aux Peugeot 4007 et Citroën C-Crosser.
- Mitsubishi Pajero, 4x4.
- Mitsubishi 3000 GT, coupé sportif (production arrêtée).
- Mitsubishi Montero, 4x4.

Références externes

-
- Catégorie:Constructeur automobile japonais de:Mitsubishi Motors en:Mitsubishi Motors es:Mitsubishi Motors it:Mitsubishi Motors Corporation ja:三菱自動車工業 ko:미쓰비시 자동차 공업 nl:Mitsubishi Motors Corporation no:Mitsubishi Motors Corporation pl:Mitsubishi Motors Corporation pt:Mitsubishi Motors sl:Mitsubishi Motors Corporation zh:三菱汽车工业有限公司
Sujets connexes
Citroën   Ford   Ford T   Goldman Sachs   Hindustan Motors   Hyundai   Isuzu   Mitsubishi   Mitsubishi 3000 GT   Mitsubishi Motors   Mors   PNB   PSA Peugeot Citroën   Pays-Bas   Peugeot   Proton   Smart   Taylorisme   Volvo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^