Eginhard

Infos
Eginhard écrivant, enluminure des XIVe / XVe siècles Eginhard ou Einhard, né vers 775 et décédé le 14 mars 840, était un écrivain du connu pour avoir été le biographe de Charlemagne.
Eginhard

Eginhard écrivant, enluminure des XIVe / XVe siècles Eginhard ou Einhard, né vers 775 et décédé le 14 mars 840, était un écrivain du connu pour avoir été le biographe de Charlemagne.

Biographie

Lettré de l'époque carolingienne, Eginhard fut éduqué à l'abbaye de Fulda et vint vers 791/792, compléter sa formation à la cour de Charlemagne. Ami d'Alcuin, il joua un rôle important dans l'œuvre scolaire et la renaissance intellectuelle du Il est l'auteur de Vie de Charlemagne, en latin. Eginhard est un grand nom de la renaissance carolingienne. Il fut aussi envoyé dans l'empire pour plusieurs missions concernant la construction des grands édifices voulus par l'empereur (palais impérial et chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle, palais d'Ingelheim...). Devenu homme de confiance de l'empereur, celui-ci lui confia plusieurs missions diplomatiques qu'il mena à bien. Dès la mort de Charlemagne, il évolua ensuite à la cour de son fils, l'empereur Louis le Pieux et s'occupa de l'enseignement de Lothaire, son fils aîné. En récompense, Louis le Pieux lui confia plusieurs abbatiats laïcs, dont celui de l'abbaye de Saint-Wandrille (Fontenelle) en 816-823. Voyant les fils de Louis le Pieux se déchirer, il préféra se retirer de la vie séculière et s'attacha à rédiger la "Vita Karoli" (vie de Charlemagne) vraisemblablement aux environs de 830, dans la tradition littéraire de la Vie des douze Césars de Suétone. Il meurt en 840 à l'abbaye bénédictine de Seligenstadt (près de Francfort-sur-le-Main ) qu'il avait fondée en 828. Mieux qu'un biographe pour l'époque, Eginhard enlumine la vie de son souverain tel un hagiographe : voir couronnement de Charlemagne. On a de lui deux ouvrages :
- Vita et gesta Caroli Magni, imprimé à Cologne, 1521, à Utrecht, 1711, etc., et traduit en français par Denis, Paris, 1812 ;
- Annales regnum Francorum, 741-829, et 62 Lettres. Alexandre Teulet a donné ses Œuvres, avec traduction française, et des notes, Paris, 1843 et 1857.

Source partielle

==
Sujets connexes
Abbaye de Fulda   Aix-la-Chapelle   Alcuin   Carolingiens   Chapelle palatine   Charlemagne   Cologne   Francfort-sur-le-Main   François Guizot   Lothaire Ier   Louis le Pieux   Paris   Seligenstadt   Suétone   Utrecht   Vie des douze Césars   Vita Karoli Magni  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^