Ferenc Puskás

Infos
Ferenc Puskás Biró (dit Le major galopant) était un footballeur hongrois puis espagnol, né le 2 avril 1927 à Budapest et décédé le 17 novembre 2006 dans la même ville.
Ferenc Puskás

Ferenc Puskás Biró (dit Le major galopant) était un footballeur hongrois puis espagnol, né le 2 avril 1927 à Budapest et décédé le 17 novembre 2006 dans la même ville.

Biographie

Il commence à jouer au sein des équipes de jeunes du Kispesti sous les ordres de son père qui en était l'entraîneur. Il progresse jusqu'à arriver en équipe A à seulement 16 ans. Il fait ainsi partie de la grande équipe du Budapest Honvéd (qui n'était autre que le Kispesti, rebaptisé par l'armée hongroise qui le « prit en mains ») des années 1950, où il acquiert une incroyable expérience en jouant contre quelques-uns des plus grands clubs du monde. Ferenc Puskás est un des piliers de l'équipe pour laquelle il joue jusqu'à la fin de son extraordinaire épopée (voir l'article sur le Budapest Honvéd), de 1943 à 1956. Il est alors gradé commandant dans l'armée de son pays. Il rejoint en 1958 le Real Madrid d'Alfredo Di Stefano avec lequel il remporte la coupe des clubs champions en 1959, 1960 et 1966. En 1960 contre l'Eintracht Francfort, il y réalise en finale un quadruplé, Di Stefano marquant les trois autres buts (victoire 7-3). Il remporte dans sa carrière internationale une victoire en finale des Jeux Olympiques d'Helsinki en 1952 contre la Yougoslavie (2-0). Entre 1945 et 1956, Puskás a inscrit 84 buts en 85 sélections pour la Hongrie. Entre 1950 et 1954, la Hongrie, dont l'équipe est surnommée le onze d'or, reste invaincue et devient entre-temps la première équipe nationale du continent européen à faire chuter l'Angleterre sur ses terres (3-6). La Coupe du monde 1954 disputée en Suisse semble donc promise à la Hongrie. Les premiers matchs ne sont effectivement qu'une formalité avec notamment 11 buts en 4 matchs de Kocsis (meilleur buteur) et une victoire écrasante sur la RFA (8-3), au cours de laquelle Puskás se blesse. La RFA parvient néanmoins à se hisser jusqu'en finale en gagnant tous ses autres matchs. La revanche a alors lieu à Berne. Les Hongrois débutent le match en fanfare en menant 2-0 au bout de 8 minutes de jeu grâce aux réalisations de Puskás et Czibor. Mais par la suite ils s'effondrent, se laissant remonter par les Allemands avant d'encaisser le but victorieux de Rahn à 7 minutes de la fin du match (3-2). À la fin de sa carrière, exilé avec les meilleurs joueurs hongrois en Espagne, Puskàs dispute 4 rencontres sous le maillot national espagnol dont trois à la coupe du monde de 1962. Il part ensuite à Vancouver en 1966, où son parcours de joueur s'achève rapidement. Il aura au total remporté 10 championnats nationaux. Il passe son diplôme d'entraîneur en 1970 et accepte la première proposition qu'il reçoit, celle du Panathinaïkos. Son club parvient en 1971 à se hisser jusqu'en finale de coupe d'Europe des clubs champions où il perd face au grand Ajax Amsterdam de Johan Cruyff. Souffrant de la maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années, son état de santé s'aggrave après qu'il eut contracté une pneumonie accompagnée de fortes fièvres. Il décède le 17 novembre 2006 à l'hôpital Kutvolgyi de Budapest et a droit à des funérailles nationales lors d'une journée de deuil national.

Anecdotes

-Suite à l'insurrection avortée d'octobre 1956 à Budapest, il refuse de rentrer en Hongrie avec le reste de l'équipe du Budapest Honvéd : il écope, dès lors, d'une suspension d'un an et prend durant ce laps de temps plus de vingt kilos. Cela ne l'empêche pas de rejoindre le Real Madrid (qui lui faisait des offres depuis plusieurs années) et d'en devenir l'une des plus grandes légendes.
-Lors des discussions concernant son contrat d'entraineur au Panathinaïkos, Puskàs demande, en guise de boutade, combien il touchera s'il parvient en finale de coupe d'Europe. Les dirigeants grecs, le prenant au mot, ajoutent un paragraphe à son contrat lui promettant une énorme prime dans ce cas de figure. Il atteint la finale, perd mais touche sa prime.
-Il déclara au soir de sa défaite en finale de coupe du monde «En six ans, nous n'avons perdu qu'un match mais c'était le plus important».

Palmarès (joueur)

-Vainqueur de la Coupe intercontinentale : 1960
-Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions : 1959, 1960 et 1966
-Finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions : 1962 et 1964
-Champion d'Espagne : 1961, 1962, 1963, 1964 et 1965.
-Champion de Hongrie : 1950, 1952, 1954 et 1955.
-Vainqueur de la Coupe d'Espagne : 1962.
-Finaliste de la Coupe de Hongrie : 1955.

Carrière internationale

-Champion olympique : 1952 (Hongrie).
-Finaliste de la Coupe du monde de 1954.
-International hongrois (85 sélections, 84 buts) entre 1946 et 1956, puis international espagnol (4 sélections) entre 1961 et 1962.

Distinctions personnelles

- Meilleur buteur de la Coupe d'Europe des clubs champions: 1960 (12) et 1964 (7)
- Meilleur buteur du championnat d'Espagne Pichichi: 1960 (26), 1961 (27), 1963 (26) et 1964 (20)
- Meilleur buteur du championnat de Hongrie: 1948 (50), 1950 (31) et 1953 (27)
- Meilleur buteur de la Coupe internationale: 1953 (10) (2 en 1954/60 (5))
- Désigné footballeur européen du siècle par l'Equipe Magazine (1999), 17 au classement général des sportifs du siècle, derrière Pelé (1) et devant di Stefano (19).
- Second au classement du Ballon d'or : 1960 ---- Catégorie:Footballeur hongrois Catégorie:Footballeur espagnol Catégorie:Entraîneur hongrois de football Catégorie:Naissance en 1927 Catégorie:Décès en 2006 Catégorie:Joueur du Real Madrid ar:فيرينك بوشكاش bg:Ференц Пушкаш bn:পুশকাস ca:Ferenc Puskas cs:Ferenc Puskás da:Ferenc Puskás de:Ferenc Puskás el:Φέρεντς Πούσκας en:Ferenc Puskás eo:Ferenc Puskás es:Ferenc Puskás et:Ferenc Puskás eu:Ferenc Puskas fi:Ferenc Puskás fo:Ferenc Puskás ga:Ferenc Puskás gl:Ferenc Puskás he:פרנץ פושקש hr:Ferenc Puskás hu:Puskás Ferenc id:Ferenc Puskás is:Ferenc Puskás it:Ferenc Puskás ja:フェレンツ・プスカシュ ka:ფერენც პუშკაში ko:페렌츠 푸스카스 lb:Ferenc Puskás lv:Ferencs Puškāšs nl:Ferenc Puskás no:Ferenc Puskás pl:Ferenc Puskás pt:Ferenc Puskás ro:Ferenc Puskás ru:Пушкаш, Ференц sr:Ференц Пушкаш sv:Ferenc Puskás tr:Ferenc Puskás vi:Ferenc Puskás zh:费伦茨·普斯卡什
Sujets connexes
Ajax Amsterdam   Alfredo Di Stefano   Années 1950   Ballon d'or   Budapest   Budapest Honvéd   Championnat d'Espagne de football   Championnat de Hongrie de football   Club Sol de América   Coupe d'Espagne de football   Coupe d'Europe   Coupe de Hongrie de football   Coupe du monde de football de 1954   Coupe du monde de football de 1962   Coupe intercontinentale   Coupe internationale   Eintracht Francfort   Espagne   Football   Helmut Rahn   Helsinki   Hongrie   Jeux Olympiques   Ligue des Champions de l'UEFA   Maladie d'Alzheimer   Onze d'or hongrois   Panathinaïkos   Real Madrid   Suisse   Sándor Kocsis   Vancouver   Yougoslavie   Zoltán Czibor  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^