Isotope

Infos
En physique nucléaire, deux atomes sont dits isotopes s'ils ont le même nombre de protons. Le nombre de protons dans le noyau d'un atome est désigné par le numéro atomique. Deux isotopes ont le même numéro atomique. Ce qui distingue deux isotopes est qu'ils ont une masse atomique différente. La masse atomique d'un atome est le nombre de nucléons que contient le noyau de cet atome. La différence de masse atomique est donc due à une différence dans le nombre de neutron
Isotope

En physique nucléaire, deux atomes sont dits isotopes s'ils ont le même nombre de protons. Le nombre de protons dans le noyau d'un atome est désigné par le numéro atomique. Deux isotopes ont le même numéro atomique. Ce qui distingue deux isotopes est qu'ils ont une masse atomique différente. La masse atomique d'un atome est le nombre de nucléons que contient le noyau de cet atome. La différence de masse atomique est donc due à une différence dans le nombre de neutrons N.

Notation

Un isotope est couramment désigné par son symbole chimique, complété :
- par son nombre de masse A (égal au nombre de nucléons de l'atome) placé en haut et à gauche du symbole et
- par le numéro atomique Z, placé en bas et à gauche du symbole. Le carbone 14, _\ 6^\operatorname et le carbone 12 _\ 6^\operatorname sont des isotopes.

Propriétés des isotopes

Les propriétés chimiques des isotopes d'un même élément sont identiques car ces isotopes ont le même nombre d'électrons. En revanche, comme le noyau ne comporte pas le même nombre de neutrons, la masse des atomes varie. Cette différence de masse atomique permet de séparer les isotopes d'un même élément par spectrométrie de masse ou par centrifugation et ainsi de les distinguer. De plus, la proportion de neutrons dans le noyau peut rendre l'atome instable : c'est pourquoi ils peuvent être radioactifs.

Stabilité des isotopes

Il existe quatre-vingt douze éléments chimiques différents dans la nature, de l'hydrogène 1H au plutonium 94Pu ; le technétium 43Tc et le prométhium 61Pm n'ayant ni isotope stable, ni isotope radioactif de période suffisamment longue. Le noyau d'un atome est constitué de protons qui se repoussent sous l'action de l'interaction électromagnétique ( les charges électriques de même nature se repoussent ) mais qui s'attirent sous l'action de l'interaction forte; il contient aussi des neutrons qui s'attirent sous l'action de l'interaction forte mais ne sont pas (très très peu) concernés pas l'interaction électromagnétique. Dans un noyau, la stabilité est donc assurée par l'interaction forte, et par les neutrons qui, éloignant les protons les uns des autres par leur seule présence, diminuent l'interaction électromagnétique, d'où les propriétés suivantes : Pour ces centaines d'isotopes naturels, les nombres respectifs de protons et de neutrons semblent respecter certaines règles :
- le nombre de neutrons est à peu près égal à celui des protons pour les éléments légers ; à partir du 24Cr, le nombre de neutrons devient supérieur au nombre de protons, l'excédent dépassant 50% pour les éléments les plus lourds ;
- certains noyaux particulièrement stables contiennent des protons ou des neutrons (ou les deux) égal à un des nombres (dit magiques) de la série : : 2, 8, 20, 50, 82, 126 ; Pourquoi ces valeurs : Elles correspondent à des noyaux possédant des couches complètes de neutrons ou de protons. Les règles de couches pleines sont assez simples et assez semblables à celles des couches d'électrons Pour retrouver ces valeurs on considère les couches successives du centre vers la périphérie du noyau : s1/2 p3/2 1/2 d5/2 3/2 f7/2 5/2 g9/2 7/2 h11/ 9/2. Les règles : Le niveau s contient 1+ 1/2.2 protons et ou neutrons soit 2 et constitue la première couche. Le niveau p en contient 1+ 3/2.2+1+1/2.2 soit 6 à ajouter à la couche s soit 6+2= 8. La troisième couche contient les niveaux s et d on trouve facilement 10 à ajouter à 8 soit 20. La quatrième couche contient les niveaux p et f soit 20 ce qui devrait faire 20+20= 40 mais le potentiel crée par le centre du noyau fait que le premier élément du niveau g est proche de la 4 couche et il faut ajouter à cette couche g9/2 soit 10 nucléons ainsi la 4 couche se trouve pour 50 nucléons. La cinquième couche comporte les niveaux s d g (amputé du g 9/2) et ajouté du h11/2 soit 76 ajouté au 50 précédent fait un total de 126. On y trouve notamment le plomb dont l'isotope le plus stable contient 82 protons et 126 neutons. Il est doublement magique. la valeur suivante est 184. Ce sont des noyaux sphériques. Entre ces valeurs se trouvent des noyaux déformés en cigare ou en soucoupe, moins stables. Le noyau à 126 protons n'a pas pu être créé encore ; il sera instable sans doute mais on approche de cette valeur en combinant 2 atomes.
- les éléments de nombre Z impair possèdent moins d'isotopes stables que les éléments de nombre Z pair.

Utilisation des isotopes

Un exemple très connu de couple d'isotopes est constitué par le carbone : le carbone est présent en grande majorité sous son isotope de poids atomique 12 (le « carbone 12 ») ; d'autre part, on peut trouver en faible quantité l'isotope de poids atomique 14 (le carbone 14), qui est chimiquement strictement équivalent au carbone 12, mais qui est radioactif. En effet, les neutrons supplémentaires du noyau rendent l'atome instable. Il se désintègre en donnant de l'azote et en émettant un rayonnement bêta. La proportion de l'isotope stable par rapport à l'isotope instable varie donc au cours du temps. C'est sur cette variation que se basent les méthodes de datation radioactive par couple d'isotopes (dont la plus connue est la méthode de datation au carbone 14). C'est certainement l'application la plus importante du concept d'isotope. Les traceurs isotopiques sont une autre application de ce concept. Une application majeure est la séparation des isotopes 235 et 238 de l'uranium, cette séparation est obtenue par diffusion gazeuse ou centrifugation de UF6. Le mode par centrifugation est au mains de quelques industriels canadiens, russes, européens... La centrifugation est obtenue par une cascade de centrifugeuses qui élèvent petit à petit le taux de U 235 dans le mélange U 235-U 238 qui peut servir pour un enrichissement de 5 % à des applications civile de fission ou à 90 % pour des applications militaires. Les centrifugeuses sont des cylindres étroits tournant à vitesse élevée. On sait que la force centrifuge est égale à M.w².r où M est la masse unitaire, w la vitesse angulaire de rotation, r le rayon du cylindre. Pour éviter une rupture mécanique on choisit r petit et afin d'avoir une force appréciable on choisit w très élevée (la force est proportionnelle au carré de la rotation). Avec quelques milliers de centrifugeuses on obtient le résultat recherché.

Anecdotes

Dans la série animée les Simpson, l'équipe de baseball de Springfield s'appelle Les Isotopes dont le sponsor n'est autre que la centrale nucléaire de Springfield et la bière Duff.

Voir aussi

- Période radioactive
- Radioactivité
- Isobare
- Table des isotopes
- Chronologie isotopique
- Catégorie:classification chimique Catégorie:Physique nucléaire Catégorie:Chimie nucléaire af:Isotoop ar:نظائر عناصر كيميائية ast:Isótopu be-x-old:Ізатоп bg:Изотоп br:Izotop bs:Izotop ca:Isòtop cs:Izotop cy:Isotop da:Isotop de:Isotop el:Ισότοπο en:Isotope eo:Izotopo es:Isótopo et:Isotoop eu:Isotopo fa:ایزوتوپ fi:Isotooppi ga:Iseatóp gl:Isótopo he:איזוטופ hr:Izotop hu:Izotóp id:Isotop is:Samsæta it:Isotopo ja:同位体 ko:동위 원소 ku:Îzotop lt:Izotopas lv:Izotops mk:Изотоп ml:ഐസോടോപ്പ് mn:Изотопи ms:Isotop nds:Isotop nl:Isotoop nn:Isotop no:Isotop nov:Isotope pl:Izotopy pt:Isótopo ro:Izotop ru:Изотопы simple:Isotope sk:Izotop sl:Izotop sr:Изотоп sv:Isotop ta:ஓரிடத்தான் th:ไอโซโทป tl:Isotopo tr:İzotop uk:Ізотоп vec:Ixòtopo vi:Đồng vị zh:同位素 zh-min-nan:Tông-ūi-sò͘ zh-yue:同位素
Sujets connexes
Atome   Azote   Carbone   Carbone 14   Centrale nucléaire de Springfield   Centrifugeuse   Chronologie isotopique   Datation au carbone 14   Duff (bière)   Hydrogène   Isobare (chimie)   Les Simpson   Masse atomique   Neutron   Noyau atomique   Nucléon   Numéro atomique   Physique nucléaire   Plutonium   Prométhium   Proton   Période radioactive   Radioactivité   Spectrométrie de masse   Springfield (Les Simpson)   Table des isotopes   Technétium   Traceur isotopique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^