Snorri Sturluson

Infos
Statue de Snorri Sturluson. Homme politique, diplomate, historien et poète islandais, Snorri Sturluson (1179–1241) est le principal écrivain scandinave du Moyen Âge. Auteur de nombreuses sagas et de récits mythologiques, son œuvre constitue une source irremplaçable pour la connaissance de la mythologie nordique.
Snorri Sturluson

Statue de Snorri Sturluson. Homme politique, diplomate, historien et poète islandais, Snorri Sturluson (1179–1241) est le principal écrivain scandinave du Moyen Âge. Auteur de nombreuses sagas et de récits mythologiques, son œuvre constitue une source irremplaçable pour la connaissance de la mythologie nordique.

Biographie

La vie de Snorri nous est connue grâce à la Sturlungasaga (« Histoire des Sturlungar », c’est-à-dire des descendants de Sturla), rédigée à la fin du . Snorri Sturluson est né en 1179 à Hvammur. Fils de Sturla Þórðarson et de Guðný Böðvarsdóttir, il appartient à la famille des Sturlungar, alors la plus influente du pays. Snorri n’est pas élevé par ses parents mais, dès l’âge de trois ans, par Jón Loftsson — cette pratique est à l’époque une façon de sceller une alliance ou un accord. Jón Loftsson est l’un des chefs les plus puissants de l’île mais aussi un homme d’une grande érudition. Snorri passe sa jeunesse à Oddi, qui est alors l’un des principaux centres intellectuels de l’Islande. Il y découvre aussi bien la culture chrétienne que la littérature traditionnelle norroise : poèmes mythologiques et héroïques et premières sagas retraçant l’histoire des rois de Norvège ou les exploits de héros vikings. Il fait un riche mariage et reçoit la charge de goði (chef local). Il s’emploie à accroître sa richesse, et joue un rôle politique de plus en plus important. De 1215 à 1219, il est titulaire de la plus haute fonction en Islande, celle de lögsögumaðr (« homme qui dit la loi »), c’est-à-dire qu’il préside l’Alþing (assemblée politique et juridique des hommes libres) et est chargé d’apprendre et de réciter les lois. En 1218, il est invité à la cour de Norvège par le roi Hakon IV. Il passe deux ans aux côtés du roi et du prince Skuli et profite de son séjour pour approfondir ses connaissances de l’histoire de la Norvège. Mais Hakon a sur l’Islande des visées que Snorri s’est engagé à favoriser. Ce projet lui vaut des ennemis en Islande et, après son échec, sa disgrâce auprès du roi. Il est néanmoins désigné une nouvelle fois lögsögumaðr de 1222 à 1231. Mais l’Islande entre alors dans une période de déclin (connue sous le nom de Sturlung, elle dure de 1230 à 1262), caractérisée par l’exacerbation des rivalités entre les principaux clans de l’île. La situation de Snorri devient alors délicate. Aussi retourne-t-il en 1237 en Norvège, où une lutte féroce oppose désormais Hakon et Skuli. Il y reste deux années, aux côtés du prince Skuli, avant de regagner l’Islande, ce que le roi lui avait interdit. En 1241, après avoir vaincu Skuli, Hakon ordonne au chef du parti norvégien en Islande d’exécuter Snorri, qui meurt assassiné par un homme de main de son gendre dans la nuit du 23 septembre.

Œuvre

Snorri Sturluson est d'abord l'auteur de Edda, aussi appelée Edda de Snorri, Edda en prose ou Jeune Edda. On lui doit également une Histoire des rois de Norvège (ou Heimskringla), des origines mythiques au . Lui est aussi attribuée la Saga d'Egill, fils de Grímr le Chauve, grand poète, magicien, mais aussi guerrier viking sanguinaire, qui vécut au et est peut-être un ancêtre de Snorri. Enfin, certains (Peter Hallberg notamment) estiment qu'il est l'auteur de la Þrymskviða, poème de Edda poétique narrant le vol et la récupération de Mjöllnir, le marteau de Þórr.

Traductions françaises

- Régis Boyer, L'Edda poétique, Fayard, coll. « L'Espace intérieur », 1992 (ISBN 2213027250), pour la Þrymskviða ;
- Régis Boyer La Saga de Harald l'impitoyable Payot, coll. « Petite bibliothèque Payot », 1979
- Regis Boyer, La Saga de Saint Olaf, Payot, coll. « Petite bibliothèque Payot », 1992 (ISBN 2228884723) ;
- Régis Boyer, Sagas islandaises, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1987 (ISBN 2070111172), pour la Saga d'Egill, fils de Grímr le Chauve ;
- François-Xavier Dillmann, L'Edda, Gallimard, coll. « L'Aube des peuples », 1991 (ISBN 2070721140) ;
- François-Xavier Dillmann, Histoire des rois de Norvège - Première partie, Gallimard, coll. « L'Aube des peuples », 2000 (ISBN 2070732118).

Bibliographie

- Georges Dumézil, « Réhabilitation de Snorri », dans Loki (repris dans Mythes et dieux des Indo-Européens), Flammarion, coll. « Champs », 1999 (ISBN 2080813420) ;
- Patrick Guelpa, Dieux et mythes nordiques, Presses Universitaires du Septentrion, coll. « Savoirs mieux. Histoire des religions », 1998 (ISBN 2859395628) ;
- Rudolf Simek, Dictionnaire de la mythologie germano-scandinave, Le Porte-Glaive, coll. « Patrimoine de l'Europe », 1995 (ISBN 2906468371 et ISBN 290646838X). Snorri Sturluson Snorri Sturluson Snorri Sturluson Snorri Sturluson Catégorie : Chroniqueur Snorri Sturluson Snorri Sturluson Snorri Sturluson ar:سنوري سترلسون br:Snorri Sturluson ca:Snorri Sturluson cs:Snorri Sturluson da:Snorri Sturluson de:Snorri Sturluson el:Σνόρρι Στούρλουσον en:Snorri Sturluson eo:Snorri Sturluson es:Snorri Sturluson et:Snorri Sturluson fi:Snorri Sturluson gl:Snorri Sturluson he:סנורי סטורלוסון hr:Snorri Sturluson hu:Snorri Sturluson is:Snorri Sturluson it:Snorri Sturluson ja:スノッリ・ストゥルルソン ko:스노리 스툴루손 mn:Снорри Стурлусон nl:Snorri Sturluson nn:Snorre Sturlason no:Snorre Sturlason pl:Snorri Sturluson pt:Snorri Sturluson ru:Снорри Стурлусон sk:Snorri Sturluson sv:Snorre Sturlasson tr:Snorri Sturluson uk:Сноррі Стурлусон
Sujets connexes
Althing   Edda de Snorri   Edda poétique   François-Xavier Dillmann   Georges Dumézil   Heimskringla   Håkon IV de Norvège   Islande   Mjöllnir   Moyen Âge   Mythologie nordique   Norvège   Régis Boyer   Saga d'Egill, fils de Grímr le Chauve   Thor   Viking  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^