Homo ergaster

Infos
Homo ergaster (l'artisan) est un représentant disparu du genre Homo. La plupart des fossiles aujourd'hui attribués à ce taxon étaient anciennement attribués à Homo erectus mais celui-ci est désormais considéré comme exclusivement eurasiatique.
Homo ergaster

Homo ergaster (l'artisan) est un représentant disparu du genre Homo. La plupart des fossiles aujourd'hui attribués à ce taxon étaient anciennement attribués à Homo erectus mais celui-ci est désormais considéré comme exclusivement eurasiatique.

Origine

Homo ergaster vivait en Afrique, entre 2, 2 millions d’années et 1 million d’années avant notre ère. Il descendrait directement d’Homo habilis. Son cerveau atteint 850 cm³, ce qui implique une consommation régulière de viande. On peut supposer qu’il devient plus chasseur que charognard. Les spécimens découverts mesuraient entre 1, 55 m et 1, 70 m, pour un poids de 50 à 65 kg. Le dimorphisme sexuel de cette espèce est plus réduit que chez Homo habilis. L’Homo ergaster reste cependant très archaïque de faciès, avec un nez absent et une mâchoire très prognathe. D’après l’hypothèse la plus couramment acceptée actuellement, Homo ergaster est l’ancêtre d’Homo erectus. Il est probable qu’il soit aussi l’ancêtre d’Homo antecessor.

Vestiges

Le fossile le plus complet découvert à ce jour est celui d'un jeune spécimen exhumé à Nariokotome, à l'ouest du lac Turkana (Kenya) et surnommé « Turkana Boy ».

Techniques

Comme Homo habilis, Homo ergaster utilise des outils de pierre taillée. Il invente le biface, caractéristique de l'Acheuléen. Il découvre peut-être l’usage du feu, mais ne le maîtrise pas.

Mœurs et cultures

L'adolescent du lac Turkana La taille du cerveau des nouveau-nés de l’Homo ergaster (450 cm³) laisse supposer qu’ils étaient à peu près aussi démunis que les nouveau-nés d’Homo sapiens. Il est probable qu’Homo ergaster ait alors renforcé les cellules familiales de ses clans, afin de mieux protéger sa descendance. Ses membres inférieurs plus longs que ceux d’Homo habilis font d’Homo ergaster un bon marcheur. Les hanches des femelles restent par contre plus larges que celles de l’Homo sapiens femelle. Homo ergaster était considéré comme le premier membre du genre Homo à migrer, conquérant de nouveaux habitats. Il ne s’agissait bien sûr pas pour lui d’une stratégie, mais juste de suivre les sources de nourriture. La découverte d’Homo georgicus remet depuis peu cette hypothèse en question. Catégorie:Hominidé du paléolithique Catégorie:Hominidé du pliocène Catégorie:mammifère (nom scientifique) ast:Homo ergaster bg:Homo ergaster ca:Homo ergaster cs:Homo ergaster de:Homo ergaster en:Homo ergaster eo:Homo ergaster es:Homo ergaster fi:Homo ergaster it:Homo ergaster ja:ホモ・エルガステル lb:Homo ergaster nl:Homo ergaster no:Homo ergaster pl:Homo ergaster pt:Homo ergaster ro:Homo ergaster sv:Homo ergaster
Sujets connexes
Acheuléen   Biface   Dimorphisme sexuel   Genre (biologie)   Homo   Homo antecessor   Homo erectus   Homo georgicus   Homo habilis   Homo sapiens   Kenya   Lac Turkana  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^