Tuile

Infos
NOTA : Tuiles de la navette spatiale américaine : voir l'article Bouclier thermique La tuile est un élément de construction utilisé dans le bâtiment comme pièce de couverture pour la toiture. Toiture de tuiles, Chine. La plupart du temps, les tuiles sont fabriquées en terre cuite, ou en béton. Il existe différents types de tuiles, décrits ci-après. Elle est très employée dans les régions où l'argile est abondante, généralement dans les pl
Tuile

NOTA : Tuiles de la navette spatiale américaine : voir l'article Bouclier thermique La tuile est un élément de construction utilisé dans le bâtiment comme pièce de couverture pour la toiture. Toiture de tuiles, Chine. La plupart du temps, les tuiles sont fabriquées en terre cuite, ou en béton. Il existe différents types de tuiles, décrits ci-après. Elle est très employée dans les régions où l'argile est abondante, généralement dans les plaines, en dessous de 500 mètres d'altitude.

Différents types de tuiles

Tuile canal

Toit en tuile canal d'une bergerie située dans la commune de Bouyon (Alpes-Maritimes) Toit suédois, avec utilisation d'une tuile posée à l'envers sur les angles, à Skanör en Suède (construction de 1777) La tuile canal, ou tuile traditionnelle, très utilisée dans le sud de la France, s'inspire des formes et surtout de l'aspect, une fois posée, des tuiles romaines telles qu'on peut encore en voir sur les toitures des vieux quartiers des villes italiennes. Ces tuiles étaient de forme différente selon qu'il s'agissait de la tuile du dessous, plate avec deux bords latéraux relevés, ou de celle de dessus, de section semi-circulaire (imbrex et tegula). Les tuiles canal, telles qu'elle sont fabriquées de nos jours, sont identiques par leur forme, qu'il s'agisse de la tuile du dessus (tuile « de chapeau » ou « de couvert ») aussi bien que de la tuile du dessous (tuile « de courant »). Elles sont de section tronconique : le diamètre de base est plus petit à un extrémité qu'à l'autre (le diamètre de base extérieur du haut de la tuile est le même que celui de l'intérieur du bas de la tuile, ce qui permet de les emboîter). La légende veut qu'autrefois, pour lui donner cette forme, l'argile à l'état de pâte était moulée sur la cuisse, en précisant parfois "sur la cuisse de femmes...", ce qui pourrait avoir un rapport avec le qualificatif, encore attaché aux tuiles canal de grandes dimensions, de: "tige de botte". En fait, on se servait de gabarits en bois sur lesquels la pâte, préformée en galette, était plaquée. De nos jours, les tuiles-canal sont fabriquées mécaniquement par extrusion au travers d'une filière de section demi-circulaire, puis par découpage des bords de façon à obtenir la forme tronconique requise. L'assemblage des tuiles canal se fait deux par deux, une tuile dessus avec le dos en haut, une tuile dessous avec le dos en bas, disposées tête-bêche et la tuile de couvert venant recouvrir partiellement la tuile de courant. Ainsi l'eau qui ruisselle sur le dos des tuiles de dessus est recueillie par le canal que constituent les tuiles de dessous. L'étanchéité de ces toitures, généralement de faible inclinaison (25 à 40 %), étant limitée par manque d'« emboîtements », la tuile canal est plutôt utilisée dans les climats méditerranéens, peu pluvieux. C'est essentiellement une tuile méridionale mais on la trouve en Lorraine et en Champagne orientale sur des bâtiments ruraux construits en profondeur et dont les toits étaient à faible pente. Au Moyen Age, un petit module de tuile-canal était utilisé en Alsace.

Tuile plate

C'est la tuile historique du Nord de la France, avec des pentes raides, plate avec un arrondi sur la partie basse; elle s'utilise aujourd'hui du centre au nord et à l'Alsace, principalement dans les campagnes ou dans les secteurs historiques des villes. Pour des raisons esthétiques ou d'étanchéité, on l'utilise soit en simple recouvrement soit en double recouvrement.

Autres modèles

Fabrication traditionnelle des essis (tuiles en bois) dans les Vosges Versions modernes de la tuile, d'autres modèles ont été conçus, visant l'économie et/ou l'esthétique; citons principalement : la tuile "mécanique", et la tuile "panne" qui disposent d'un emboîtement double : latéral et en haut. Dans les régions de montagne, signalons aussi la tuile en bois, telles que les essis (ou essies), utilisées dans les Vosges.

Tuiles accessoires

Il s'agit de tuiles dont la forme permet une finition de la toiture, comme par exemple le faîtage (tuiles faîtières), le contour de cheminée, les bordures (tuiles de rive), les demi-tuiles pour une pose "croisée", les tuiles en verre pour laisser pénétrer la lumière du jour dans certaine parties du toit, etc.

Expressions

- c'est la tuile ! Sur un toit, avec le temps, les tuiles peuvent casser sous l'effet de la grêle, du gel, d'une visite de la toitures, ou encore glisser. Il arrive q'un morceau de tuile tombe sur un passant, d'où l'expression "c'est une tuile", suggérant un malheur accidentel et inattendu.
-tuile aux amandes Par analogie, gâteau sec en forme de tuile, moulé à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.

Voir aussi

- Ardoise
- Lauze (pierre)
- Liteau
- Construction
- Bâtiment (construction)
- architecture ==
Sujets connexes
Alpes-Maritimes   Architecture   Ardoise   Argile   Bouclier thermique   Bouyon   Bâtiment (construction)   Cheminée   Construction   Couverture (charpenterie)   Faîtage   Lauze (pierre)   Liteau   Massif des Vosges   Matériau de construction   Navette spatiale américaine   Terre cuite   Verre  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^