Michel Chapuis

Infos
Michel Chapuis est un organiste français né à Dole (Jura) le 15 janvier 1930. Titulaire successivement à Paris des orgues de Saint-Germain-l'Auxerrois, de Notre Dame (orgue de chœur), de Saint-Nicolas des Champs, de Saint-Séverin, puis du grand orgue de la Chapelle Royale du château de Versailles. Il fut professeur aux conservatoires de Besançon, Strasbourg, puis au CNSM de Paris.
Michel Chapuis

Michel Chapuis est un organiste français né à Dole (Jura) le 15 janvier 1930. Titulaire successivement à Paris des orgues de Saint-Germain-l'Auxerrois, de Notre Dame (orgue de chœur), de Saint-Nicolas des Champs, de Saint-Séverin, puis du grand orgue de la Chapelle Royale du château de Versailles. Il fut professeur aux conservatoires de Besançon, Strasbourg, puis au CNSM de Paris.

Découvreur de la littérature pour orgue

Il a durablement influencé l'interprétation de la musique française classique pour orgue tout autant que la facture d'orgue, pour la restauration en premier lieu, des instruments "classiques français", mais aussi des orgues "romantiques". Avec ses collègues et amis, Francis Chapelet, Jean-Albert Villard, Xavier Darasse ( pour ne citer que les plus emblématiques, il a provoqué (dans la continuation de l'esprit de leur maître Edouard Souberbielle) dès les années cinquante, une remise en cause de l'organologie telle qu'elle était pensée et surtout appliquée à la restauration des orgues depuis les années trente, et ce par des recherches historiques et technologiques d'une remarquable rigueur. Michel Chapuis connait la facture d'orgue pour l'avoir pratiquée lui-même, ce qui a, ou simplifié ou compliqué ses rapports avec les facteurs d'orgues, mais toujours pour faire avancer la "cause de l'orgue".

Musicologue

Michel Chapuis, certains de ses collègues, quelques facteurs d'orgues (en particulier Philippe Hartmann, Robert Boisseau, et quelques rares autres dans les années soixante) ainsi que des musicologues considérés à l'époque comme atypiques tel Jean Fellot, Pierre Hardouin, ou des amateurs éclairés tel Alain Lequeux, sont directement à l'origine du renouveau de la musique française dite "baroque", le travail ayant été effectué dans les autres pays d'europe, le plus souvent par les "cordes" ou par les "chefs" ( par exemple Harnoncourt.) Ces préoccupations aboutiront, devant l'urgence de sauver certains instruments de tous risques de restaurations hâtives, à la création (circa 1964) de l'A.F.S.O.A ( Association Française pour la Sauvegarde des Orgues Anciens )qui deviendra le bras armé de cette reconquète. Parallèlement à ces recherches en matière d'organologie, Michel Chapuis a été l'un des premiers avec ses collègues déjà cités à s'intéresser particulièrement à ce qu'on pourrait appeler une " sémiologie" de la musique française des XVII° et XVIII° siècles : ornementation, notes inégales, registrations, autant d'éléments qui, malgré les premiers approches de décryptage de Guilmant et de Pirro, avaient été inexploités ou quelque peu malmenés, à la manière dont l'était aussi et par les mêmes, l'organologie, par des spécialistes autoproclamés. La question des diapasons et des tempéraments n'a, bien entendu, pas échappé à sa sagacité. On peut donc considérer sans exagération que Michel Chapuis est à l'origine de nombreuses clefs d'interprétation de la musique ancienne en France. C'est en effet en mettant à profit cette rencontre, cette "synergie" entre la pratique de l'organologie par la facture d'orgue et la fréquentation assidue des bibliothèques, qu'il est en grande partie responsable du renouveau de l'interprétation et de la redécouverte de toute une littérature musicale oubliée, participant très tôt à la genèse puis à l'accélération de cet engouement pour la musique baroque en France telle qu'on la connaît désormais.

Interprète

La discographie de Michel Chapuis est très importante et ne se limite pas au répertoire français. Ses interprétations de Bach et de la musique allemande ne sont en aucune manière à négliger pas plus que ne le sont ses (plus rares ) interprétations d'œuvres romantiques.

Pédagogue

Ses talents de pédagogue et sa vaste culture ont fait de Michel Chapuis un professeur recherché par de jeunes musicien(ne)s du monde entier dans les conservatoires où il a oeuvré pendant toute sa carrière, mais aussi au cours d'" académies d'orgues" dans l' Europe entière à l'époque où elles étaient nombreuses et florissantes. Il est aussi, ce qui se sait moins, un fort talentueux improvisateur. Catégorie:Organiste classique Catégorie:Naissance en 1930 de:Michel Chapuis
Sujets connexes
Alexandre Guilmant   André Pirro   Besançon   Cathédrale Notre-Dame de Paris   Château de Versailles   Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris   Dole (Jura)   Musique baroque   Nikolaus Harnoncourt   Organiste   Orgue   Paris   Strasbourg   Sémiologie de la musique   Xavier Darasse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^