Abderrahim Bouabid

Infos
Abderrahim Bouabid est né le 23 mars 1922 à Salé, il décèdera le 8 janvier 1992 après une vie de militantisme .
Abderrahim Bouabid

Abderrahim Bouabid est né le 23 mars 1922 à Salé, il décèdera le 8 janvier 1992 après une vie de militantisme .

Parcours Universitaires

-1932 Il obtient le certificat d’Etudes Primaires et s’inscrit au collège Moulay Youssef de Rabat. C’est dans cette institution qu’il découvre le mouvement national avec la création du Parti d’Action Nationale (1934).
-1939 Il exerce comme instituteur à Fès et prépare les deux parties du Baccalauréat (section philosophique). C'est l'année ou il s'engage dans les cellules nationaliste.
-1945 Il s’inscrit à l’Institut d’Etudes Politiques à Paris après avoir obtenu une licence en droit.

Parcours Politique

-1944 Présentation du Manifeste de l'indépendance, le 11 janvier 1944, dont il est l’un des principaux architectes et l’un des signataires les plus jeunes. Le 28 Janvier, les autorités coloniales procèdent à l’arrestation du Secrétaire Général du Parti de l'Istiqlal, Ahmed Balafrej, et de son adjoint, Mohamed El Yazidi. De grandes manifestations de protestation se déclenchent à Rabat, Salé, Fès, et dans d’autres villes du pays. Abderrahim Bouabid conduit la manifestation populaire de Salé. La manifestation est réprimée dans le sang et il est arrêté et transféré à la prison de Laâlou à Rabat. Il sera relaché un an plus tard.
-1952 Lorsque le leader syndicaliste tunisien Farhat Hached est assassiné, il organise une grève générale en solidarité avec la classe ouvrière tunisienne. Les autorités coloniales répriment avec violence le mouvement, l'arrêtent et le transfèrent devant le tribunal militaire.
-1956 Il est nommé premier Ambassadeur du Maroc à Paris pour continuer les négociations. Il négocie avec l’Espagne les accords du 7 avril qui abrogeront le protectorat espagnol sur le nord du Maroc. Habib Bourguiba demande des conseils à Abderrahim Bouabid pour négocier l’indépendance de la Tunisie avec la France. A la fin mai, Abderrahim Bouabid échappe à une tentative d’assassinat à Salé.
-1958 Avec Mehdi Ben Barka et Allal El Fassi ils décident de lancer un appel à la tenue d'un congrès avec la présence du Parti de l'Istiqlal du FLN et du Destour.
-1959 il approuve la création de l'U.N.F.P (Actuellement U.S.F.P).
-1963 il est élu député à Kénitra.
-1970 L’UNFP et le parti de l’Istiqlal appellent à voter « non » au référendum constitutionnel et créent « La Koutla ».
-1975 Conjointement avec M'Hamed Boucetta du parti de l'Istiqlal, ils déclarent:"le Sahara est marocain et le Maroc doit y entrer".

Sources

- Catégorie:Résistant marocain Catégorie:Personnalité politique marocaine Catégorie:Ministre d'État du Maroc Catégorie:Nationaliste arabe Catégorie:Droits de l'homme au Maroc Catégorie:Naissance en 1922 Catégorie:Décès en 1992
Sujets connexes
Ahmed Balafrej   Allal El Fassi   Destour   Espagne   Farhat Hached   France   Front de libération nationale (Algérie)   Fès   Habib Bourguiba   Kénitra   Manifeste de l'indépendance   Maroc   Mehdi Ben Barka   Nationalisme   Panafricanisme   Paris   Parti de l'Istiqlal   Personnalité politique   Rabat   Salé   Socialisme arabe   Tiers-mondisme   Tunisie   Union socialiste des forces populaires  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^