Bougie d'allumage

Infos
Une bougie d'allumage La bougie d'allumage est un élément des Moteur à allumage commandé. C'est le dispositif qui provoque l'inflammation du mélange gazeux. Elle tire, bien évidemment, son nom du système d'allumage des anciens moteurs, où une mèche incandescente provoquait la combustion du mélange, rappelant la bougie d'éclairage.
Bougie d'allumage

Une bougie d'allumage La bougie d'allumage est un élément des Moteur à allumage commandé. C'est le dispositif qui provoque l'inflammation du mélange gazeux. Elle tire, bien évidemment, son nom du système d'allumage des anciens moteurs, où une mèche incandescente provoquait la combustion du mélange, rappelant la bougie d'éclairage.

Un peu d'histoire

En 1885, le belge Etienne Lenoir inventa une bougie d'allumage électrique très proche de celles que nous utilisons de nos jours. L'allumage d'un mélange carburant / air par une étincelle fut préconisé par l'italien Volta en 1777, puis par Isaac de Rivaz pour le moteur à combustion interne communément appelé « moteur à explosion » en 1807.

Fonctionnement

Une éléctrode en action La bougie d'allumage est un élément du système d'allumage du moteur à explosion à allumage commandé. Elle est le vecteur de l'arc électrique, qui se produit grâce a la forte tension fournie par la bobine, au moment où le système de rupteurs (vis platinées ou système électronique) le commande, permettant la combustion du mélange gazeux, qui libère ainsi l'énergie. La tension qui est nécessaire pour déclencher l'arc électrique est de l'ordre de 10 kV pour un taux de compression voisin de 10. À la pression atmosphérique, cette tension de claquage serait 10 fois plus faible. Elle se caractérise par des températures de fonctionnement allant de (700 à 1 000°C).

Constitution

right La bougie est constituée d'une électrode centrale, isolée par de la porcelaine, susceptible d'amorcer un arc avec une électrode de masse. La longueur de l'isolant détermine la température de fonctionnement de la bougie. La bougie est, habituellement, alimentée en électricité par une bobine.

Nombre

Habituellement, il y a une bougie par cylindre. Cependant, afin d'optimiser la combustion, certains moteurs sont munis de deux bougies par cylindre (Twin Spark, double allumage chez Alfa Romeo).

Écartement des électrodes

L'écartement des électrodes est fixé par le constructeur du moteur en fonction du taux de compression, du carburant utilisé, de la puissance de la bobine d'allumage, et, pour finir, de l'énergie escomptée. L'écartement est généralement fixé entre 5 et 9 dixièmes de millimètre.

Pannes

- Le perlage dû à une "perle" de calamine ou de carbone, qui met en court-circuit les électrodes. Il suffit de nettoyer les électrodes pour remettre la bougie en état. Le perlage est plus fréquent sur les moteurs deux-temps, la cause est les résidus imbrulés de l'huile contenue dans le carburant.
- L'usure des électrode, qui entraîne un déréglage de l'allumage et donc de la combustion.
- L'encrassement, dû généralement à une mauvaise combustion.
- Isolant en porcelaine cassé.
- Mauvais serrage entraînant un mauvais réglage et une perte de compression. Catégorie:Technologie automobile Catégorie:moteur à explosion Catégorie:Composant de motocyclette af:Vonkprop ar:شمعة احتراق da:Tændrør de:Zündkerze en:Spark plug es:Bujía et:Süüteküünal fi:Sytytystulppa gl:Vela de ignición hr:Svjećica id:Busi it:Candela di accensione ja:点火プラグ nl:Bougie no:Tennplugg pl:Świeca zapłonowa pt:Vela de ignição ru:Свеча зажигания sv:Tändstift tr:Buji zh:火花塞
Sujets connexes
Air   Alessandro Volta   Alfa Romeo   Arc électrique   Bobine (électricité)   Bougie   Calamine   Carburant   Compression   Huile   Moteur à allumage commandé   Porcelaine   Taux de compression   Tension électrique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^