Menin

Infos
Menin (en néerlandais Menen) est une ville et commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Flandre occidentale. Cette commune inclut la ville de Menin et les bourgs de Lauwe et de Rekkem. Elle communique directement avec la commune française d'Halluin, dont elle partage la rue principale.
Menin

Menin (en néerlandais Menen) est une ville et commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Flandre occidentale. Cette commune inclut la ville de Menin et les bourgs de Lauwe et de Rekkem. Elle communique directement avec la commune française d'Halluin, dont elle partage la rue principale.

Données

- Au premier janvier 2004 la population était de 32 141 habitants.
- La superficie communale est de 33, 07 km²
- La densité est de 971, 92

Histoire de la commune

L'histoire de Menin a été écrite, en français, par le Dr Aimé Louis Rembry-Barth (°1832 - + 1894). Cet ouvrage monumental, "Histoire de Menin", en quatre volumes, a été réédité en 1968 par l'éditeur "Familia et Patria". Le bourg de Menin fut acheté en 1338 par le comte de Flandre, Louis de Male, pour le réunir à ses domaines. La ville suivit alors le sort de la Flandre et fut englobée dans les XVII Provinces (c’est-à-dire la Belgique, les Pays-Bas et le Grand-Duché de Luxembourg actuels). En 1575, le roi d'Espagne Philippe II, régnant alors sur ses possessions flamandes, fit entourer Menin de murs, et la ville fut encore fortifiée en 1578 par le baron de Montigny. Prise par Turenne en 1658, elle fut rendue à l'Espagne par le Traité de Nimègue en 1678. Lors des incessantes guerres de Louis XIV, ce dernier prit la ville, et fit construire une nouvelle enceinte par Vauban, flanquée de plusieurs bastions et portes. Prise par les Alliés en 1706, elle fit officiellement retour en 1713 par le Traité d'Utrecht, aux Pays-Bas méridionaux (en gros, la Belgique actuelle) qui étaient alors autrichiens. Louis XV s'en rendit maître en 1744 mais l'Autriche la recouvra par le Traîté d'Aix-la-Chapelle. Les Français la reprirent en 1792 et 1794. La ville suivit alors le sort commun des localités belges : rattachement de la Belgique à la France, puis aux Pays-Bas, jusqu'à la Révolution belge de 1830. Du point de vue administratif, et sous l'Ancien Régime, la ville de Menin faisait partie d'une des cinq verges ("Roeden" en néerlandais)qui constituait la châtellenie de Courtrai ("Kasselrij Kortrijk" en néerlandais) : la verge de Menin ("de Roede van Menen"). Cette dernière comptait, outre Menin, plusieurs localités : Bissegem, Emelgem, Gullegem, Heule, Geluwe, Dadizele, Lendelede, la ville d'Izegem, Moorsele Wevelgem Kachtem et Winkel-Saint-Eloi. Durant la période française, la ville était située dans le Département de la Lys.

Communes

Menen, villages et ses voisins.

Langues

Le néerlandais y est officiel et parlé par 56% de la population mais le français est également parlé quotidiennement par 44% de la population. 32% de la population, généralement des commerçants, est bilingue français/néerlandais. ==
Sujets connexes
Arrondissement administratif de Courtrai   Belgique   Commune de Belgique   Densité   Gilbert Bossuyt   Halluin   Kilomètre carré   Néerlandais   Région flamande   Spirit (Belgique)   Ville de Belgique   Vlaams Belang  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^