Captain America

Infos
Captain America est un super-héros de bande dessinée (comics), au costume inspiré du drapeau américain. Le personnage est né en décembre 1940 du pinceau de Jack Kirby et de l'imagination de Joe Simon, dessinateur et scénariste pour la Timely Comics. Il apparaît pour la première fois dans Captain America Comics
-1
en mars 1941.
Captain America

Captain America est un super-héros de bande dessinée (comics), au costume inspiré du drapeau américain. Le personnage est né en décembre 1940 du pinceau de Jack Kirby et de l'imagination de Joe Simon, dessinateur et scénariste pour la Timely Comics. Il apparaît pour la première fois dans Captain America Comics
-1
en mars 1941.

Genèse

Souhaitant, comme tous les dessinateurs de l'époque, profiter de l'effet de mode de Superman, de nombreux éditeurs américains de bande dessinée avaient tenté de créer des super-héros charismatiques. Lorsque Kirby et Simon inventent Captain America, Timely possède déjà deux personnages vedettes à son panthéon : Submariner l'atlante et un androïde nommé Human Torch. Leur succès n'est pas négligeable, même très important, mais Captain America provoquera un effet de mode moins important que celui engendré en 1938 par Superman.

Vie éditoriale

Pentagone dans le cadre de la journée nationale "emmenez vos enfants au bureau"

Résurrection

En novembre 1963, Kirby ressuscite Captain America dans Avengers 4. Timely a, entre-temps, changé de nom. L'éditeur s'appelle désormais Marvel. Dans l'Univers Marvel, Captain America est retrouvé en état d'hibernation par les Vengeurs. Il a fait depuis partie de cette équipe, et à la dissolution de cette dernière, a formé les Nouveaux Vengeurs. Ce n'était pas d'ailleurs la première résurrection des héros de la guerre. Submariner avait déjà été réutilisé en février 1962, dans Fantastic Four. Le succès du personnage n'ayant pas diminué avec le temps, plus de quarante ans après avoir été décongelé des glaces du pôle, Captain America continue encore aujourd'hui sa carrière. Dans les années 1970, Steve Englehart réconcilia également l'existence de Captain America et de son sidekick Bucky chez le prédécesseur de Marvel dans les années 1950, Atlas Comics, une anomalie à laquelle personne ne s'était intéressé auparavant, alors qu'elle était en contradiction avec l'histoire selon laquelle il était resté en animation suspendue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est alors révélé qu'un autre Américain a porté le costume après avoir reçu le sérum mais, en raison d'une défaillance chimique, ce successeur est devenu fou et a du être supprimé secrètement. Englehart, dont il s'agissait de l'un des premiers travaux en tant que scénariste, répondit aux attentes des responsables éditoriaux de Marvel en menant en même temps une véritable réflexion sur le rôle que doit occuper un héros patriotique. Avec la saga du "Secret Empire", Englehart fait écho au scandale du Watergate (Englehart avoue que, au début, c'était une histoire sur la corruption des médias, mais que le Watergate a justement dirigé la fin du récit vers une portée… différente !). Deux autres personnages seront rétroactivement révélés avoir été Captain America après la guerre.

Instabilité éditoriale

Au nombre des scénaristes qui ont travaillé sur Cap, on trouve notamment Mark Waid, dont les deux passages (1995-1996, 1998-1999, principalement avec le dessinateur Ron Garney), très appréciés par les fans, ont été coupés par la décriée version Heroes Reborn (Captain America volume 2), lancée par Rob Liefeld. Dan Jurgens succédera à Waid, avant que la série ne soit relancée sous le label Marvel Knights (volume 4). Les équipes artistiques se succéderont sans réussir à se stabiliser. En 2004, le scénariste Christopher Priest lança la série Captain America & The Falcon, qui réunit (oppose ?) Captain America et son ancien partenaire, Le Faucon, mais ne durera que 14 épisodes. La série Captain America est encore relancée en 2005, scénarisée par Ed Brubaker, qui revient sur les moments marquants de l'histoire de Captain America avec beaucoup de succès, et introduit une nouvelle donne dans la vie du héros.

La mort de Captain America

Dans un numéro récent, le héros au bouclier est abattu par un un tireur embusqué en sortant du palais de justice. Sharon Carter, sa petite amie, l'a achevé, car elle avait subit un lavage de cerveau. La résurection du héros n'est pas à l'ordre du jour, mais en 2008 un Captain America ayant voyagé dans le temps depuis l'époque des Envahisseurs (pendant la seconde guerre mondiale) apparaîtra dans les séries.http://www.marvel.com/news/comicstories.1390.Avengers%7Eslash%7EInvaders%3A_The_Return_Revealed?&utm_source=stories+-+tab+box&utm_medium=link&utm_content=%2Fnews%2Fcomicstories.1390.Avengers%257Eslash%257EInvaders%253A_The_Return_Revealed%3F&utm_campaign=front+page+tracking

Biographie du personnage

Né en 1917 du côté est de Manhattan, Steve Rogers a grandi pendant la Grande Dépression. Une jeunesse frêle et artistique avec un amour pour l'imagination, Steve a été souvent protégée contre des oppresseurs par son ami Arnie Roth. Le père de Steve, un alcoolique chronique, meurt quand Steve était toujours un enfant. Recevant un diplôme du lycée, Steve a perdu sa mère qui est morte de la pneumonie. Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage en Europe, le jeune Steve Rogers n'aspire qu'à une seule chose : combattre le nazisme en s'enrôlant dans l'armée. Jugé trop malingre pour faire un soldat, les médecins militaires le réforment. La détermination de Steve Rogers est cependant telle qu'un général le remarque et lui propose de participer à une expérience secrète, le Sérum du Super-Soldat. Ce sérum, mis au point par le Professeur Erskine, combiné à une irradiation, pourrait transformer un être chétif en un homme au corps parfait. Steve Rogers, prêt à tout, accepte et l'expérience est couronnée de succès : le voici maintenant devenu le soldat parfait. Mais au même moment, un espion nazi fait irruption dans la salle d'expérience et abat le professeur Erskine, seul à connaître la formule du Super-Soldat. Steve Rogers est alors enrôlé dans l'armée en tant que simple soldat pour mieux suivre les combats et y participer en tant que Captain America, qui devient rapidement un symbole pour ses camarades. Vers la fin du conflit, Captain America, en compagnie de son fidèle allié Bucky, tente de désamorcer un missile envoyé sur les États-Unis, mais celui-ci explose en vol. Si Bucky est laissé pour mort, Captain America tombe dans les eaux arctiques où il restera congelé mais en vie grâce au sérum. Il ne sera réveillé que dans les années 1960, lorsqu'il sera repêché par une équipe de super-héros, les Vengeurs, dont il deviendra un membre indéfectible. En 1969 il rencontre un nouvel allié, Sam Wilson, qui deviendra le super-héros the Falcon. Le symbole est l'Amérique blanc et noir combattant les forces du mal. A partir de 2006, le passage d'une loi obligeant les super-héros à se déclarer auprès des autorités le pousse à s'y opposer par la force et à mener la rébellion dans une histoire (Civil War) qui est une parabole sur les attaques contre les libertés individuelles, la guerre en Irak, la Guantanamo). Iron Man à un rôle déterminant dans cette histoire. Son pire ennemi, Crâne Rouge, lui aussi ranimé à l'époque contemporaine, orchestre sa mort. Il est décédé le 7 mars 2007 dans le numéro
-25 de sa cinquième série, tué par un tireur embusqué en sortant du Palais de Justice.

Pouvoirs et symboles

Cap a reçu un traitement du sérum du super-soldat. Ses capacités physiques (force, agilité, endurance…) sont au maximum de l'espèce humaine. C'est un combattant fantastique maîtrisant plusieurs formes d'arts martiaux. Il possède un bouclier fabriqué dans un alliage de vibranium, d'acier ainsi que d'un catalyseur inconnu. L'analyse ultérieure du bouclier de Captain America devait donner naissance à l'adamantium. Captain America paraît un peu fade par rapport à Namor et à Human Torch, beaucoup plus forts que lui. Il ne vole pas mais dispose de son célèbre bouclier indestructible à compter de 1941. Dans ses aventures des années 1940, il est accompagné de Bucky, son jeune comparse, acrobate dépourvu de pouvoir. Lors du retour du Captain dans les années 1960, il est révélé que Bucky a été tué. Ce qui explique l'incroyable succès de Captain America n'est pas l'originalité de son costume ou de ses pouvoirs, mais son engagement dans la Seconde Guerre mondiale. En effet, ce n'est pas un super-héros, mais un super-soldat, amoureux fou des valeurs américaines de l'époque, en lutte à mort avec ses ennemis nazis. Il est d'ailleurs à noter que Captain America est rentré - fictivement - dans le conflit un an avant que les États-Unis ne le fassent réellement. Si Submariner et Human Torch combattent également la menace brune (et même croisent parfois le Captain), seul le super-soldat, auquel les hommes peuvent plus facilement s'identifier, eut un réel succès populaire et durable.

Ennemis

- Crâne Rouge, (The Red Skull)
- Baron Zemo
- Crossbones
- A.I.M.
- Modok
- HYDRA, (Mr. Hyde)
- La Société du serpent, (Serpent Society)
- Vipère
- Docteur Faustus
- Batroc, (Batroc Brigade)
- L'Empire Secret, (The Secret Empire)
- l'Escouade des serpents

Versions alternes

Ultimate Captain America

Une nouvelle série, les Ultimates, met en scène une version modernisée des Vengeurs dans l'univers Ultimate Marvel, et revient sur les origines de Captain America pour donner naissance à un nouveau Captain America qui se réveille dans le monde du début du XXIe siècle, donnant ainsi un nouveau regard sur les paradoxes de son personnage : un soldat fidèle à une armée qui utilise des moyens peu recommandables dans un monde bien plus complexe que celui qu'il a connu.

Filmographie

-Captain America (1944): serial
-Captain America (1979) fut un téléfilm réalisé par Rod Holcomb, avec Reb Brown.
-Captain America II: Death Too Soon (1979) est la suite du premier téléfilm, toujours avec Reb Brown et la participation de Christopher Lee. Il est sorti en salles en Europe, sous le titre simplifié de Captain America.
-Captain America, 1991, film d'Albert Pyun. Le personnage de Steve Rogers y est interprété par Matt Salinger. Il y est confronté à son semblable côté nazi : le Crâne Rouge (Red Skull), qui a reçu lui aussi le Sérum du Super-Soldat dans les années 1930. Dans ce film, Captain America n'est pas retrouvé en arctique par les Vengeurs, mais par une simple expédition scientifique. Réalisé en 1989, le film n'est sorti que deux ans plus tard. :En mai 2006, le site IMDB le classe 48 pire film de tous les temps (d'après les votes de ses visiteurs) :
-Marvel a annoncé la production d'une nouvelle adaptation cinématographique pour 2007. ==
Sujets connexes
Adamantium   Albert Pyun   Androïde   Atlantide   Bande dessinée   Batroc   Catalyseur   Christopher Lee   Christopher Priest (comics)   Comic   Crossbones   Crâne Rouge   Forces armées des États-Unis   Grande Dépression   Guerre en Irak   HYDRA   Heroes Reborn   Iron Man   Jack Kirby   L'Escouade des serpents   Le Faucon   Les Quatre Fantastiques   Lower East Side   Mark Waid   Mars (mois)   Marvel Comics   Marvel Knights   Namor   Nazisme   New Avengers   New York   Pentagone (États-Unis)   Prison de Guantánamo   Rob Liefeld   SHIELD   Seconde Guerre mondiale   Société du serpent   Steve Englehart   Super-héros   Superman   Ultimate Marvel   Ultimates   Univers Marvel   Vibranium   Vipère (comics)   Watergate  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^