Kareem Abdul-Jabbar

Infos
Avec le président George W. Bush en juin 2006 Kareem Abdul-Jabbar, né Ferdinand Lewis Alcindor (ou Lew Alcindor) le 16 avril 1947 à New York, est un ancien joueur de basket-ball de NBA. Il détient les records historiques de la NBA du plus grand nombre de points marqués en carrières et du plus grand nombre de matches joués. Kareem Abdul-Jabbar a également développé le bras roulé (sky hook), tir très prisé des pivots de nos jours car quasiment incontrable. Le
Kareem Abdul-Jabbar

Avec le président George W. Bush en juin 2006 Kareem Abdul-Jabbar, né Ferdinand Lewis Alcindor (ou Lew Alcindor) le 16 avril 1947 à New York, est un ancien joueur de basket-ball de NBA. Il détient les records historiques de la NBA du plus grand nombre de points marqués en carrières et du plus grand nombre de matches joués. Kareem Abdul-Jabbar a également développé le bras roulé (sky hook), tir très prisé des pivots de nos jours car quasiment incontrable. Le geste consiste à tirer au panier en amenant la balle d'une main au-dessus de la tête, bras tendu. L'autre bras sert à se protéger du défenseur. On le reconnaît à son look singulier : suite à une blessure à l'œil durant sa carrière universitaire, Abdul-Jabbar s'est mis à porter des goggles, grosses lunettes protectrices ressemblant à un masque de plongée.

Biographie

Fils unique de Ferdinand Alcindor Sr., agent de police, et de Cora Douglas, un couple de noirs du quartier d'Inwood à New York, Kareem Abdul-Jabbar naît sous le nom de Ferdinand Lewis Alcindor le 16 avril 1947. À sa naissance, il mesure déjà 56 cm pour un poids de 5, 75 kgs. Il atteindra finalement 2, 18 m officiellement en passant à l'âge de 9 ans à 1, 83 m, 2, 02 m à 12 ans puis 2, 08 à 14 ans et enfin 2, 14 m à 15 ans. Après un apprentissage pur et dur où il apprend scientifiquement le basket-ball en passant par des périodes sur les terrains de basket des ghettos noirs de Philadelphie qui l'endurcirent et lui permirent de se transformer en pivot de combat, le jeune Lew Alcindor, au sortir de la St. Jude Catholic à New York, institution d'école primaire composée de Blancs de la classe moyenne, intègre le célèbre Power Memorial High School de New York dans le quartier de Manhattan. Là, pris en main par le Canadien Jack Donohue — le futur entraîneur de l'équipe du Canada de basket-ball — et épaulé par Jay Carter, un colosse de 2, 03 m qui l'entraîne durement aux rebonds, le futur Kareem Abdul-Jabbar est entraîné à la dure. Avec son lycée, il gagne trois fois consécutivement le championnat catholique de New York, gagnant 96 matchs (72 victoires de suite) pour seulement 6 défaites. Il inscrit 2067 points durant ses années de lycée. Il joue ensuite pour les UCLA Bruins — équipe entraînée par John Wooden — entre 1967 et 1969 et ne perd que deux matches pendant cette période. Sa réputation lui permet d'être choisi au premier tour de la draft NBA en 1969. Son diplôme en poche, il joue alors en NBA pour les Bucks de Milwaukee puis les Lakers de Los Angeles, où son association avec Magic Johnson fera merveille. Pendant ses études en 1971, Lew Alcindor se convertit à l'islam et prend le nom de Kareem Abdul-Jabbar. Abdul-Jabbar prend sa retraite en 1989 après vingt saisons et une des plus belles carrières de la NBA. On l'a vu aussi entraîneur assistant en NBA au sein des Los Angeles Clippers et des Los Angeles Lakers, son équipe de cœur.

Filmographie

En parallèle à sa carrière sportive, Abdul-Jabbar a fait quelques rôles au cinéma : il se bat contre Bruce Lee dans Le jeu de la mort (1978), et fait une apparition en tant que l'un des trois pilotes dans le film Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (1980).
- 1978 : Le Jeu de la mort (Game of Death) : Hakim
- 1980 : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (Airplane!) : Murdock
- 1985 : Fletch : lui même
- 1988 : Purple People Eater
- 1989 : Jake Spanner, Private Eye (TV)
- 1990 : Malcolm Takes a Shot (TV)
- 1994 : Le Fléau ("The Stand") (feuilleton TV) : "The Monster!" shouter
- 1995 : Ernest le champion (Slam Dunk Ernest) (vidéo) : The Archangel of Basketball
- 2004 : Shooter : Dominique
- 2006 : Whitepaddy : Hank
- 2006 : Weapons : PJ
- 2006 : Church Ball : Julius Higgins
- 2006 : Monster Night : Frostbite

Clubs successifs

-1969-1975 :
-1975-1989 :

Palmarès

-College Player of the Year (1967, 1969)
-Élu au Naismith Memorial Basketball Hall of Fame (1995)
-Champion de NCAA (1967, 1968, 1969)
-Most Outstanding Player du tournoi NCAA (1967, 1968, 1969)
-Champion NBA (1971, 1980, 1982, 1985, 1987, 1988)
-MVP (1971, 1972, 1974, 1976, 1977, 1980)
-MVP des finales NBA (1971, 1985)
-NBA Rookie of the Year (1970)

Voir aussi

- Liste des joueurs les plus titrés en NBA ==
Sujets connexes
Basket-ball   Bruce Lee   Bucks de Milwaukee   Draft NBA 1969   George W. Bush   Harlem   Islam   Kilogramme   Lakers de Los Angeles   Le Jeu de la mort   Liste des joueurs les plus titrés en NBA   Magic Johnson   Manhattan   Meilleur joueur   Meilleurs joueurs du tournoi NCAA de basket-ball   Mètre   NBA Most Valuable Player   National Basketball Association   New York   Philadelphie   Pivot (basket-ball)   Saison NBA 1984-1985   Saison NBA 1985-1986   Saison NBA 1986-1987   Saison NBA 1987-1988   Saison NBA 1988-1989   Shooter   Sidney Wicks   UCLA Bruins   Y a-t-il un pilote dans l'avion ?  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^