Période Ko-Chosŏn

Infos
En Corée, la période Ko-Chosŏn (Chosŏn ancien) désigne l'époque historique s'étendant de la naissance légendaire de la civilisation coréenne en 2333 av. J.-C., jusqu'à l'établissement de la dynastie Han en Chine, en l'année 206 av. J.-C. Selon les sources chinoises, il existe un royaume Ko-Chosŏn au moins à partir du : ce qui coïncide avec l'entrée de la Corée dans l'âge du fer. La fondation de l'empire Han avait provoqué l'installation en Corée d'opp
Période Ko-Chosŏn

En Corée, la période Ko-Chosŏn (Chosŏn ancien) désigne l'époque historique s'étendant de la naissance légendaire de la civilisation coréenne en 2333 av. J.-C., jusqu'à l'établissement de la dynastie Han en Chine, en l'année 206 av. J.-C. Selon les sources chinoises, il existe un royaume Ko-Chosŏn au moins à partir du : ce qui coïncide avec l'entrée de la Corée dans l'âge du fer. La fondation de l'empire Han avait provoqué l'installation en Corée d'opposants chinois, installation qui bouleversa l'histoire du pays.

La légende

Hwanung (환웅), fils du Créateur, accepte de transformer une ourse et une tigresse si elles réussissent à passer cent jours dans l'obscurité, ne se nourrissant que d'un peu de poireau (ou d'armoise, selon les versions) et de vingt têtes d'ail. La tigresse ne supporte ce régime que 37 jours et s'enfuit de la caverne ; l'ourse réussit, est transformée en femme, qui prend pour nom Ungnyu (femme ourse) et épouse Hwanung. De cette union naît Tangun (단군), qui s'installe en Corée avec une suite de plusieurs milliers de serviteurs, et fonde le royaume de Choson (조선 en alphabet hangul, 朝鮮 en sinogrammes), Choson dit ancien, ou Ko-Choson, par opposition à la période Chosŏn). Cette événement mythique, situé en 2333 av. J.-C., est retenu comme date de fondation de la civilisation coréenne, et fêté chaque année le 3 octobre, encore fêtée aujourd'hui. Tangun apporte avec lui l'enseignement de plusieurs centaines de métiers (médecine, artisanats divers, agriculture). Son règne dure douze siècles, jusqu'à l'arrivée de Kisa ou Kitseu, vers 1112 av. J.-C. Celui-ci est ministre de la dynastie chinoise des Shang, et apporte la riziculture et les vers à soie. Il fonde un royaume qui dure jusqu'en 193 av. J.-C.

I millénaire av. J.-C.

Avant le , la Corée est peuplée de populations mongoloïdes qui se sont mêlés à des homo sapiens déjà présents. Les nouveaux arrivants apportent l'agriculture et la poterie. Les Yemaeks arrivent du nord-est de la Chine au : ils introduisent le bronze et améliorent l'agriculture. Des classes sociales apparaissent à cette époque, des villes naissent, des mégalithes sont dressés. Avec l'arrivée du fer et la domestication du cheval, la société évolue : elle devient plus guerrière, des classes sociales naissent. Le Nord de la péninsule est occupé par des nomades, alors que les populations du sud sont sédentarisés. Au IVe siècle, le royaume Ko-Chosŏn naît véritablement, entre les fleuves Liao et Taedong.

L'irruption de la Chine dans l'histoire coréenne

Bien que la Chine ait eu des contacts anciens avec la Corée, l'histoire chinoise déborde sur la petite péninsule à la fin du Déjà, aux VII et VI siècles av. J.-C., des migrations chinoises et mandchoues fournirent un apport de population à la péninsule. La fondation de l'État Ko-Chosŏn est mal datée : il couvrait dans la deuxième moitié du le nord de la péninsule et une partie de la Mandchourie. L'arrivée de Wiman marque une nouvelle étape de l'histoire coréenne : on parle d'ailleurs de Chosŏn-Wiman. Il vient du royaume de Yan, vaincu par l'empire Han. Le commerce avec la Chine se développe, les tribus s'unissent et créent un royaume dans la vallée du Taedong. Mais, l'hostilité de Wiman à la Chine et l'alliance avec les Xiong Nu, féroces ennemis de la Chine, suscitent une attaque de l'empereur Wudi. Celui-ci vainc le royaume coréen en trois campagnes, la dernière en 108 av. J.-C. En 108 av. J.-C., l'empereur Han soumet ce royaume agité, et y établit quatre commanderies :
- Nangnang (Lolang), dans le bassin du Taedong et contrôle l'ancien royaume de Wiman ;
- Hyeondo (Xuantu, province de Yalu-Tongjia) ;
- Imdu (Lintu, dans le sud de la province de Hamkyeong) ;
- Chinbeon (de Zhenfan au fleuve Han dans le centre de la Corée). C'est le début d'une période de luttes entre les royaumes de Corée et l'empire de Chine. Les deux dernières commanderies ne durèrent que 25 ans ; Hyeondo dura environ un tiers de siècle. Mais en divisant les tribus coréennes proches de Nangnang et en s'appuyant sur d'autres tribus plus éloignées, la Chine pu maintenir celle de Nangnang quatre siècles, et ce malgré l'opposition immédiate et permanente de Koguryo. La ville compta jusqu'à 400 000 habitants. Certains des habitants des régions contrôlées par la Chine en partirent et se réfugièrent dans les royaumes voisins (Koguryo et Puyo, Chin (qui existait déjà à l'époque de Wiman et qui devint Mahan, autour de Cholla, Kyonggi et Chungcheong) ou bien créèrent de nouveaux États : Ye, Okcheo, Chinhan et Pyeonhan (autour de Kyongsang). Catégorie:Histoire de la Corée ang:Go-Joseon de:Go-Joseon en:Gojoseon id:Go-Joseon ja:古朝鮮 ko:고조선 lt:Kodžioson nl:Gojoseon pl:Go-Joseon ru:Кочосон sh:Gojoseon uk:Кочосон vi:Cổ Triều Tiên
Sujets connexes
Agriculture   Ail cultivé   Armoise   Bronze   Chungcheong   Civilisation chinoise   Corée   Dynastie Han   Dynastie Shang   Han (fleuve)   Homo sapiens   Mandchourie   Mongols   Médecine   Mégalithe   Ours   Poireau   Poterie   Puyo   Période Chosŏn   Sinogramme   Taedong   Tangun   Tigre (mammifère)   VIIe siècle av. J.-C.   VIe siècle av. J.-C.   Ville   Wudi   Yan   Ye  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^