Saint-Brieuc

Infos
Saint-Brieuc (Sant-Brieg en breton et Saent-Bérieu, ou Saent Berioec en gallo) est une ville du nord-ouest de la France. Administrativement, c'est une commune située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés les Briochins et les Briochines. Saint-Brieuc est l'un des neuf évêchés de la Bretagne historique, la paroisse faisait également pa
Saint-Brieuc

Saint-Brieuc (Sant-Brieg en breton et Saent-Bérieu, ou Saent Berioec en gallo) est une ville du nord-ouest de la France. Administrativement, c'est une commune située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne. Ses habitants sont appelés les Briochins et les Briochines. Saint-Brieuc est l'un des neuf évêchés de la Bretagne historique, la paroisse faisait également partie d'un petit territoire, le Turnagouet (entre l'Urne et le Gouët) l'un des trois pays composant l'évêché de Saint-Brieuc avec le Goëlo et le Penthièvre.

Géographie

Situation

La ville est située au bord de la Manche, nichée au fond d'une baie à laquelle la ville à donner son nom : la baie de Saint-Brieuc. Saint-Brieuc est traversée par deux vallées où coulent les rivières Gouët et Gouëdic. Quasiment à mi-distance de Brest et de Rennes, Saint-Brieuc est traversée par la route nationale 12 au kilomètre 416. Le relief de la ville, avec ses deux vallées profondes, ont nécessité la construction de deux viaducs d'où l'automobiliste voit aisément la mer et le port. Saint-Brieuc est également desservie par la ligne de TGV Paris - Brest, ce qui lui permet d'être à environ 3 heures de la capitale française. La vie de la cité est rythmée par la vie de ses différents quartiers : Saint-Michel, Tertre Notre-Dame, la Ville Héllio, la Ville Oger, Robien, Saint-Charles, les Villages, Brézillet, Cesson, la Croix Saint-Lambert, Boquého, Ginglin, le Plateau, l'Europe, le Point du Jour, l'Établette, Charner, la Tour d'Auvergne, le Légué, Sainte-Thérèse, Beauvallon et le centre ville.

Climat

Communes limitrophes

Administration

Saint-Brieuc est chef-lieu du département des Côtes-d'Armor et de l'arrondissement de Saint-Brieuc. Elle est également à la tête de la communauté d'agglomération de Saint-Brieuc.

Vie politique

Le maire actuel de Saint-Brieuc est Bruno Joncour élu en 2001 au second tour avec 51, 69% des suffrages contre 48, 31% au candidat socialiste.

Découpage administratif

Saint-Brieuc est divisée en trois cantons :

Enseignement

Enseignement primaire

Pour la rentrée 2007, Saint-Brieuc compte 12 écoles maternelles dont 11 publiques et 1 privée et 12 écoles primaires dont 4 publiques et 8 privéesSelon le site officiel de la ville .

Enseignement secondaire

La ville compte 8 collèges et 8 lycées. Enseignement public
- Collège Léonard De Vinci
- Collège Anatole Le Braz
- Collège Jean Macé
- Collège Beaufeuillage
- Collège Racine
- Lycée Ernest Renan
- Lycée Rabelais
- Lycée Freyssinet
- Lycée Jean Moulin
- Lycée technique Chaptal Enseignement privé
- Collège Sainte Marie
- Lycée Marie Balavenne
- Lycée Sacré-Cœur
- Collège et Lycée Saint-Pierre
- Collège et Lycée Saint-Charles La Providence

Enseignement supérieur

Sur le campus Mazier, Saint-Brieuc possède un pôle universitaire qui est constitué d'antennes de l'université Rennes 1 et Rennes 2. S'ajoutent l'IUFM de Bretagne et l'IUT.

Santé

Le principal établissement de santé de la ville est le centre hospitalier Yves Le Foll. Il dispose d'un pavillon de la femme et de l'enfant. L'offre de santé est complétée par la polyclinique du Littoral et la clinique Sainte-Jeanne-d'Arc.

Démographie

En 2005, selon l'INSEE, l'agglomération de Saint-Brieuc compte 85 849 habitants, et son aire urbaine 121 237 habitants. L'évolution de la population de la seule commune de Saint-Brieuc est la suivante :

Héraldique

100px Le blason de Saint-Brieuc porte d'azur au griffon d'or, armé, becqué et lampassé de gueules.

Histoire

La ville tient son nom de l'évêque saint Brieuc son fondateur, et premier des évêques de la ville. Arrivant de Grande-Bretagne aux alentours de 580, il s'installa sur les hauteurs et fonda sur les vestiges de lieux de culte païens une église et un monastère, près du Gouët (signifiant la rivière du sang), là où se trouve encore la Fontaine de Saint-Brieuc. Saint Brieuc fait partie des sept saints fondateurs de Bretagne qui ont donné lieu au pèlerinage du Tro Breizh. La cathédrale fut construite plus tard et devint la place forte du lieu, du fait de l'inexistence de château fort. Cathédrale de Saint-Brieuc En 848, le Roi de Bretagne, Nominoë, effectua un remaniement des évêchés bretons après le départ des Normands. C'est à cette date que fut fondé l'évêché de Saint-Brieuc. Les reliques de saint Brieuc, qui avaient été mises en sûreté à l'époque de l'invasion des Normands, reviennent dans la ville en 1210. Une procession est organisée, suivie d'une grande fête populaire. 1220 : Elévation à l'épiscopat de Guillaume Pinchon, un des plus grands artisans de la construction de la cathédrale. Il mourut en 1234 et fut canonisé en 1247 (Saint Guillaume) sans voir l'achèvement de son œuvre par son successeur Philippe en 1248. Il s'agit du premier saint breton canonisé à Rome. 1355 : Détruit dans un incendie, le chœur de la cathédrale est reconstruit en deux ans sous les épiscopats de Guy de Montfort et de Hugues de Montrelais. Cathédrale-forteresse, elle servit souvent de dernier refuge aux habitants de la population face aux agresseurs. 1598 : Suite aux guerres de religion, la décision de détruire la place forte de la Tour de Cesson est prise. Ses ruines dominent toujours la baie de Saint-Brieuc. L'administration municipale est mise en place en cette fin de siècle. 1790 : Sous la Révolution française, Saint-Brieuc devient le chef-lieu du département des Côtes-du-Nord (renommé Côtes-d'Armor le 8 mars 1990). 1819 : Aménagement du port du Légué et de ses quais avec un nouveau pont et de nouveaux entrepôts. Création d'une chambre de commerce à Saint-Brieuc. 1944 : Libération de Saint-Brieuc par les troupes américaines du général George Patton. 1974 : 1 édition des Foulées Briochines et victoire de l'espagnol Mariano Haro. 1979 : Ouverture du nouvel hôpital de la Beauchée, qui sera rebaptisé "hôpital Yves Le Foll" peu après le décès de ce dernier. 1980 : La déviation de l'axe Rennes-Brest est ouverte 1983 : 1 édition du festival Art Rock. 1992 : Création du district du Pays de Saint-Brieuc. La future communauté d'agglomération (CABRI) compte à l'époque 10 communes et 90 000 habitants. Mise à l'eau du Grand Léjon, vieux gréément reconstruit à l'identique des lougres de travail navigant en baie de Saint-Brieuc. 1994 : Ouverture de l'IUT. 1995 : Inauguration de l'espace Steredenn, destinée à accueillir les manifestations sportives et culturelles - Saint-Brieuc accueille le départ de la 82 édition du Tour de France - Destruction du pont de Souzain. 2002 : Ouverture du complexe aquatique d'Aquabaie. 2004 : 100 000 personnes présentes à Saint-Brieuc pour voir l'arrivée du tour de France et la victoire de l'italien Filippo Pozzato. 2007 : Démarrage des travaux du centre commercial du Champs de Mars, démolition de l'inspection académique en juin - Le grand Techival de l'ouest à lieu sur la piste de l'aérodrome de Saint-Brieuc Armor du 29 juin au 2 juillet - Début décembre, la ville accueillera plusieurs matchs du mondial 2007 de handball féminin 2008 : Etape du Tour de France dans la cité

Histoire linguistique

Saint-Brieuc a longtemps été une ville où ont coexisté trois langues, le gallo, le breton et le français. L'effacement progressif du gallo et du breton au profit du seul français s'est produit durant les années 1950. Il semble que le breton ait été parlé dans le pays briochin jusque vers l'an 1200. Par la suite, une langue romane, le gallo, s'est imposée dans les campagnes aux alentours de Saint-Brieuc, tandis que la cité devenait elle-même trilingue, sans doute par utilité économique. Lieu de marchés et ville épiscopale, Saint-Brieuc fut en effet pendant sept siècles un lieu de rencontre de populations originaires des campagnes gallophones et bretonnantes. Les évêques et les nobles du Penthièvre étaient probablement quant à eux déjà francophones à la fin du XIIIème siècle, tout comme les Ducs de Bretagne. En 1636, un certain Dubuisson-Aubenay indique dans son itinéraire de Bretagne que la moitié des habitants connaît la langue bretonne en plus du français. Les confusions sont cependant très fréquentes à l'époque entre gallo et breton, pour que cette constatation soit historiquement fiable.

Économie

Ville maritime, Saint-Brieuc développe son port de pêche et les activités qui y sont liées avec l'aide de la Communauté d'agglomération de Saint-Brieuc (CABRI). Outre les fonctions administratives et commerciales, les principales activités économiques sont :
- Métallurgie ;
- Appareils ménagers ;
- Brosserie ;
- Industrie alimentaire ;
- Chimie. Vue aérienne du site de l'aéroport de Saint-Brieuc Saint-Brieuc est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie des Côtes d'Armor qui gère :
-le port du Légué
-l'aéroport de Saint-Brieuc-Armor

Technopôles

Zoopôle Véhipôle

Principaux employeurs

Médias (antennes locales)

- Ecrits :
- Ouest-France est un quotidien local qui paraît 7 jours sur 7. L'agence est située rue Jouallan.
- Le Télégramme est l'autre grand quotidien local. Il paraît également du lundi au dimanche. L'agence est située rue Saint-Guillaume à Saint-Brieuc.
- Le Penthièvre est un journal hebdomadaire local (parution le jeudi) situé 16 rue de la Morgan à Langueux.
- Le P'tit Zappeur est un magazine TV gratuit bihebdomadaire
- Paru vendu est un journal gratuit de petites annonces.
- Le pub est un journal gratuit de petites annonces.
- CABRI mag est un magazine traitant l'actualité de l'agglomération briochine.
- Télévisions :
- France 3 Bretagne a une antenne locale implantée rue du Parc à Saint-Brieuc.
-
- Radios :
- Europe 2 - 13, Rue Ambroise Paré, 22360 Langueux
- Nostalgie - 13, Rue Ambroise Paré, 22360 Langueux
- COB FM - 14, Rue Saint Benoît, 22000 Saint-Brieuc
- Radio France Armorique - 22, rue Mirouze, 22120 Yffiniac
- R.C.F. Clarté - 1 Place St Pierre, 22000 Saint-Brieuc

Relations internationales

Saint-Brieuc est jumelée avec :
-
-
-

Événements annuels

- Mai
- Festival Art Rock - Place Poulain Corbion, Place Charner, Place de la Résistance, Scène nationale La Passerelle
- Septembre
- Foire exposition des Côtes-d'Armor - Parc des expositions de Brezillet
- Foire Saint-Michel
- Octobre
- Foulées Briochines - Centre ville, Parc des promenades
- Novembre
- American Lunapark - Parc des expositions de Brezillet
- Décembre
- Marché de Noël - Place Dugesclin

Monuments, lieux touristiques, culturels et sportifs

- La cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc
- L'église Saint-Michel
- La basilique Notre Dame d'Espérance
- Les rues piétonnes
- La fontaine du
- Le musée de Saint-Brieuc avec son exposition permanente et son aile d'exposition temporaire
- Le théâtre
- La salle de Robien
- Un multiplex et un cinéma d'art et d'essai
- Equinoxe, espace de congrès et d'exposition (1 200 places)
- Les vallées du Gouédic et du Gouët
- Le port de plaisance de pêche et de commerce ainsi que la baie de Saint-Brieuc (réserve naturelle)
- Le Stade Fred Aubert
- Le carré Rosengart au port du Légué (activités économiques, commerciales, culturelles et services centrées sur la mer)
- Aquabaie, un centre sportif aquatique
- A la Pentecôte se déroule le festival Art Rock

La tour de Cesson

La tour de Cesson fut édifiée en 1395 sur ordre du duc de Bretagne Jean IV de Montfort pour protéger l'embouchure du Gouët et la ville de St-Brieuc des attaques des pirates et d'autres éventuels agresseurs. En effet, elle est installée à près de 70 m de hauteur sur un éperon rocheux dominant la baie. La tour a été occupée par Olivier de Clisson, car le duc Jean IV la réclamait au connétable, à la suite du traité de 1388. Elle fait partie du domaine ducal en 1423, lorsqu'elle sert de prison à Morice de Ploësquellec, et du domaine royal, au (vers 1532), quand un édit réunit les juridictions de Cesson et de Goëlo pour les transférer à Saint-Brieuc. Dès que la guerre de la Ligue commence en Bretagne, du fait de son positionnement, la tour de Cesson prend une grande importance stratégique. Elle finit par être prise en 1598 par le comte de Brissac, qui ordonne le démantèlement de la forteresse à la demande des habitants. Une partie est conservée pour servir d'amer aux navigateurs à partir de 1625. Avant la Révolution, la tour de Cesson, bâtie sur un terrain nommé la Terre du Duc, appartient au duc de Penthièvre. Vendue en 1791, elle est rachetée en 1852 par Alexandre Olivier Glais-Bizoin. Les ruines de la tour de Cesson sont classées monument historique depuis 1926. La tour est située aujourd'hui sur un domaine privé.

Jours de marché

Mercredi et samedi matin de 7 h 40 à 13 h 30 sur la place de la poste pour l'alimentaire et la coutellerie et les Vieilles Halles pour le reste (vêtements, musique, yaourt…) Dimanche matin à Saint-Lambert et Cesson À noter la foire Saint-Michel qui a lieu fin septembre.

Patrimoine environnemental

La ville de Saint-Brieuc a obtenu trois Image:Ville fleurie.svg au concours régional des Villes et Villages Fleuris.

Patrimoine religieux

- Cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc (– siècle)
- Église Saint-Michel], première paroisse historique de Saint-Brieuc
- Basilique Notre-Dame-d'Espérance (1854-1877)
- Fontaine du
- le Nouveau Séminaire à Cesson (Art Déco).

Patrimoine civil

- le Tribunal.
- le Théâtre à l'Italienne.
- la Mairie de Saint-Brieuc.
- la Caisse d'Epargne.
- la façade de l'ancien magasin "Les Nouvelles Galeries" Place Duguesclin.
- l'immeuble de l'ancienne Imprimerie Prud'homme place Général de Gaulle.

Personnalités liées à la commune

Note : Certains personnages correspondent à plusieurs catégories. Ils sont listés uniquement sous la première catégorie leur correspondant.

Artistes, écrivains et philosophes

Scientifiques et universitaires

Industriels et entrepreneurs

Politiques et serviteurs de l'État

- Victor Rault, député - maire de Saint-Brieuc

Militaires

- Léopold Victor Charner, amiral de France, commandant en second sur la Belle-Poule qui ramena les cendres de Napoléon Ier en France.
- Ferdinand Foch (1851-1929), maréchal de France. Commandant en chef des troupes alliées (1918). Marié à Julie Bienvenüe (née à Saint-Brieuc) en l'église Saint-Michel.
- Jules LE BIGOT, Amiral, attaché aux personnes de Paul DOUMER et Albert LE BRUN (deux Présidents de la République Française).

Sportifs

Sport

- Le Stade Briochin
- Le Stade Briochin Football Féminin
- COB (Club Olympique Briochin)
- Saint-Brieuc Côtes-d'Armor Volley-Ball
-
- , club multiboxes
- RAC Saint-Brieuc (Roller Armor Club)
- Rugby Club Briochin (RCB)
- , football américain
- ACB (Amicale cyclotouriste briochine)
- L'amicale laïque, section basket
-
- L' l'A.T.G. à Saint-Brieuc dont le siège se situe dans le parc de Brézillet a été fondée en 1986. Ce club est le plus important des clubs costarmoricains en nombre d'adhérents soit environ 500 dont 60% de jeunes de moins de 17 ans.Il se compose de 4 courts couverts en terball et 2 courts extérieurs en synthétique.L'ATG organise au printemps le tournoi open Prévadiès qui fait partie des tournois Open Challenger Series. Le vainqueur de l'édition 2006 est l'enfant du pays Marc Gicquel qui a été formé au club à ses débuts avant de se lancer sur le circuit professionnel.
- A 5 km de Saint-Brieuc se situe le centre technique Henri Guérin de la ligue de Bretagne de football, un centre fédéral de préformation.
- depuis plus de 20 ans, le club existe et fait vivre l'aiki sur la ville.

Codes

Saint-Brieuc a pour codes :
- SB, selon la liste des quartiers maritimes,

Voir aussi

===
Sujets connexes
Académie de médecine   Alexandre Glais-Bizoin   Alfred Jarry   Anaclet Wamba   Anatole Le Braz   Anne-Marie Idrac   Arrondissement   Arrondissement de Saint-Brieuc   Art Rock (festival)   Bernard Hinault   Berthe Sylva   Bertrand Delesne   Brest   Bretagne   Breton   Brieuc   Brissac   Canton de Saint-Brieuc-Nord   Canton de Saint-Brieuc-Ouest   Canton de Saint-Brieuc-Sud   Chef-lieu   Chimie   Christian Prigent   Château fort   Claude Saunier   Collège de France   Collège en France   Commune de Paris (1871)   Commune française   Communes des Côtes-d'Armor   Célestin Bouglé   Côtes-d'Armor   Danielle Bousquet   Duc   Département   Europe 2   Ferdinand Foch   Football   Foulées Briochines   France   France 3   Gallo   Gard   Gentilé   George Patton   Georges Palante   Gouvernement de la Défense nationale   Gouët   Goëlo   Grande-Bretagne   Guillaume Pinchon   Guingamp   Guy de Montfort   Heather Dohollau   Henri Guérin   Jacques Gamblin   Jean-Christophe Boullion   Jean-Louis Bagot   Jean-Loup Chrétien   Jean Grenier   Jean IV de Bretagne   Jules Lequier   Julie Bagot   Julien-François Palasne de Champeaux   Julien Féret   La Méaugon   Langueux   Laurent Le Mesle   Laëtitia Le Corguillé   Le Penthièvre   Liste des évêques de Saint-Brieuc   Lorient   Louis Guilloux   Louis Rossel   Lucien Rosengart   Lycée en France   Légué   Léopold Victor Charner   Manche (mer)   Marc Gicquel   Marie-Pierre Duros   Maurice Le Lannou   Mireille Chrisostome   Métallurgie   Nicolas Wamba   Nominoë   Normands   Nostalgie   Nouveau réalisme   Nîmes   Ouest-France   Paris   Patrice Carteron   Patrick Dewaere   Patrick Le Lay   Penthièvre   Pierre Le Coq   Ploufragan   Plérin   Raymond Hains   Renan Luce   Rennes   René-Yves Creston   Roger Nimier   Route nationale 12   Rue piétonne   SB   Saint-Brieuc Côtes-d'Armor Volley-Ball   Saint Guillaume   Salle de Robien   Société nationale des chemins de fer français   Stade Briochin   Stade Briochin (féminines)   Stade Fred Aubert   Steredenn   Stéphane Bré   Sébastien Hinault   Sénéchal   Tro Breizh   Trégueux   Trémuson   Ubu roi   Vannes   Vincent Le Dauphin   Yann Elies   Yelle   Yves Le Foll   Zénaïde Fleuriot  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^