Bezons

Infos
Bezons est une commune du département du Val-d'Oise, dans la région Île-de-France, en France.
Bezons

Bezons est une commune du département du Val-d'Oise, dans la région Île-de-France, en France.

Géographie

Quai de Seine et la Place du Marché vers 1900 Bezons se situe sur la rive droite de la Seine, à 10 km au Nord-Ouest des portes de Paris. La ville est la plus méridionale des communes du département du Val-d'Oise. Situé aux limites de trois départements, Val-d'Oise, Hauts-de-Seine et Yvelines, Bezons se trouve à proximité des pôles de La Défense (à 3, 5 km) et de Cergy-Pontoise.

Activités économiques

La commune est au cœur d’un bassin d’activités performantes comptant de nombreuses entreprises industrielles et de services de qualité : Le Joint Français, Rhone-Poulenc Bidim, Ales Groupe, SFR, Eratome, Darty, Hispano-Suiza, Activision...

Transports

Transports routiers

Bezons bénéficie d’une desserte routière importante : proximité des autoroutes A15, A86 et A14.

Transports en commun

Hier
L'ancien dépôt de tramways de Bezons, au début du siècle
Demain : le tramway T2
Les travaux du prolongement de la ligne de tramway T2, de La Défense vers le Pont de Bezons, doivent démarrer en 2007. La mise en service est escomptée en 2010, et mettra la ville à un quart d'heure de la Défense.

Héraldique

Histoire

La ville avait une foire très réputée au . Il existe d'ailleurs une pièce de théâtre de l'époque intitulée « à la foire de Bezons ». Même si elle est moins réputée, la foire de Bezons a toujours lieu, tous les ans en septembre. La nouvelle de Guy de Maupassant Une partie de campagne se déroule à Bezons.

siècle : la naissance d'une ville industrielle

L’urbanisation de Bezons commence avec son industrialisation sur les bords de Seine : une première usine de fabrication du caoutchouc en 1863 devenue en 1877 une société de téléphones, plus tard un chantier naval de 200 à 300 ouvriers, une usine de moteurs à la limite de la ville, Otis-Pifre, La Cellophane, Le Joint français, Rhone-Poulenc et la viscose (en 1914)... Entre 1871 et 1891 la population s’accroît de 60%. Bezons connaît alors la construction d’une école et d’une mairie, l’installation du gaz ainsi que d’un bureau de postes et de télégraphes. Bezons devient une ville.

La première moitié du XXe siècle

En 1919, Bezons élit une municipalité socialiste, composée aux trois quarts d’ouvriers, qui refuse l’édification d’un monument aux morts. Au congrès de Tours, Bezons rejoint l’Internationale communiste et la ville devient municipalité communiste. Elle le demeure, depuis toujours. En 1930 la ville accueillera ainsi la première Fête de l’Humanité. Aux élections de 1935, elle publie une brochure bilan de son activité, préfacée par Marcel Cachin sous le titre de Salut, Bezons la Rouge. Durant la Seconde Guerre mondiale, la ville, ardemment anti-fasciste, supporte mal l’occupation nazie. Très vite, au lendemain de la défaite, elle connaît la répression mais aussi la lutte contre l’occupant : ce sont distributions de tracts, prises de parole au cinéma, sabotages, ... Le Député de la circonscription Gabriel Péri est fusillé. Dix résistants bezonnais seront exécutés de 1940 à 1944. Parmi eux, Louis Champion qui avait combattu dans les Brigades Internationales en Espagne. En 1944, beaucoup de jeunes, dans les rangs des FFI, combattront l’armée d'occupation dans les localités voisines, quelques uns s’enrôleront pour la durée de la guerre dans l’armée. L’épuration menée dans l’administration par l’occupant allemand amène également son lot de personnalités rendus tristement célèbres par leurs exactions : le nouveau médecin du dispensaire, le docteur Destouches, plus connu sous le nom de Louis-Ferdinand Céline, lequel assure le régime de Vichy de sa fidélité au nom de la lutte antijuive. La libération, le 25 août 1944, est vécue dans un immense enthousiasmeSource : .

Jusqu'à nos jours

Démographie

Administration

La commune fait partie de la juridiction d’instance de Sannois, et de grande instance ainsi que de commerce de Pontoise.

Les maires de Bezons

Sécurité

Le taux de criminalité de la circonscription de police de Bezons est de 76, 13 actes pour 1000 habitants (crimes et délits, chiffres 2005) ce qui le situe sous les moyennes nationale (83/1000) et départementale (88, 15/1000). Le taux de résolution des affaires par les services de police est de 36, 36%, nettement supérieur à la moyenne du département de 28, 83%.

Personnalités

- Les Bazin, seigneurs de Bezons
- Claude Bernard y a vécu
- Simon Bernard y a vécu
- Charles-François Daubigny y a peint
- Louis-Ferdinand Destouches dit Céline y a vécu
- Guy de Maupassant y a vécu

Établissements scolaires

- 9 Écoles primaires et maternelles
- 2 Collèges (Henri Wallon et Gabriel Péri)
- 1 Lycée technologique (Ronceray)
- 1 Lycée professionnel et commercial (Grand Cerf)
- 1 Etablissement Adapté.
- 1 Formation d' apprentis

Complexes sportifs

- 2 Complexes sportifs (Auguste Delaune et Jean Moulin)

Particularités

-La première Fête de l'Humanité s'est tenue en 1930 à Bezons au parc Sacco-et-Vanzetti.
-C'est à Bezons que les premiers logements sociaux ont été construits, dans les années 1950.
-Dans la mairie, le panneau commémoratif des morts à la guerre est l'un des seuls de France a posséder l'inscription « Guerre à la guerre et haine à la haine ».

Villes jumelées

La ville est jumelée avec :
-
- Depuis février 2002 le conseil municipal a décidé de renforcer les liens d’amitié et de solidarité avec la ville de

Voir aussi

===
Sujets connexes
Années 1950   Arrondissement d'Argenteuil   Autoroute française A14   Autoroute française A15   Autoroute française A86   Blasonnement   Canton de Bezons   Caoutchouc (matériau)   Chantier naval   Charles-François Daubigny   Chef-lieu   Claude Bazin de Bezons   Claude Bernard   Communauté d'agglomération Argenteuil-Bezons   Communes du Val-d'Oise   Congrès de Tours   Espagne   Forces françaises de l'intérieur   France   Fête de l'Humanité   Gabriel Péri   Gare de La Défense   Guy de Maupassant   Hauts-de-Seine   Hispano-Suiza   Internationale communiste   La Défense   Louis-Ferdinand Céline   Marcel Cachin   Mars 2001   Organisation juridictionnelle (France)   Paris   Parti communiste français   Pont de Bezons (station tramway parisien)   Pontoise   Régime de Vichy   Sannois   Seconde Guerre mondiale   Seine   Simon Bernard   Tribunal d'instance (France)   Tribunal de commerce (France)   Tribunal de grande instance (France)   Val-d'Oise   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^