Jean-Paul Laurens

Infos
L'Excommunication de Robert le Pieux, 1875, Musée d'Orsay. Le Pape Formose et Etienne VII lors du Concile cadavérique, 1870 Jean-Paul Laurens, né à Fourquevaux en 1838 et mort à Paris en 1921 est un peintre et sculpteur français.
Jean-Paul Laurens

L'Excommunication de Robert le Pieux, 1875, Musée d'Orsay. Le Pape Formose et Etienne VII lors du Concile cadavérique, 1870 Jean-Paul Laurens, né à Fourquevaux en 1838 et mort à Paris en 1921 est un peintre et sculpteur français.

Biographie

Élève de Léon Cogniet et d'Alexandre Bida, Jean-Paul Laurens est emblématique de l'art académique à son crépuscule. Il serait pour autant bien injuste de ne le présenter que comme un peintre « pompier » parmi d'autres, son érudition, sa rigueur, les prises de position politiques que constituent ses peinture et son talent indiscutable le font nettement sortir du lot. De convictions républicaines et d'un anticléricalisme affiché, Laurens aura essentiellement traité des sujets à la fois historiques et religieux, mis en scène de manière dramatique et servis par une technique hyper-réaliste. Il maîtrise parfaitement la représentation du vide en peinture ce qui donne à nombre de ses tableaux une puissance suggestive impressionnante : ainsi peut on imaginer le vide qui se fait autour de Robert le Pieux de par le premier plan créant une béance entre le spectateur et le sujet comme si le public se trouvait au théâtre. Ils préfigurent peut-être les fresques historiques des débuts du cinéma. Laurens fut aussi l'auteur de grands chantiers de décoration : voûte d'acier à l'Hôtel de Ville de Paris, La mort de sainte Geneviève au Panthéon de Paris, plafond du théâtre de l'Odéon (1888), salle des Illustres au Capitole de Toulouse. Dessinateur hors-pair, il illustrera notamment les Récits des temps mérovingiens d'Augustin Thierry. Enseignant apprécié de ses élèves à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il eut deux fils peintres, Paul Albert Laurens (1870-1934) et Jean-Pierre Laurens (1875-1932) qui seront tous deux enseignants à l'Académie Julian.

Ses élèves

- Maurice Victor Achener, français, (1881-1963).
- George Barbier, français, (1882-1932).
- André Dunoyer de Segonzac, français, (1884-1974).
- Gustave Surand, français, (1860-1937).
- Max Vollmberg, allemand, (1882-19??).
- Albert Herter, américain, (1871-1950) . ==
Sujets connexes
Académie Julian   Albert Herter   Alexandre Bida   André Dunoyer de Segonzac   Anticléricalisme   Augustin Thierry   Capitole de Toulouse   Concile cadavérique   Ferdinand Fabre   Fourquevaux   France   George Barbier   Gustave Surand   Léon Cogniet   Maurice Victor Achener   Max Vollmberg   Musée d'Orsay   Panthéon de Paris   Paris   Peinture académique   Théâtre de l'Odéon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^