Passacaille

Infos
La passacaille — on trouve aussi le nom italien passacaglia — , est un genre musical pratiqué aux . Initialement, la passacaille est une danse populaire d'origine espagnole qui remonte à la Renaissance. Transplantée dans d'autres pays d'Europe, elle y devient une danse prisée par la noblesse. C'est alors une pièce de grandes proportions, à trois temps, lente et solennelle, basée sur la répétition et la variation d'un thème avec basse obstinée. À ce stade
Passacaille

La passacaille — on trouve aussi le nom italien passacaglia — , est un genre musical pratiqué aux . Initialement, la passacaille est une danse populaire d'origine espagnole qui remonte à la Renaissance. Transplantée dans d'autres pays d'Europe, elle y devient une danse prisée par la noblesse. C'est alors une pièce de grandes proportions, à trois temps, lente et solennelle, basée sur la répétition et la variation d'un thème avec basse obstinée. À ce stade de son évolution, elle devient indiscernable de la chaconne, car les noms semblent interchangeables selon les compositeurs : Louis Couperin intitule une de ses pièces « chaconne ou passacaille » ; François Couperin fait de même dans sa première suite pour viole (passacaille ou chaconne) et semble éviter le problème en nommant une de ses compositions pour clavecin L'amphibie ; selon Mattheson, la chaconne est plus lente que la passacaille mais d'Alembert dit le contraire, etc. Ces deux pièces sont construites selon trois procédés qui peuvent se combiner :
- le rondeau (un refrain répété entre des couplets variés) ;
- la variation mélodique ou rythmique ;
- la basse obstinée (motif thématique répété à la basse qui peut parfois passer aux voix supérieures dans la passacaille). La passacaille, comme la chaconne est utilisée de façon occasionnelle dans la suite de danses, dont elle est presque toujours la pièce finale. Elle est également souvent utilisée, en France, comme morceau final des pièces lyriques importantes : tragédies lyriques, opéras-ballets. Ce procédé sera abandonné pendant un siècle et demi, pour être finalement redécouvert à la fin du par Johannes Brahms dans le dernier mouvement de sa 4 Symphonie. Brahms n'appela pas explicitement ce mouvement passacaille, mais utilisa un motif de basse obstinée trouvé dans la cantate n°150 de Bach : Nach dir, Herr, verlanget mich. Ce motif traverse tout l'orchestre durant l'intégralité du mouvement sans interruption, mais sans pour autant être le thème principal. Pour être complet, il faut signaler que, en Angleterre, au , le ground est une forme assez similaire à la passacaille et à la chaconne. Ces trois formes (ground, passacaille, chaconne) reposent sur le principe de ostinato, basse continue qui répète indéfiniment le même dessin sur lequel les autres parties construisent diverses variations. On trouve un merveilleux exemple de ground dans l'Aria de Didon et Énée de Purcell. Durant le , la passacaille est à nouveau abondamment employée.

Quelques passacailles remarquables

- pour orgue : Johann Sebastian Bach, Passacaille et fugue en do mineur BWV 582, le chef-d'œuvre du genre. Mais l'on trouve également une merveilleuse Passacaglia pour orgue (BuxWV 161 en ré mineur) sous la plume de Dietrich Buxtehude (1637-1707), compositeur nord-allemand qui a eu une très grande influence sur Jean-Sébastien Bach. Dans la Passacaille en do mineur de Bach, on retrouve clairement le souvenir de celle en ré mineur de Buxtehude. Dietrich Buxtehude nous a également laissé pour l'orgue deux très belles ciaconas (chaconnes, formes voisines de la passacaille). Enfin, n'oublions pas de mentionner Johann Pachelbel (1653-1706) qui a lui aussi écrit pour l'instrument d'église une charmante chaconne en fa mineur.
- pour clavecin :
- Girolamo Frescobaldi : Cento partite sopra passacagli du recueil de 1637
- Louis Couperin : Passacaille en sol mineur
- François Couperin : Passacaille en si mineur du 8 ordre (second livre)
-Georg Friedrich Haendel : Passacaille de la suite n°7 en sol mineur (recueil de 1720)
- pour viole : François Couperin : Passacaille ou chaconne de la première suite
- pour violon seul : Heinrich Ignaz Franz Biber : Passacaille en sol mineur concluant le cycle des 15 sonates sur les mystères du rosaire
- pour orchestre : Georg Muffat, Sonate N°6 de l'Armonico tributo;
- pour orchestre et choeurs : Jean-Baptiste Lully : grande passacaille d'Armide (acte V)

- Passacaille pour orchestre op. 1, d'Anton Webern (1908)
- Suite mi mineur op. 16, Passacaille, Max Reger
- Premier mouvement de la Symphonie n° 1 Henri Dutilleux
- Troisième mouvement du trio pour piano, violon et violoncelle, de Ravel
- Troisième mouvement du 1 concerto pour violon, de Chostakovitch
- Quatrième mouvement de la Symphonie pour violoncelle et orchestre, de Britten
- Passacaglia, pour deux pianos, AST 96, Mikis Theodorakis
- Passacaglia pour orchestre, Goffredo Petrassi
- Passacaglia et fugue pour trio à cordes, Hans Krása
- Passacaglia en mi bémol mineur, op. 6, Ernst von Dohnányi
- Passacaglia et variations pour violon, Thierry De Mey
- Passacaglia, Toccata a Corale, troisième mouvement du Concerto pour orchestre de Witold Lutosławski
- Passacaglia pour timbales et orchestre de chambre, Walter Susskind
- Passacaglia on an Old English Tune pour alto (ou violoncelle) et piano, Rebecca Clarke
- Passacaille TGM, op. 3 Miloslav Kabeláč
- Mystère du temps, passacaille pour grand orchestre, op. 31 Miloslav Kabeláč
- Passacaille sur le nom de Flor Peeters, Gaston Litaize
- Passacaglia Concertante pour hautbois et orchestre Sándor Veress (1961) Catégorie:Genre musical classique Catégorie:Danse ancienne cs:Passacaglia de:Passacaglia en:Passacaglia fi:Passacaglia hu:Passacaglia it:Passacaglia ja:パッサカリア nl:Passacaglia pl:Passacaglia pt:Passacaglia sv:Passacaglia
Sujets connexes
Anton Webern   Armide   Basse continue   Britten   Chaconne   Clavecin   Concerto pour orchestre (Lutosławski)   Danse   Didon et Énée   Dietrich Buxtehude   Dmitri Chostakovitch   Ernst von Dohnányi   Espagne   Europe   France   François Couperin   Gaston Litaize   Genre musical   Georg Friedrich Haendel   Georg Muffat   Girolamo Frescobaldi   Goffredo Petrassi   Hans Krása   Heinrich Ignaz Franz Biber   Henri Dutilleux   Henry Purcell   Italien   Jean-Baptiste Lully   Johann Mattheson   Johann Pachelbel   Johann Sebastian Bach   Johannes Brahms   Louis Couperin   Max Reger   Miloslav Kabeláč   Opéra-ballet   Orgue   Rebecca Clarke   Renaissance (période historique)   Suite de danses   Symphonie n° 1 de Dutilleux   Symphonie n° 4 de Brahms   Sándor Veress   Thierry De Mey   Tragédie lyrique   Variation   Violon   Walter Susskind   Witold Lutosławski  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^