Conservatoire à rayonnement régional de Douai

Infos
Le Conservatoire à rayonnement régional de Douai est une très ancienne institution culturelle, créée, ainsi qu’en témoignent certains documents conservés aux archives municipales de Douai, le 11 mars 1806. À cette époque, n’existait en France que le Conservatoire de Paris – né onze ans plus tôt – dont il devint la première succursale. Dès 1884, l’État reconnaissait ses qualités et lui conféra le titre d’École nationale de Musique. Enfin, l’implanta
Conservatoire à rayonnement régional de Douai

Le Conservatoire à rayonnement régional de Douai est une très ancienne institution culturelle, créée, ainsi qu’en témoignent certains documents conservés aux archives municipales de Douai, le 11 mars 1806. À cette époque, n’existait en France que le Conservatoire de Paris – né onze ans plus tôt – dont il devint la première succursale. Dès 1884, l’État reconnaissait ses qualités et lui conféra le titre d’École nationale de Musique. Enfin, l’implantation de classes musicales à horaires aménagés, ainsi qu’une expansion générale remarquable tant sur le plan pédagogique que sur le plan de la diffusion musicale, ont conduit le Ministère de la Culture à promouvoir en 1974 l’établissement au rang de Conservatoire National de Région. Le Conservatoire de Douai possède un passé réellement prestigieux, et ses anciens élèves de grande renommée musicale sont nombreux. On citera notamment le compositeur Henri Dutilleux et Georges Prêtre, chef d'orchestre préféré de Maria Callas. Le Conservatoire est situé, depuis 1959, rue de la Fonderie, près de la place Saint-Amé, berceau historique de la ville. Le bâtiment principal, outre les salles de classe et les locaux administratifs, comporte au cœur même de l’édifice un auditorium de 584 places.

Historique

- 11 mars 1806 : le maire Eugène Deforest de Quartdeville crée l'Académie de Musique de Douai en confiant sa direction à Pierre-Joseph Lecomte compositeur et musicien ; chef de la musique de la Garde nationale (1789) et s'installe à l'Hôtel du Dauphin.
- 1828 : l'Académie de musique compte 108 élèves.
- 1881 : Paul Cuelenaere, soliste de l'opéra de Paris et chef des chœurs des concerts Colonne est nommé par Charles Bertin, sénateur-maire. Sous sa direction de nombreux élèves ont de nombreux succès aux concours d'admission au Conservatoire de Paris ; l'Académie de musique est déclarée École Nationale de Musique.
- 1905 : Victor Gallois, élève douaisien, obtient le premier grand Prix de Rome de composition.
- Les cours ont lieu rue Ferdinant-Dutert et l'école devient une succcursale du Conservatoire de Paris jusqu'aux bombardements qui détruisent les locaux.
- 1919 : l'enseignement musical reprend au 28 rue Saint-Thomas.
- 1920 : Victor Gallois est nommé directeur.
- 1930 : 500 élèves suivent les cours.
- 1938 : Henri Dutilleux obtient le premier grand Prix de Rome de composition
- 1940 : le conservatoire est à nouveau détruit ; les cours sont déplacés Rue des Foulons .
- 1959 : inauguration du bâtiment actuel.
- 1974 : le conservatoire de Douai devient Conservatoire national de région.
- 1999 : rénovation du rez-de-chaussée, du premier étage et de l'auditorium.
- 2004 : Frédéric Boulard assure la direction ; le conservatoire accueille désormais 1100 élèves.
- 2005 : réaménagement du sous-sol, 24 classes sont créées.
- 2006 : à l'occasion du bicentenaire, l'auditorium est baptisé "Auditorium Henri Dutilleux". Douai Catégorie:Douai
Sujets connexes
Charles Bertin   Compositeur   Concerts Colonne   Douai   Garde nationale (1789)   Georges Prêtre   Henri Dutilleux   Maria Callas   Musique   Opéra national de Paris   Prix de Rome  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^