Voie maritime du Saint-Laurent

Infos
L'une des écluses de la Voie maritime Dans son acception la plus étendue, la Voie maritime du Saint-Laurent est un cours d'eau profond, long de 3700 km, qui permet aux navires en provenance de l'océan Atlantique d'atteindre la tête des Grands Lacs de l'Amérique du Nord au lac Supérieur. Mais selon la loi, elle ne s'étend que de Montréal au lac Érié, y compris le canal Welland qui permet de franchir les chutes du Niagara. La première partie de la voie maritime est une
Voie maritime du Saint-Laurent

L'une des écluses de la Voie maritime Dans son acception la plus étendue, la Voie maritime du Saint-Laurent est un cours d'eau profond, long de 3700 km, qui permet aux navires en provenance de l'océan Atlantique d'atteindre la tête des Grands Lacs de l'Amérique du Nord au lac Supérieur. Mais selon la loi, elle ne s'étend que de Montréal au lac Érié, y compris le canal Welland qui permet de franchir les chutes du Niagara. La première partie de la voie maritime est une chaîne de canaux le long du fleuve Saint-Laurent qui comprend sept écluses (cinq canadiennes, deux américaines). La voie commence au port de Montréal, où le canal de la Rive Sud (écluses St-Lambert et Côte Sainte-Catherine) permet de franchir les rapides de Lachine. À l'ouest de l'île de Montréal et du lac Saint-Louis, le canal et les deux écluses de Beauharnois permettent d'aller au-delà du barrage hydroélectrique de Beauharnois. La voie maritime quitte le Québec par le lac Saint-François et la Première nation du Conseil des Mohawks d'Akwesasne pour passer entre la province de l'Ontario et l'État de New York jusqu'au lac Ontario. Le canal Wiley-Dondero (écluses Snell et Eisenhower) permet d'aller au-delà du barrage hydroélectrique Moses-Saunders. La courte écluse d'Iroquois permet également d'aller au-delà du barrage Iroquois qui contrôle le niveau du lac Ontario. La voie maritime est ouverte à la navigation le 25 avril 1959 (ouverture officielle le 26 juin 1959 par la reine Elizabeth II et le président Dwight Eisenhower). Elle est sous une administration conjointe canado-américaine. La construction de la voie maritime a permis l'introduction involontaire d'espèces animales et végétales non indigènes dans les écosystèmes aquatiques du Saint-Laurent et des Grands Lacs, telles que la moule zébrée et la lamproie de mer. ==
Sujets connexes
Akwesasne   Barrage   Canal (voie navigable)   Canal Welland   Fleuve Saint-Laurent   Grands Lacs (Amérique du Nord)   Lac Ontario   Lac Saint-François   Lac Saint-Louis   Lac Supérieur   Lac Érié   Moule zébrée  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^