Ethiopian Airlines

Infos
Ethiopian (nom commercial) ou Ethiopian Airlines (code AITA : ET ; code OACI : ETH) est une compagnie aérienne éthiopienne.
Ethiopian Airlines

Ethiopian (nom commercial) ou Ethiopian Airlines (code AITA : ET ; code OACI : ETH) est une compagnie aérienne éthiopienne.

Flotte

Boeing 767 à l'escale de Bangkok En mars 2006 in Airliner World Mars 2006 page 34 :
- Long courriers
- 6 Boeing 767-300R
- Moyen courriers
- 1 Boeing 737-200A
- 5 Boeing 737-700 (plus 1 en commande)
- 5 Boeing 757-200
- Vols intérieurs
- 5 Fokker 50
- 3 DHC-6 Twin Otter Series 300
- Cargo (utilisés par Ethiopian Cargo)
- 1 Boeing 757-200
- 2 L-100 Hercules ET Cargo loue (leasing) également des avions supplémentaires en fonction du trafic. Trois des quatre 757-200, actuellement dédiés aux passagers, pourraient être prochainement convertis en avions de fret. La compagnie éthiopienne a annoncé en avril 2005 un accord préliminaire pour l'achat de 10 Boeing 787 Dreamliner (5 achats fermes et 5 options), le premier d'entre eux devant être livré en 2008 (in Airliner World, Avril 2005).

Historique

Créée par Sa Majesté l'empereur d'Éthiopie Haïlé Sélassié Ier le 30 décembre 1945, Ethiopian Airlines reçut une aide américaine dès ses débuts, via les firmes Boeing Corporation et Transworld Airlines (TWA). Employant tout d'abord des pilotes et techniciens américains et assurant des liaisons intérieures, la compagnie se développa de façon importante dans les années 1960 et créa des lignes desservant le continent africain. Les premiers vols ont consisté en une desserte hebdomadaire du Caire à partir d'Addis-Abeba, avec une flotte d'origine composée de cinq avions à hélices DC-3 dans lesquels les passagers voyageaient assis dans des sièges en toile agencés le long du fuselage. En 1971, pour son vingt-cinquième anniversaire, l'ensemble du personnel de la compagnie était de nationalité éthiopienne. Diversifiant les destinations desservies (Europe, Moyen-Orient ; fret), Ethiopian Airlines parvint à garder son autonomie pendant la période révolutionnaire. Ethiopian est actuellement une compagnie solide et appréciée, qui développe sa desserte de façon régulière. Elle a fait de l'aéroport Bolé International d'Addis-Abeba (ADD), rénové en 2003, sa base d'exploitation (centre technique, de pilotage) qui joue un rôle de hub entre l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique.

Destinations

Ethiopian dessert les villes suivantes (mars 2006in Airliner World Mars 2006 page 32 ) :
-Destinations intérieures : Addis-Abeba, Arba Minch, Asosa, Aksoum, Baher Dar, Beica, Dembidollo, Dessié, Dire Dawa, Gambela, Gode, Gondar, Gore, Djidjiga, Djimma, Djinka, Kabri Dar, Lalibela, Makale, Mekane Selam, Mizan Teferi, Shillavo, Shire et Tippi.
-Destinations internationales : Abidjan, Accra, Amsterdam, Bamako, Bangkok, Pékin, Beyrouth, Brazzaville, Bujumbura, Le Caire, Dar es Salaam, Delhi, Djibouti, Douala, Dubaï, Entebbe, Francfort, Guangzhou, Harare, Hargeisa, Hong Kong, Djeddah, Johannesburg, Khartoum, Kigali, Kilimandjaro, Kinshasa, Lagos, Lilongwe, Lomé, Londres, Luanda, Lusaka, Mumbai, Nairobi, Ndjamena, Paris, Rome, Stockholm, Tel Aviv et Washington, D.C.
-Destinations cargo : Beyrouth, Bruxelles, Bujumbura, Le Caire, Dar es Salaam, Djibouti, Dubaï, Entebbe, Djeddah, Khartoum, Kigali, Kilimandjaro, Manston, Mumbai, Nairobi, Ndjamena, Rome En 2002, la compagnie a transporté 1 054 687 passagers. Elle employait 4 539 personnes en janvier 2005.

Incidents et accidents

Depuis 1970, deux événements fatals ont impliqué des avions d'Ethiopian Airlines. Le 15 septembre 1988, les deux moteurs d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines décollant de Baher Dar ont happé de nombreux pigeons. Un des moteurs perdit presque immédiatement sa force de poussée tandis que le second perdit sa poussée lors du retour effectué d'urgence vers l'aéroport. Suite à un atterrissage forcé, 31 des 105 passagers ont trouvé la mort. Le 23 novembre 1996, trois pirates de l'air ont détourné un Boeing 767 assurant le vol 961 d'Ethiopian Airlines. Le vol effectuait la première partie d'un voyage Addis-Abeba-Nairobi-Brazzaville-Lagos-Abidjan. Les pirates de l'air ordonnèrent au pilote de se rendre en Australie. Prenant la direction du sud en longeant la côte africaine, l'avion se trouva à court de carburant et l'un des moteurs stoppa. Lors de la phase d'approche de Moroni, capitale des Comores, pour atterrir l'avion se trouva totalement à court de carburant et s'abîma en mer, à 500 mètres de la côte. 123 des 175 passagers ainsi que l'équipage du vol 961 y trouvèrent la mort. Tous les pirates de l'air sont également présumés morts..

Références

==
Sujets connexes
Abidjan   Accra   Addis-Abeba   Aksoum   Amsterdam   Australie   Baher Dar   Bamako   Bangkok   Beyrouth   Boeing   Boeing 737   Boeing 757   Boeing 767   Boeing 787   Brazzaville   Bruxelles   Bujumbura   Code AITA   Code OACI   Comores   Compagnie aérienne   DHC-6   Delhi   Dire Dawa   Djeddah   Djibouti   Djidjiga   Dubaï   ET   ETH   Entebbe   Fokker   Gambela   Gondar   Harare   Hargeisa   Hong Kong   Johannesburg   Khartoum   Kigali   Kilimandjaro   Kinshasa   Lagos (Nigeria)   Lalibela   Le Caire   Lilongwe   Lockheed C-130 Hercules   Lomé   Londres   Luanda   Lusaka   Moroni   Nairobi   Ndjamena   Paris   Pékin   Rome   Stockholm  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^