Paul-Henri Spaak

Infos
Paul-Henri Spaak. |align=left|
- Monarques de Belgique
- Premiers ministres belges
- Élections belges
- Partis politiques belges Paul-Henri Spaak , né à Schaerbeek le 25 janvier 1899 et décédé à Bruxelles le 31 juillet 1972, était un homme d'État belge.
Paul-Henri Spaak

Paul-Henri Spaak. |align=left|
- Monarques de Belgique
- Premiers ministres belges
- Élections belges
- Partis politiques belges Paul-Henri Spaak , né à Schaerbeek le 25 janvier 1899 et décédé à Bruxelles le 31 juillet 1972, était un homme d'État belge.

Dans la politique depuis le plus jeune âge

Par sa mère qui fut membre du Sénat, il est le petit-fils de Paul Janson, le fils de la sénatrice Marie Janson et le neveu de l'ancien premier ministre Paul-Émile Janson. Son père Paul a laissé une œuvre littéraire importante dont la pièce de théâtre Kaatje. Paul-Henri Spaak était le frère de Charles Spaak scénariste de Julien Duvivier et Jean Renoir. Ayant essayé en 1916 de franchir la frontière néerlandaise pour rejoindre l'armée belge sur l'Yser, Spaak fut arrêté et interné en Allemagne. Après la guerre, il fit son droit à l'Université libre de Bruxelles. Il fut avocat au barreau de Bruxelles.

La guerre, la capitulation, l'exil, le retour

Chef-adjoint du cabinet du ministre du Travail Joseph Wauters en 1925, il est élu député socialiste de l'arrondissement de Bruxelles à la Chambre des Représentants en 1932, il est ministre des Transports et des PTT dans le cabinet de Paul van Zeeland de 1935 à 1936, il est ministre des Affaires étrangères du 13 juin 1936 au 9 février 1939 dans le gouvernement van Zeeland II et Premier ministre du 15 mai 1938 au 9 février 1939. Il retrouve le portefeuille des Affaires étrangères dans le gouvernement de Hubert Pierlot le 3 septembre 1939, puis dans le gouvernement en exil de Londres de 1940 à 1944. Il est à nouveau chef du gouvernement belge en mars 1946 puis du 20 mars 1947 au 11 août 1949, il cumule ce poste avec celui de chef de la diplomatie belge. Durant la Question Royale, Paul-Henri Spaak est un partisan de l'abdication du roi Léopold III. Il est à nouveau ministre des Affaires étrangères le 23 mars 1954 dans le gouvernement d'Achille van Acker puis du 25 avril 1961 à 1965, période pendant laquelle il est vice-premier ministre du gouvernement de Théo Lefèvre.

Homme d'État belge sur la scène internationale

Il occupe d'importantes fonctions sur le plan international :
-président de l'Assemblée générale des Nations unies dès le 10 janvier 1946
-président de l'Assemblée parlementaire de la CECA de 1952 à 1954
-secrétaire général de l'OTAN du 16 mai 1957 au 21 avril 1961.

Un grand Européen

Figure dominante du parti socialiste belge pendant trente ans, il s'oppose au retour du roi Léopold III lors de la consultation populaire de 1950 et est massivement suivi dans la partie francophone du pays. Paul-Henri Spaak signe avec le baron Jean-Charles Snoy et d'Oppuers le traité de Rome le 25 mars 1957. Ses convictions internationalistes et européennes étaient très fortes. Il a défendu les traités du Benelux, de l'OTAN, du Conseil de l'Europe, de la CECA, de la CED, de la CEE et de l' Euratom. Son rôle dans la relance de l'intégration européenne à la conférence de Messine en 1955 a été déterminant. Grâce son engagement dans la construction européenne, Paul-Henri Spaak est considéré comme l'un des « Pères de l'Europe ». Une aile du Parlement européen à Bruxelles porte d'ailleurs son nom.

Un orateur d'une rare éloquence

Pour ses contemporains, quand ils pensent "Spaak", ils entendent avant tout sa voix, sa voix de stentor, car ils ne peuvent oublier son éloquence. Tribun, Paul-Henri Spaak fut un des orateurs les plus remarqués parmi les hommes politiques belges. Il mit son éloquence au service de la construction européenne (Traité de Rome, 1957), de la défense du "Monde libre", selon le vocabulaire de l'époque (ONU, 1946 ; OTAN, 1957-1961). On se souviendra notamment de son vigoureux discours de deux heures à l'ONU en 1964, en réponse à l'accusation virulente de l'URSS qui condamnait l'opération aéroportée belge sur Stanleyville (actuelle Kisangani, République démocratique du Congo) destinée à secourir des centaines d'Européens et d'Asiatiques, pris en otage par les rebelles Simba (d'obédience marxiste). Il a publié en 1969 des mémoires aux éditions Fayard sous le titre Combats inachevés. Le premier tome s'intitule De l'Indépendance à l'Alliance et le second De l'espoir aux déceptions. Il est le père de la femme politique belge Antoinette Spaak et le grand-père paternel de la journaliste et écrivain Isabelle Spaak. Paul-Henri Spaak repose dans le cimetière du Foriest à Braine-l'Alleud, commune du Brabant wallon où il a passé la fin de sa vie. Après son décès, une Fondation Paul-Henri Spaak a été créée pour perpétuer son oeuvre.

Références

(à compléter)
- Paul Hymans – Mémoires – Publiés par Frans van Kalken et John Bartier – Inst. de Sociologie Solvay (ULB), Bruxelles, 1958, 2 tomes, 1079 pp.
- Patrick Nothomb: Dans Stanleyville, journal d'une prise d'otage, Duculot, Paris, 1993.
-Paul-F. Smets, La Pensée européenne et atlantique de Paul-Henri Spaak. 1942-1972, deux vol., J. Goermaere, 1980 Catégorie:personnalité bruxelloise Catégorie:Premier ministre de Belgique Catégorie:Ministre belge Catégorie:Ministre d'État (Belgique) Spaak Catégorie:Personnalité du Parti socialiste (Belgique) Catégorie:Naissance en 1899 Catégorie:Décès en 1972 ca:Paul-Henri Spaak de:Paul-Henri Spaak en:Paul-Henri Spaak es:Paul-Henri Spaak it:Paul-Henri Spaak lb:Paul-Henri Spaak nl:Paul-Henri Spaak pl:Paul-Henri Spaak pt:Paul-Henri Spaak ru:Спаак, Поль-Анри sv:Paul-Henri Spaak uk:Спаак Поль-Анрі
Sujets connexes
Achille van Acker   Alcide De Gasperi   Antoinette Spaak   Belgique   Benelux   Braine-l'Alleud   Bruxelles   Camille Huysmans   Charles Spaak   Communauté européenne de défense   Communauté européenne du charbon et de l'acier   Communauté économique européenne   Conférence de Messine   Conseil de l'Europe   Gaston Eyskens   Hubert Pierlot   Jean-Charles Snoy et d'Oppuers   Jean Renoir   Joseph Wauters   Julien Duvivier   Kisangani   Léopold III de Belgique   Marie Janson   Mars (mois)   Mémoires   Organisation des Nations unies   Organisation du traité de l'Atlantique Nord   Parlement européen   Parti socialiste belge   Partis politiques belges   Patrick Nothomb   Paul-Émile Janson   Paul Hymans   Président du Parlement européen   République démocratique du Congo   Schaerbeek   Simba   Théo Lefèvre   Traité de Rome   Traité instituant la Communauté européenne   Union des républiques socialistes soviétiques   Université libre de Bruxelles  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^