Instinct

Infos
L'instinct est un comportement inné (par opposition à un comportement acquis), afférent à la survie, présent chez toutes les espèces animales. Tous les animaux vivant sur cette planète, y compris l'Homme, agissent inconsciemment selon deux principes qui sont l’instinct de conservation et l’instinct de reproduction ou sexuel (qui n’est en fait qu’une autre facette de l’instinct de conservation, celle de la conservation de l’espèce). Ces phénomènes e
Instinct

L'instinct est un comportement inné (par opposition à un comportement acquis), afférent à la survie, présent chez toutes les espèces animales. Tous les animaux vivant sur cette planète, y compris l'Homme, agissent inconsciemment selon deux principes qui sont l’instinct de conservation et l’instinct de reproduction ou sexuel (qui n’est en fait qu’une autre facette de l’instinct de conservation, celle de la conservation de l’espèce). Ces phénomènes englobent tous les comportements indispensables à la survie, ce qui va des besoins vitaux comme la faim, la soif ou le sommeil à un comportement que l’on appelle la peur. Cet instinct particulier est essentiel à la survie d’un animal dans un milieu hostile car il lui permet de fuir un événement ou une menace pouvant mettre en danger sa survie ou celle de son espèce. Cette menace peut être d’origine naturelle comme la foudre, le feu ou le vide ou d’origine animale comme la présence d’un prédateur. La peur peut se manifester sous différentes formes, comme par exemple la peur du vide (vertige), la peur de la mort, la peur de l’inconnu (car l’inconnu peut représenter une menace potentielle), etc.

Instinct chez l'Homme

Des comportements instinctifs existent chez l'Homme en particulier chez le nourrisson comme le réflexe de succion du sein, ou les mouvements de marche automatique. Chez les adultes, il est plus difficile de faire la part des réactions instinctives dans la mesure où l'Homme étant devenu un animal culturel une grande partie de celles-ci sont masquées ou étouffées par l'apprentissage. La question de l'instinct chez l'Homme est à relier aux études qui cherchent à faire la part des signaux inconscients (comme les réactions aux phéromones par exemple), qui interviennent dans les relations humaines.

Instinct et plaisir

C'est aussi un aspect des comportements instinctifs. Certaines thèses soutiennent que sexualité et système de récompense dans le cerveau se sont développés de pair au cours de l'évolution par exemple. Cette idée prend sa source dans les théories non finalistes du vivant.

Instinct, évolution et liberté

Pour comprendre la notion d'instinct, abordons ces théories non finalistes de l'évolution.
- Les premiers êtres vivants peuvent être considérés comme des protections pour des molécules autoréplicantes. Ces molécules gouvernent leur réplication par scissiparité et l'individu (l'enveloppe) n'a pratiquement aucune liberté par rapport à sa molécule directrice. L'innovation est assurée par les mutations (erreurs dans la réplication). À cause de la scissiparité, la capacité à répondre à une variation environnementale ou de coloniser un nouveau biotope est faible.
- L'invention de la sexualité par le brassage génétique qu'elle suppose augmente la variété des molécules autoréplicantes et de ce fait la variété individuelle et la variété des espèces. La liberté des individus augmente au fur et à mesure de la complexité ou du temps mais ils restent fondamentalement sous l'influence de comportements instinctifs.
- Bien avant l'Homme, les relations sociales entre individus prennent de l'importance et des cultures animales apparaissent (c'est le mérite des recherches récentes en primatologie de les avoir mises en évidence). L'instinct commence à laisser un peu de place à la culture. Ainsi, on observe une "atrophie" comportementale chez certains singes isolés, privés des relations sociales qu'ils auraient entretenues avec leurs congénères pendant la période de leur développement. Arrivés à maturité sexuelle et mis en présence les uns des autres, il apparaît qu'il leur manque quelque chose d'essentiel qui favorise la rencontre sexuelle. Les mâles se comportent comme s'ils ne savaient comment pratiquer l'intromission ; la femelle de son côté ne prend pas la posture adéquate. Le comportement de ces sujets traduit un trouble auquel ils ne savent pas donner la réponse appropriée. Voir les détails dans l'article Sexualité (reproduction) (Sexualité chez les mammifères) d'où ce paragraphe est partiellement issu. Il y a donc un apprentissage qui complète le comportement instinctif.
- Avec l'Homme apparait une capacité nouvelle : l'échange d'images mentales. C'est le langage et sa capacité d'abstraction et de conceptualisation infini qui détache l'échange humain de l'expérience concrète. Une boucle de comportements culturels beaucoup plus dense se développe au dessus des comportements instinctifs, donnant à l'Homme en tant qu'individu une capacité opérationnelle et une liberté qu'aucun autre individu vivant n'a eu avant lui.

Instinct et origine de la vie

L’instinct présent dans toutes formes de vie pose la question intéressante de l’origine de la vie. En effet, si la vie est apparue par hasard, ici ou sur une autre planète et amenée sur Terre par la rencontre avec un météorite par exemple, la notion de hasard, enlève à la vie l’impératif de la continuité. La vie est apparue par hasard, qu’elle existe ou non n’a donc aucune importance puisqu’il n’y a pas d’intention. Le fait que tout être vivant se protège et se reproduit indique un élément qui ébranle la théorie du hasard car dans cet instinct de conservation qui anime le vivant, il y a une intention. Notion d’intention qui entre en contradiction avec la liberté totale propre au hasard. Cependant d'un autre coté, nous pouvons admettre que l'instinct s'acquiert aprés une lente évolution de l'espèce, où les expériences infructueuses des epèces qui ne possédent pas tel ou tel caractère de conservation , disparaissent d'elles mèmes grace à la selection naturelle par élimination, ne subsistent que ceux dotés d'un savoir faire naturel ou "instinct de conservation" . Souvenons-nous de l'oiseau intrus pondu indûment dans un nid déjà occupé qui, dés son éclosion, s'atèle aprés des efforts persévérants , à la tache de balancer par dessus le nid hote les oeufs légitimes pour éliminer des concurrents potentiels à la nourriture et à l'espace vital. Les pauvres parents ne s'apercevant guère de la supercherie ou bien résignés à leur sort, nourrissent l'intrus depuis son éclosion jusqu'à l'age adulte, malgré son appartenance à une espèce différente à la leur et malgré sa taille, propre à son espèce, faisant plusieurs fois leurs corps. A vos neurones…

Langage populaire

Dans le langage populaire, le mot instinct est utilisé de façon abusive pour remplacer le mot intuition. On dira, par exemple, que l'on prend une décision en suivant son instinct, ou que l'on agit instinctivement, pour parler d'une situation où l'on a suivi une impulsion ou une intuition.

Voir aussi

-Gène égoïste
-Richard Dawkins
-Albert Jacquard
-Konrad Lorenz
-Niko Tinbergen
-Charles Darwin Catégorie:Psychologie du développement Catégorie:Éthologie bg:Инстинкт da:Instinkt de:Instinkt el:Ένστικτο en:Instinct eo:Instinkto es:Instinto fa:غریزه fi:Vaisto he:אינסטינקט id:Naluri it:Istinto ja:本能 lt:Instinktas nl:Instinct no:Instinkt pl:Popęd (biologia) pt:Instinto ru:Инстинкт sv:Instinkt tg:Ғариза vi:Bản năng yi:אינסטינקט
Sujets connexes
Albert Jacquard   Charles Darwin   Gène égoïste   Intuition   Konrad Lorenz   Reproduction (biologie)   Richard Dawkins   Scissiparité   Sexualité   Sexualité (reproduction)   Système de récompense  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^