Holocauste

Infos
Le mot holocauste est un terme religieux qui désigne « le sacrifice par le feu d'un animal mâle à la robe unie » après immolation, conformément à la tradition du judaïsme (voir pour le mode opératoire dans la Bible le livre Lévitique chapitre 1 versets 1 à 17); il est apparu en français au de notre ère, emprunté dans la traduction française de la Bible au latin ecclésiastique holocaustum, lui-même tiré du grec ὁλόκαυστον (de ὅλος hól
Holocauste

Le mot holocauste est un terme religieux qui désigne « le sacrifice par le feu d'un animal mâle à la robe unie » après immolation, conformément à la tradition du judaïsme (voir pour le mode opératoire dans la Bible le livre Lévitique chapitre 1 versets 1 à 17); il est apparu en français au de notre ère, emprunté dans la traduction française de la Bible au latin ecclésiastique holocaustum, lui-même tiré du grec ὁλόκαυστον (de ὅλος hólos « en entier » et καυστός kaústos « brûler »). Les Grecs pratiquaient aussi une forme d'holocauste dans le cadre des rituels chtoniens, l'ἐνάγισμα (enágisma). On l'utilisa par extension de sens pour signifier « la forme la plus contraignante d'adoration religieuse », d'où l'expression « Mieux vaut l'offrande que le sacrifice, mieux vaut le sacrifice que l'holocauste » (Léonce Bourliaguet).

Les termes holocauste et shoah

Le mémorial de l'Holocauste à Berlin. À la fin du , des réalisateurs américains utilisèrent ce terme dans une acception impropre pour faire référence aux génocides par le parti nazi en Allemagne sous le Troisième Reich. Cette extermination a particulièrement visé le peuple juif, ce qui a entraîné la mort d'environ six millions d'entre les premiers. Ceci est un monument dédié aux victimes de l'holocauste, à côté de la synagogue principale de Budapest Ce terme était déjà d'usage au dans la langue française pour désigner le massacre systématique d'un groupe social ou ethnique. Par extension le terme a aussi été utilisé pour décrire le meurtre systématique d'autres groupes, exterminés dans les mêmes circonstances par les nazis tels que les handicapés physiques et mentaux, les homosexuels, les dissidents politiques, les Tsiganes, les communistes, les pacifistes, les témoins de Jéhovah et autres chrétiens s'opposant au nazisme, les Russes, les Polonais et d'autres peuples slaves, le tout avoisinant un nombre de victimes de l'ordre de dix à douze millions. Aujourd'hui, le terme est parfois utilisé pour décrire d'autres tentatives de génocide, à la fois avant et après la Seconde Guerre mondiale. Pour désigner le génocide des Juifs par les nazis, les francophones européens emploient toutefois plutôt le terme de Shoah (« catastrophe » en hébreu) depuis une réalisation homonyme de Claude Lanzmann regroupant des témoignages de rescapés des camps d'extermination. Tourné en 1985 et d'un style épuré (les images sont celles de ce qu'il restait des camps en 1985), ce film d'une durée totale de 9h30 a été considéré comme un événement historique et cinématographique majeur.

Voir aussi

===
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^