Inauguration Day

Infos
Inauguration Day de 2005 du Président George W. Bush sur les marches du côté ouest du Capitole. L'Inauguration Day est le jour où le président des États-Unis prête serment et prend ses fonctions. A l'origine, cette journée avait lieu tous les 4 ans, le 4 mars, sauf pour la première inauguration de George Washington, qui s'est tenue le 30 avril 1789. La ratification du vingtième amendement de la Constitution américaine changea le début des mandats du président et du
Inauguration Day

Inauguration Day de 2005 du Président George W. Bush sur les marches du côté ouest du Capitole. L'Inauguration Day est le jour où le président des États-Unis prête serment et prend ses fonctions. A l'origine, cette journée avait lieu tous les 4 ans, le 4 mars, sauf pour la première inauguration de George Washington, qui s'est tenue le 30 avril 1789. La ratification du vingtième amendement de la Constitution américaine changea le début des mandats du président et du vice-président, l'avançant au 20 janvier. Cela débuta avec le second mandat de Franklin Roosevelt en 1937. Le prochain Inauguration Day aura lieu le 20 janvier 2009.

Traditions

La parade inaugurale dans Pennsylvania Avenue passe devant la tribune présidentielle située devant la Maison Blanche. Depuis 1901, toutes les cérémonies du Capitole sont organisées par le Joint Congressional Committee on Inaugural Ceremonies. Les forces armées américaines participent aux cérémonies depuis George Washington, le président des Etats-Unis étant le commandant en chef des armées. Depuis l'inauguration du premier mandat de Dwight D. Eisenhower en 1953, la participation des armées est coordonnée par Armed Forces Inaugural Committee devenu depuis le Joint Task Force-Armed Forces Inaugural Committee. La prestation de serment se tient traditionnellement sur les marches du Capitole (Washington, D.C.). Le vice-président prête serment au cours de la même cérémonie. Cette tradition a débuté en 1937, auparavant la prestation du vice-président se tenait au Sénat. Le vice-président prête serment en premier: : "I do solemnly swear that I will support and defend the Constitution of the United States against all enemies, foreign and domestic, that I will bear true faith and allegiance to the same: that I take this obligation freely, without any mental reservation or purpose of evasion, and I will well and faithfully discharge the duties of the office on which I am about to enter. So help me God." La fanfare militaire exécute alors quatre ruffles and flourishes (courte musique avec clairon et tambour) puis le Hail Columbia (hymne présidentiel). A midi pile, le président prête serment, traditionnellement devant le Chief Justice of the United States, utilisant les termes indiqués dans l'article II, Section 1 de la Constitution américaine : :"I do solemnly swear (or affirm) that I will faithfully execute the office of President of the United States, and will to the best of my ability, preserve, protect, and defend the Constitution of the United States." Selon la tradition, lors de la première inauguration, le président Washington ajouta les mots suivants "So help me God" lorsqu'il récita le serment bien qu'il n'existe pas de preuve de ce rajout. Ces mots ont également été répétés par certains autres présidents dont tous depuis Franklin D Roosevelt. Theodore Roosevelt, par exemple, choisit de conclure son serment par cette phrase "And thus I swear." Seul le président Herbert Hoover, un Quaker dont la foi prohibait un tel serment, en 1929 choisi d'affirmer plutôt que jurer. Immédiatement après le serment, la fanfare militaire joue de nouveau quatre ruffles and flourishes puis le Hail to the Chief, suivis par 21 coups de canon tirés par des obusiers du district militaire de Washington. Le président fait alors un discours qui donne le ton de la future politique de la nouvelle administration. Si le 20 janvier tombe un dimanche, le président habituellement prête serment au cours d'une cérémonie privée suivie le lendemain par une cérémonie publique. Manifestations de protestation lors de l'Inauguration Day de 2005 Depuis 1953, le président et le vice-président sont les invités d'honneur d'un déjeuner offert par le Congrès juste après la cérémonie. A l'exception du discours sur l'état de l'Union et et de la Messe rouge, c'est le seul moment où le président, le vice-président et les deux chambres du Congrès sont réunis. Depuis l'inauguration du second mandat de Thomas Jefferson le 4 mars 1805, c'est devenu une tradition que le président parade en descendant la Pennsylvania Avenue du Capitole jusqu'à la Maison Blanche. Le seul président qui ne l'ai pas fait est le président Ronald Reagan lors de l'inauguration de son second mandat en 1985 à cause du danger que représentaient alors une température glaciale et de fortes rafales de vent. Lors de l'inauguration de son premier mandat, quelques minutes après sa prestation de serment en 1981, les 52 otages américains de l'ambassade américaine en Iran furent libérés. En 1977, Jimmy Carter débuta une nouvelle tradition en marchant du Capitole à la Maison Blanche. Mais pour des raisons de sécurité, les présidents suivants n'ont parcouru a pied qu'une partie du chemin. Les célébrations entourant l'inauguration durent habituellement dix jours, cinq jours avant et cinq jours après. Cependant en 1973, les célébrations marquant le second mandat de Richard Nixon furent interrompues par la mort et les funérailles nationales de Lyndon Johnson. A cause de cette cérémonie d'inauguration, des installations temporaires furent mises en place sur les marches centrales de la façade orientale du Congrès. Foley, Thomas, "Thousands in Washington Brave Cold to Say Goodby to Johnson." The Los Angeles Times, January 25, 1973. Le cercueil de Lyndon Johnson dut donc être resorti du Capitole par les marches de l'aile de la chambre des Représentants, contrairement au protocole. Le Presidential Inaugural Committee ou PIC, est l'entité légalement reconnue pour lever des fonds et les distribuer pour différents évènements entourant l'inauguration du mandat présidentiel. L'Inauguration Day est un jour de congé fédéral, observé par les seuls employés fédéraux travaillant dans le District de Columbia et les comtés voisins de Montgomery, de Prince George dans le Maryland et les comtés d'Arlington et de Fairfax en Virginie ainsi que dans les villes Alexandria et de Fairfax en Virginie. La principale raison de ce jour de congé est de diminuer les embouteillages que provoque l'événement. La sécurité lors des célébrations est complexe, impliquant le Secret Service, mais aussi d'autres agences américaines de sécurité, les cinq branches de l'armée, la police du Capitole et la police métropolitaine du district de Columbia. Une autre difficulté est la possibilité pour des personnes d'exercer leur droit constitutionnel de manifester, présentant un risque supplémentaire pour les officiels. En 2005, les manifestants protestèrent contre le périmètre autorisé par la police, jugé trop éloigné de la route de la parade.

Références

-
-
-
-

Notes

Source

Catégorie:Fête américaine Catégorie:Gouvernement des États-Unis en:Inauguration Day
Sujets connexes
Capitole   Constitution des États-Unis d'Amérique   Crise iranienne des otages   Discours sur l'état de l'Union   District de Columbia   Forces armées des États-Unis   George W. Bush   George Washington   Herbert Hoover   Jimmy Carter   Maison Blanche   Obusier   Pennsylvania Avenue   Président des États-Unis   Richard Nixon   Ronald Reagan   Secret Service   Thomas Jefferson  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^