Orfèvrerie

Infos
Argent champlevé, émaillé et partiellement doré, France, première moitié du XIVe siècle. L'orfèvrerie vient du latin auri et faber, ce qui veut dire "artisan de l'or". L'orfèvrerie désigne le travail des métaux précieux. Cet art est traditionnellement rangé parmi les arts mineurs.
Orfèvrerie

Argent champlevé, émaillé et partiellement doré, France, première moitié du XIVe siècle. L'orfèvrerie vient du latin auri et faber, ce qui veut dire "artisan de l'or". L'orfèvrerie désigne le travail des métaux précieux. Cet art est traditionnellement rangé parmi les arts mineurs.

Histoire de l'orfèvrerie

Varna avec les plus vieux bijoux en or connu à ce jour. Musée archéologique de Varna On notera que dans l'Antiquité, et ce jusqu'à la fin du Moyen-Âge, l'orfèvrerie est inséparable de la richesse et de la monnaie: en effet, la richesse se calculait en poids de métal, et en cas de besoin, on n'hésitait pas à refondre une pièce d'orfèvrerie, tout comme les orfèvres fondaient des monnaies pour fabriquer leurs œuvres.

Préhistoire

On considère généralement que l'homme connaissait l'or dès le paléolithique. Cependant, il n'est presque pas travaillé : l'homme, à cette époque, ne connaît pas encore les techniques de fusion du métal, et se contente donc de le sculpter.

La protohistoire

L'orfèvrerie en elle-même est née durant le chalcolithique dans les Balkans. Les premiers objets sont décorés au repoussé. Il s'agit principalement de parures (colliers, bracelets, ...). On trouve même des étuis phalliques en or... Notons que c'est aussi à cette époque qu'apparaissent clairement différentes classes sociales, dont certaines sont riches et d'autres beaucoup moins. Voir aussi : Histoire de la Bulgarie

L'orfèvrerie en Asie Antérieure

Époque d'Uruk et de Djemdet Nasr (-3500 à -2800)

Premiers cylindres sceaux. La plupart sont en pierre, mais on en trouve en cuivre.

Les cités-états archaïques de Sumer : -2800 à -2400

L'orfèvrerie présente une grande richesse et un grand savoir technique. La couleur est omniprésente: on y trouve des incrustations de lapis lazuli, de cornaline, d'ivoire et de coquillages. Dans les fameuses tombes d'Ur, on trouve notamment des instruments de musiques d'une grande richesse, des armes, des bijoux et des objets décoratifs (boucs dressés, par exemple). À Mari, on trouve la représentation d'un aigle léontocéphale. À noter que l'or utilisé durant cette période est en fait de l'électrum, un alliage naturel d'or et d'argent.

Époque d'Akkad : 2400-2185 et néo-sumérienne : -2185 à -2016

On a retrouvé très peu d'objets d'orfèvrerie pour ces époque. Il faut observer les statues d'hommes et de femmes pour se rendre compte de l'existence de bijoux.

Dynasties amorites et babyloniennes : -2016 à -1595

Petits objets comme des statuettes d'adorants ou des bouquetins.

Époque kassite

Formes plus rudes, tradition continuée.

L'art des phéniciens au IIe millénaire

technique parfaite, motifs utilisés de manière décorative. Des objets trouvés à Byblos et à Ugarit nous montrent toute la richesse de cet art. On y trouve notamment des armes et de la vaisselle précieuse, le tout souvent destiné aux sanctuaires.

Les Assyriens (-1245 à -612)

On citera principalement le trésor de Ziwiyé, qui se compose principalement de bijoux reprenant des motifs d'animaux et d'arbres sacrés, qui contrastent avec l'art militaire habituel.

Époque néobabylonienne : -625 à -539

Babylone a été pillée, rien n'a donc été retrouvé

Époque achéménide

On citera principalement les trésors de l'Oxus et d'Hamadan. Il s'agit de bracelets et autres bijoux en or décorés d'animaux, et de vaisselle précieuse. L'art achéménide fait un peu la synthèse de toutes les influences d'Asie Antérieure.

Orfèvrerie de l'Égypte ancienne

La principale caractéristique de l'orfèvrerie égyptienne tout au long de son histoire, c'est l'importance de la couleur.

Civilisation de Nagada

Dès la préhistoire Égyptienne, il existe des palettes à fards et autres objets découpées dans du schiste ou de l'ivoire et décorées de métaux.

Époque thinite (-3000 à -2635)

Bijoux en or, cornaline et turquoise

Ancien empire (-2635 à -2040)

Il reste très peu d'orfèvrerie à cause des pillages, mais on a retrouvé dans l'une des pyramides un coquillage en or. Les colliers sont très larges, à plusieurs rangs de perles en or, turquoise et cornaline.

Par après

L'orfèvrerie s'est beaucoup développée en occident pendant la Renaissance carolingienne. L'orfèvrerie s'est beaucoup développée en Europe aux XVII–XX siècles. Des poinçons sur les objets en or, argent et platine permettent la plupart du temps d'en préciser la nature du métal, le titre, l'auteur, la date et le lieu de fabrication. L'orfèvrerie fait appel à diverses techniques, parmi lesquelles la ciselure, l'estampage, la gravure, le poinçonné, le repercé ou découpage à jour et le repoussé.
- de:Goldschmiedekunst en:Goldsmithing
Sujets connexes
Chalcolithique   Ciselure   Estampage   France   Gravure   Histoire de la Bulgarie   Métal   Occident   Or   Platine   Poinçon   Renaissance carolingienne   Repoussé   Schiste   Varna (Bulgarie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^