Mer

Infos
Le terme de mer recouvre plusieurs réalités. Photo prise face à la mer sur une plage chilienne Le grand océan planétaire, mis en valeur par ce mode de cartographie, souvent méconu et oublié par les réseaux écologiques pan-continentaux, nationaux et locaux
Mer

Le terme de mer recouvre plusieurs réalités. Photo prise face à la mer sur une plage chilienne Le grand océan planétaire, mis en valeur par ce mode de cartographie, souvent méconu et oublié par les réseaux écologiques pan-continentaux, nationaux et locaux

Définitions

Grande étendue d'eau salée

Cette définition confond les océans, les mers fermées ou ouvertes ainsi que les grands lacs salés. On la retrouve dans un contexte historique (A l'époque moderne, l'océan Atlantique traversé par Christophe Colomb porte le nom de mer océane) ou familier (Opposition de la mer et de la montagne dans les vacances, la mer est bonne ? pour évoquer la température de l'eau aussi bien océanique que maritime).

Grande étendue d'eau salée différente des océans

Cette définition plus géographique apporte un classement dans les étendues d'eau salée. Les océans sont les plus grandes étendues d'eau salée. Viennent ensuite les mers de tailles variables. Les mers peuvent être ouvertes ou fermées c'est-à-dire en contact ou non avec les océans. Si elle est entourée quasiment de tous côtés par des terres, comme la Mer Noire, elle est qualifiée de mer intracontinentale, tandis qu'une mer largement ouverte sur l'océan, comme la Mer de Chine, est une mer bordière ; elle est dite épicontinentale quand elle recouvre un plateau continental, comme la Mer du Nord. Si la mer est en contact avec un océan elle se distingue de ce dernier par sa position géographique généralement enclavée entre des masses terrestres ou simplement limitée par le plateau continental. Ex : La Manche communique avec l'océan Atlantique par la mer Celtique, mais elle s'en distingue par sa position médiane entre les côtes sud de l'Angleterre et les côtes nord de la France. Une mer en contact avec un océan peut se distinguer par des conditions physiques particulières. Ex : la Méditerranée communique avec l'océan Atlantique par le détroit de Gibraltar. Elle se distingue de l'océan par sa position enclavée entre l'Europe, l'Asie (Proche-Orient) et l'Afrique et par des conditions maritimes différentes (différentiel de température entre l'océan et la mer, faune et flore distinctes, marée de plus faible amplitude pour la Méditerranée...). Autre exemple : la mer des Sargasses avec son accumulation d'algues brunes au large de la Floride se distingue de façon totalement arbitraire de l'océan Atlantique. Le terme de mer est aussi utilisé pour désigner certains grands lacs, en particulier lorsqu'ils n'ont pas de cours d'eau dans lesquels ils se déversent. C'est le cas par exemple de la mer Caspienne ou encore de la mer d'Aral. On parle alors souvent de mer fermée.

Grande étendue sombre à la surface de la Lune

Enfin, les grandes plaines lunaires sombres, situées en majorité sur la surface visible de la Lune, satellite naturel terrestre, sont par convention dénommées "Mers" (ex : Mer de la Tranquillité). Ces grandes plaines basaltiques avaient en effet été considérées comme des étendues d'eau par les premiers astronomes, avant l'utilisation de la lunette par Galilée pour l'observation du ciel.

La mer en droit international

En droit international, on appelle "mer" l'espace situé au-delà de la laisse de basse mer. La mer comprend :
- le fond et le sous-sol
- la colonne d'eau et la surface
- l'espace aérien surjacent.

Le sel de la mer

Une caractéristique de l'eau de mer est bien-sûr d'être salée. Cette salinité est de l'ordre de 32 grammes par litre (ou g/l) en Méditerranée, et environ 28 g/l dans les océans. Il y a donc un kilogramme de sel dans 30 à 35 litres d'eau de mer. Le sel de mer est un composé dont le nom complet en chimie est chlorure de sodium. Il tend à se dissoudre dans l'eau jusqu'à une concentration de saturation de 359 g/l. Si on tente d'augmenter la concentration au au-delà de cette valeur, par évaporation de l'eau, une partie du sel revient à l'état solide (solidification ou cristallisation) et se dépose. La valeur de la salinité des mers étant largement inférieure, le sel ne se dépose pas au fond des mers. Comme il ne s'évapore pas non plus, il est piégé dans la mer. Certains sols et roches continentales contiennent du sel. Lorsque ces roches sont exposées à la pluie ou aux écoulements d'eau souterrains, une partie du sel sera dissous et rejoindra les rivières puis la mer. Etant donné que ce sel ne reste pas mais est constamment évacué, la salinité des rivières restera la plupart du temps très basse. Les dépôts de sel peuvent se faire naturellement lorsque la concentration en sel d'une mer ou d'un lac salé a augmenté au dela de la saturation. Cela peut se produire dans des zones continentales où il n'existe aucun écoulement vers les océans, comme la Mer Morte. Un autre cas est celui de la Méditerranée, qui à certaines époques géologiques a fonctionné comme un marais salant : sa liaison avec les océans détroit de Gibraltar étant plus étroite, elle ne permettait pas les échanges d'eau dans les deux sens comme cela se produit actuellement. D'autre part, l'évaporation étant plus forte que les précipitations et apports d'eau douce (ce qui est toujours le cas), c'est donc un apport océanique qui compensait le déficit. Il y avait donc une entrée de sel qui n'était compensée par aucun export. Cela a entraîné des dépôts de sel très importants au fond de la Méditerranée et a semble-t-il eu également une influence sur la salinité des océans. En effet l'estimation de l'apport de sel à l'océan global par l'ensemble des rivières au cours des temps géologiques est supérieure d'au moins un ordre de grandeur à la masse de sel dissoute dans les océans.

Les mouvements de la mer

La mer est en perpétuel mouvement. Dans l’antiquité, celui-ci était attribué à des divinités : les colères de Poséidon, les jeux des Néréides, les monstrueux Charybde et Scylla. Les mouvements de la mer sont complexes ; pour mieux les analyser, ils sont décomposés en mouvements élémentaires, dont les causes et les lois peuvent être étudiées séparément. On distingue des mouvements ondulatoires, sous forme d'oscillations verticales :
- la houle est provoquée par le vent ; sa période est de l’ordre de la seconde ou de la dizaine de seconde et son amplitude peut atteindre plusieurs dizaines de mètres.
- le clapotis est le mouvement que l’on constate dans un port, c’est la combinaison des houles réfléchies sur les parois.
- les seiches, constatées dans les ports et les bassins ; d’une période variant d'une minute à plusieurs minutes, leurs amplitudes sont faibles (quelques dizaines de centimètres).
- la marée est due à l’attraction de la lune et du soleil ; sa période est d’environ 12 heures, et son amplitude, très variable en fonction du lieu géographique, peut atteindre plus de dix mètres. Les mouvements des courants sont des déplacements horizontaux.
- Les grands courants ont pour origine des différences de densité de l’eau de mer (due à des différences de salinité ou de température). Ils sont considérés comme constants.
- Des courants plus localisés sont engendrés par le vent ou par les marées. Ils peuvent prendre un caractère giratoire et engendrer de grands tourbillons comme le célèbre Saltstraumen (Maelstrom). Des mouvements isolés peuvent être causés par des phénomènes catastrophiques (séismes, éruptions volcaniques, glissements de terrain) sous forme de tsunamis, d’ondes solitaires ou solitons.

Liste de mers

Par océan

Les découpages de chaque océan présentés ci-dessous sont basés sur les délimitations de l'Organisation hydrographique internationale (OHI) International Hydrographic Organization, Limits of Oceans and Seas (1953), ref S-23 .. Certaines mers présentent également d'éventuelles subdivisions.

Océan Atlantique

L'OHI découpe l'océan Atlantique en mers, golfes, et détroits suivants : Océan Atlantique
- Mer d'Azov
- Mer Baltique :
- Golfe de Botnie
- Golfe de Finlande
- Golfe de Rīga
- Canal de Bristol
- Mer des Caraïbes (ou mer des Antilles)
- Mer d'Écosse
- Baie de Fundy
- Golfe de Gascogne
- Golfe de Guinée
- Mer d'Irlande et canal Saint-George
- Kattegat
- Manche
- Mer de Marmara
- Mer Méditerranée (subdivisée en bassins occidental et oriental) :
- Mer Adriatique
- Mer d'Alboran
- Mer des Baléares
- Mer Égée
- Détroit de Gibraltar
- Mer Ionienne
- Mer Ligurienne
- Mer de Sicile
- Mer Tyrrhénienne
- Golfe du Mexique
- Mer Noire
- Mer du Nord
- Mer de Norvège
- Río de la Plata
- Golfe du Saint-Laurent
- Skagerrak Le reste de l'océan Atlantique est finalement partagé entre l'océan Atlantique Nord et l'océan Atlantique Sud, suivant la situation par rapport à l'équateur. En plus de ces mers, les dénominations suivantes sont communes :
- Mer Celtique
- Mer des Hébrides
- Mer d'Irminger
- Mer d'Iroise
- Mer des Sargasses
- Mer des Wadden

Océan Arctique

L'OHI découpe l'océan Arctique en les mers suivantes : Océan Arctique
- Mer de Baffin
- Mer de Barents
- Mer de Beaufort
- Mer Blanche
- Mer de Davis (ou Détroit de Davis)
- Mer du Groenland
- Baie d'Hudson et détroit d'Hudson
- Mer de Kara
- Mer du Labrador
- Mer de Laptev
- Mer de Lincoln
- Passage du Nord-Ouest
- Mer de Sibérie orientale
- Mer des Tchouktches En plus de ces mers, on peut également citer :
- Mer du Prince Gustave-Adolphe
- Mer de Wandel

Océan Antarctique

Océan Antarctique
- Mer d'Amundsen
- Mer de Bellingshausen
- Mer de Charcot
- Mer de la Coopération
- Mer de Cosmonaut
- Mer de Davis
- Mer de Lazarev
- Mer de Mawson
- Mer de Riiser Larsen
- Mer du Roi Haakon VII
- Mer de Ross
- Mer de Scotia
- Mer de Somov
- Mer d'Urville
- Mer de Weddell

Océan Indien

L'OHI découpe l'océan Indien en mers, golfes et détroits suivants : Océan Indien
- Mer des Andaman (ou de Birmanie)
- Golfe d'Aden
- Golfe d'Aqaba
- Golfe du Bengale
- Mer des Laquedives
- Détroit de Malacca
- Canal du Mozambique
- Golfe d'Oman
- Mer d'Oman
- Golfe Persique
- Mer Rouge
- Détroit de Singapour
- Golfe de Suez
- Golfe de Thaïlande
- Mer d'Arabie

Océan Pacifique

L'OHI découpe l'océan Pacifique en mers, golfes et détroits suivants : Océan Pacifique
- Golfe d'Alaska
- Eaux côtières du Sud-Est de l'Alaska et de la Colombie-Britannique
- Great Australian Bight
- Détroit de Bass
- Mer de Béring
- Mer de Bismarck
- Golfe de Californie
- Mer de Chine méridionale
- Mer de Chine orientale
- Mer de Corail
- Mers de l'archipel indonésien :
- Mer d'Arafura
- Mer de Banda
- Mer de Bali
- Golfe de Boni
- Mer de Célèbes
- Mer d'Halmahera
- Mer de Flores
- Mer de Java
- Détroit de Makassar
- Mer des Moluques
- Mer de Savu
- Mer de Seram (ou Ceram)
- Mer de Sulu
- Mer de Timor
- Golfe de Tomini
- Mer du Japon
- Mer Jaune
- Mer d'Okhotsk
- Mer des Philippines
- Mer des Salomon
- Mer intérieure de Seto
- Mer de Tasman Le reste de l'océan Pacifique est finalement partagé entre l'océan Pacifique Nord et l'océan Pacifique Sud, suivant la situation par rapport à l'équateur. En plus de ces mers, on peut également citer :
- Mer de Bohai
- Mer d'Amakusa
- Mer d'Ariake (ou baie d'Ariake)
- Mer de Bohol
- Mer des Camotes
- Mer d'Hibiki
- Mer de Koro
- Mer de Lucon
- Mer de Mindanao
- Mer de Shiranui
- Mer de Sibuyan
- Mer de la Sonde
- Mers du Sud
- Mer de Visayan

Par type

Mers méditerranées

Une mer méditerranée est une mer presque fermée communiquant avec l'océan. L'exemple le plus évident en est bien sûr la mer Méditerranée.
- Mer Égée
- Mer de Marmara
- Mer Ionienne
- Mer Adriatique
- Mer Tyrrhénienne
- Mer Ligurienne
- Mer Méditerranée
- Mer Noire
- Mer d'Azov
- Mer d'Alboran
- Mer des Baléares (ou mer Ibérique)
- Mer de Crète
- Mer de Thrace

Mers intérieures

Une mer intérieure est une mer presque fermée communiquant avec une autre mer.
- Mer Baltique (communique avec la mer du Nord)
- Mer intérieure de Seto (communique avec la mer du Japon)
- Mer d'Azov (communique avec la mer Noire)
- Mer de Kara (communique avec l'océan Arctique)

Mers fermées

Une mer fermée est une mer ne communiquant avec aucune autre mer.
- Mer d'Aral
- Mer Caspienne
- Mer Morte

Références

Voir aussi

===
Sujets connexes
Afrique   Agence des aires marines protégées et parcs naturels marins   Angleterre   Apollo 11   Asie   Baie d'Hudson   Baie de Fundy   Basalte   Canal de Bristol   Canal du Mozambique   Charybde   Chili   Chlorure de sodium   Christophe Colomb   Colombie-Britannique   Courant marin   Cours d'eau   Cristallisation   Divinités grecques marines   Détroit   Détroit d'Hudson   Détroit de Bass   Détroit de Gibraltar   Détroit de Malacca   Eau de mer   Estuaire   Europe   Faune (biologie)   Flore   Floride   France   Galileo Galilei   Glissement de terrain   Glossaire maritime   Golfe   Golfe Persique   Golfe d'Aden   Golfe d'Alaska   Golfe d'Aqaba   Golfe d'Oman   Golfe de Botnie   Golfe de Californie   Golfe de Finlande   Golfe de Gascogne   Golfe de Guinée   Golfe de Rīga   Golfe de Suez   Golfe de Thaïlande   Golfe du Bengale   Golfe du Mexique   Golfe du Saint-Laurent   Gramme   Houle   Kilogramme   Lac   Lac salé   Laisse de basse mer   Liste des mers et océans   Litre   Lune   Lunette astronomique   Maelstrom   Manche (mer)   Mare lunaire   Marée   Mer Adriatique   Mer Baltique   Mer Blanche   Mer Caspienne   Mer Celtique   Mer Ionienne   Mer Jaune   Mer Morte   Mer Méditerranée   Mer Noire   Mer Rouge   Mer Tyrrhénienne   Mer d'Alboran   Mer d'Amundsen   Mer d'Arafura   Mer d'Aral   Mer d'Azov   Mer d'Irlande   Mer d'Iroise   Mer d'Okhotsk   Mer d'Oman   Mer de Baffin   Mer de Banda   Mer de Barents   Mer de Beaufort   Mer de Bellingshausen   Mer de Bismarck   Mer de Bohai   Mer de Béring   Mer de Chine méridionale   Mer de Chine orientale   Mer de Corail   Mer de Crète   Mer de Célèbes   Mer de Davis   Mer de Java   Mer de Kara   Mer de Laptev   Mer de Lincoln   Mer de Marmara   Mer de Norvège   Mer de Ross   Mer de Scotia   Mer de Sibuyan   Mer de Tasman   Mer de Thrace   Mer de Timor   Mer de Weddell   Mer des Caraïbes   Mer des Hébrides   Mer des Philippines   Mer des Salomon   Mer des Sargasses   Mer des Tchouktches   Mer des Wadden   Mer du Groenland   Mer du Japon   Mer du Labrador   Mer du Nord   Mer intérieure   Mer intérieure de Seto   Mer Égée   Microsoft Word   Montagne   Niveau de la mer   Néréides   Océan   Océan Arctique   Océan Atlantique   Océan Indien   Océan Pacifique   Onde   Organisation hydrographique internationale   Passage du Nord-Ouest   Phare   Plateau continental (géophysique)   Poséidon   Proche-Orient   Río de la Plata   Saltstraumen   Satellite naturel   Scylla   Seiche (hydrodynamique)   Skagerrak   Soleil   Solidification   Soliton   Solvatation   Tremblement de terre   Tsunami   Vent   Volcan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^