Jardins botaniques royaux de Kew

Infos
Les Jardins botaniques royaux de Kew (Royal Botanic Gardens of Kews) ont de très grands jardins botaniques situés entre les communes de Richmond upon Thames et Kew au sud-ouest de Londres. Il s'agit du plus riche jardin botanique du monde.
Jardins botaniques royaux de Kew

Les Jardins botaniques royaux de Kew (Royal Botanic Gardens of Kews) ont de très grands jardins botaniques situés entre les communes de Richmond upon Thames et Kew au sud-ouest de Londres. Il s'agit du plus riche jardin botanique du monde.

Historique

La Palm House Ils ont pour origine le Jardin exotique, baptisé Kew House, constitué par Lord Capel de Tewkesbury, agrandis et grandement augmentés par la princesse Augusta de Saxe-Gotha (1719-1772), veuve de Frederick (prince de Galles) (1707-1751). Sir William Chambers (1723-1796) y construisit de nombreux bâtiment comme la pagode chinoise de 1761. George III enrichit les Jardins avec l'aide de William Aiton (1731-1793) et de Sir Joseph Banks (1743-1820). Les anciens bâtiments de Kew House sont démolis en 1802. La Maison hollandaise, voisine des Jardins, est acquise par George III en 1781 pour servir de nursery pour les enfants de la famille royale. Il est aujourd'hui connu sous le nom de Kew Palace. En 1840, les Jardins reçoivent l'appellation officielle de Jardins botaniques nationaux. Le nouveau directeur, William Jackson Hooker (1785-1865), augmente la surface du site, qui passe de 30 hectares à 109, puis à 121. Le site comprend également un herbier et une bibliothèque. La Palm House (ou maison des palmiers) est construite par l'architecte Decimus Burton (1800-1881) et le forgeron Richard Turner (1798-1881) entre 1841 et 1849. C'est la première construction d'envergure utilisant le fer forgé.La Tropical House (ou maison tropicale) est le plus grand bâtiment survivant de l'époque victorienne.

Présentation du site

En dépit de conditions environnementales médiocres (la pollution atmosphérique venant de Londres, des sols secs et de faibles pluies), les Jardins constituent la plus grande collection de végétaux du Monde. L'entrée des Jardins est payante. La plus proche station de métro est le Kew Gardens station (desservie par la District Line et la Silverlink). Une autre station, Kew Bridge station, au nord des Jardins, est à une distance raisonnable de marche.

Collections

C'est pour essayer de diversifier ses plantations, que le Kew a fondé deux autres établissements, le premier dans le Sussex se nomme Wakehurst Place et le second dans le Kent Bedgebury Pinetum (ce dernier est dirigé conjointement avec la commission forestière du royaume et spécialisé sur la culture des conifères). Le Kew est à l'origine de la diffusion de la culture du caoutchouc au en Amérique du Sud. Les Jardins royaux sont l'un des centres les plus importants au monde pour la conservation des graines. Ils participent, avec l'herbier de l'université Harvard et l'herbier national australien, à la base de données IPNI, fournissant une nomenclature vérifiée sur les végétaux. En juillet 2003, les Jardins sont ajoutés à la liste du patrimoine mondial établit par UNESCO.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Amérique du Sud   Bibliothèque   Caoutchouc (ficus)   District Line   Fer forgé   George III du Royaume-Uni   Herbier   Jardin botanique   Joseph Banks   Kew   Liste du patrimoine mondial   Londres   Monde   Nomenclature   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Pollution   Richmond upon Thames   Silverlink   Sussex   Université Harvard   William Aiton   William Chambers   William Jackson Hooker  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^