Monarchie britannique

Infos
Le monarque britannique, ou le souverain est le chef d'État du Royaume-Uni et de ses territoires d'outre-mer ; est à l'origine des pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif. Le monarque est aussi le gouverneur suprême de l'Église d'Angleterre, et le chef du Commonwealth, et chef d'État de 15 pays du Commonwealth britannique. Le monarque réside au Palais de Buckingham Bien que le monarque ait un rôle cérémoniel important, en fait le Royaume-Uni utilise le système
Monarchie britannique

Le monarque britannique, ou le souverain est le chef d'État du Royaume-Uni et de ses territoires d'outre-mer ; est à l'origine des pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif. Le monarque est aussi le gouverneur suprême de l'Église d'Angleterre, et le chef du Commonwealth, et chef d'État de 15 pays du Commonwealth britannique. Le monarque réside au Palais de Buckingham Bien que le monarque ait un rôle cérémoniel important, en fait le Royaume-Uni utilise le système de Westminster d'une monarchie constitutionnelle, donc la puissance du monarque En théorie, le souverain est la source de la justice ; toutes les procédures sont faites en son nom, et les juges décident en son nom. Il ne peut pas être appelé devant une cour de justice, sauf dans des cas exceptionnels de procédures civiles et avec la permission du parlement.

Pouvoirs politiques

La Couronne dispose de plusieurs pouvoirs politiques, bien qu'elle fasse rarement usage, de son propre chef, de certains d'entre eux. Entre autres, déclarer et faire la guerre, conclure les traités, mettre son veto à une loi du Parlement, nommer et révoquer les ministres (y compris le Premier Ministre), gracier les prisonniers, frapper la monnaie, et commander les Forces Armées. Théoriquement, le gouvernement britannique n'existe que par le plaisir du monarque. Pourtant, ses pouvoirs ne sont que « reserve powers » et il ne les utilise que dans de rares circonstances d'urgence. Normalement, le monarque accède aux demandes de son Gouvernement, et du Parlement. Ainsi, bien que beaucoup d'actes de parlement soient faits en son nom, ils proviennent du gouvernement démocratique de Royaume-Uni. Mais même si le monarque contredisait la volonté du parlement, son pouvoir serait encore limité. Par convention, le monarque dissout le Parlement convoque de nouvelles élections à la demande du premier ministre. Pourtant, la question de savoir si le monarque doit toujours accéder à une telle demande demeure ouverte. Une autre situation possible est lorsqu'aucun parti politique ne gagne de majorité au parlement. Théoriquement, le monarque donnerait l'office de premier ministre au chef du parti le mieux situé pour former le gouvernement, mais il est possible que ce ne soit pas le parti majoritaire en sièges. Le monarque doit approuver formellement toutes les lois avant qu'elles puissent s'appliquer. Le consentement royal est donné dans le français normand par un représentant du monarque : les expressions formelles utilisées sont le roi (ou la reine) le veut (oui, il le veut), et le roi s'avisera (qui veut dire : non). La dernière fois que le consentement royal n'a pas été donné c'était par la Reine Anne en 1708. Pour les lois qui sont appliquées directement par le monarque (par exemple: faire la guerre, dissoudre le parlement, etc.), il doit consentir au débat du Parlement. En 1999, la Reine Elisabeth II n'a pas accordé son consentement sur « l'action militaire contre l'Irak », approuvée par le parlement, qui a ainsi cherché à transférer le pouvoir de décider une frappe militaire contre l'Irak du monarque au parlement. Bien qu'il y ait un consensus populaire sur l'existence de la monarchie, il est généralement accepté que cette opinon changerait rapidement si le monarque était tenté d'exercer ses pouvoirs en opposition avec le gouvernement démocratiquement élu, sauf, peut-être, dans des circonstances exceptionnelles.

Membres et règles

Actuellement, le monarque est la Reine Élisabeth II depuis le 6 février 1952, et le prochain serait Charles, prince de Galles, le fils de la reine. Il existe aussi une famille royale composée d’autres cousins et enfants. Le style officiel du monarque d'aujourd'hui est : Élisabeth II, par la grâce de Dieu, reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord et ses autres royaumes du Commonwealth et territoires, Chef du Commonwealth des Nations, defendeur de la Foi. (Elizabeth II, by the Grace of God, of the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland and Her other Realms and Territories Queen, Head of the Commonwealth, Defender of the Faith en anglais). La succession au trône britannique est limitée par la Loi du règlement aux descendants protestants de Sophie, électrice de Hanovre , avec les héritiers masculins ayant la priorité sur des femmes, et de ceux qui sont mariés, exclus les catholiques, bien qu'il y ait eu des actions afin de modifier ces restrictions ces dernières années. En fait, le Prince Charles a épousé une ancienne catholique. Lord Williams de Mostyn a dit en 1998 que le gouvernement voudrait changer la loi pour donner la priorité égale indépendamment du sexe. Cependant, le gouvernement croit également qu'un tel changement prendrait beaucoup de temps parlementaire, et exigerait l'approbation des autres pays desquels le monarque britannique est chef d'État. En dépit des appels publics pour le changement par deux ministres du conseil, Patricia femelles Hewitt et Tessa Jowell , aucun mouvement n'a été encore pris. Le journal The Guardian a fait campagne activement ces dernières années pour une abolition de la restriction aux non-Protestants de la succession au trône. Il argumente que la restriction peut être incompatible avec la convention européenne sur des droits de l'homme, qui est maintenant partie intégrante de la loi britannique. « une facture de la règle dix minute » pour retourner cette restriction a été présentée dans la Chambre des Communes britannique par le parlementaire de travail Kevin McNamara en 2001 , et a gagné une victoire symbolique une fois forcée à une voix, mais n'est pas devenue loi. Sur la mort d'un monarque, un Conseil d'accession se réunit au palais de Saint-James, à Londres. Sont alors présents les membres de la Chambre des Lords, des conseillers privés, du Lord-Maire de Londres, des conseillers municipaux de la ville de Londres, et des hauts commissaires des pays de Commonwealth. Le Conseil fait une proclamation déclarant la mort du monarque précédent et appelle l'individu qui doit hériter de la couronne. La proclamation est alors lue à haute voix à de divers endroits, à Londres, à Édimbourg, à Windsor, et à York. Le souverain est la source de l'honneur et de toutes les dignités. Ainsi, la couronne crée tous les pairies (la pairie est le système des titres de la noblesse qui existe au Royaume-Uni et est une part du système d'honneurs des Anglais. Le terme peut être employé pour se rapporter au corps entier des titres dans un sens collectif, ou à un titre spécifique). Elle détermine les adhésions de tous les ordres de chevalerie et accorde tous les honneurs. Dans la pratique, on accorde la plupart des pairies et honneurs sur les conseils du premier ministre et d'autres ministres. Cependant, le souverain détermine personnellement l'adhésion de l'Ordre de la Jarretière, de l'Ordre du Chardon, de l'Ordre du Mérite et de l'Ordre Victorien Royal. Néanmoins, le souverain ne peut pas s'accorder lui-même (ou elle-même) une dignité ou un honneur. Car la Chambre des Lords a décidé dans le cas "Buckhurst peerage" que "la fontaine et la source de toutes les dignités ne peut obtenir une dignité de sa propre part. Il n'y a cependant aucune interdiction sur le fait de recevoir des dignités de la part de souverains étrangers. Ainsi, Guillaume I était également duc de Normandie en France, et plusieurs des monarques de la dynastie de Hanovre étaient ducs de Brunswick-Lüneburg dans le Saint Empire Romain.

Voir aussi

- Dieu et mon droit
- Liste des résidences de la famille royale Anglaise

Lien externe

-
- de:Britische Monarchie en:British monarchy es:Corona británica he:המלוכה הבריטית no:Den britiske monarken ru:Британская монархия zh:英国君主
Sujets connexes
Commonwealth   Dieu et mon droit   Français   Grande-Bretagne   Guillaume le Conquérant   Irlande du Nord   Londres   Normand   Pairie   Royaume-Uni   Royaume du Commonwealth   Tessa Jowell   Westminster  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^