Marche Sorabe

Infos
La Marche Sorabe (en latin Limes Sorabicus, en allemand Sorbenmark) était une marche bordant la frontière est de la Francie orientale du au . La Marche Sorabe devait sans doute inclure l’est de la Thuringe. La Marche Sorabe est parfois appelée la Marche de Thuringe. Le nom de "marche Sorabe" n’apparait que quatre fois dans les Annales de Fulda et seulement trois souverains sont mentionnés : Poppo, Thachulf et Radulf. Ils portent le titre de <
Marche Sorabe

La Marche Sorabe (en latin Limes Sorabicus, en allemand Sorbenmark) était une marche bordant la frontière est de la Francie orientale du au . La Marche Sorabe devait sans doute inclure l’est de la Thuringe. La Marche Sorabe est parfois appelée la Marche de Thuringe. Le nom de "marche Sorabe" n’apparait que quatre fois dans les Annales de Fulda et seulement trois souverains sont mentionnés : Poppo, Thachulf et Radulf. Ils portent le titre de dux Sorabici (limitis) dans les Annales. Dans d’autres documents, on leur donne le titre de comtes (comites), de margraves (marchiones) ou bien encore de ducs de Thuringe (duces Thuringorum). À l’origine, la marche était sans doute gouvernée par la famille Babenberg. La Saale marquait la limite entre la Thuringe et le pays des Sorabes. Eginhard écrivait vers l’an 830 : Salam fluvium, qui Thuringos et Sorabos dividit ("la rivière Saale qui sépare la Thuringe et les Sorabes"). À cette époque, Erfurt était le centre économique de la Thuringe orientale. La marche sorabe comprenait sans doute les régions situées à l’est de la Saale, jusqu’à l’Elster Blanche et la Pleisse, qui étaient contrôlées par des châteaux-forts. Il est impossible de dire aujourd’hui si la marche sorabe comprenait aussi des régions à l’ouest de la Saale.Leyser, p.11. Au , les Slaves de la marche sorabe se sont révoltés à plusieurs reprises contre les Allemands qui leur faisaient payer un tribut. Au siècle suivant, la marche a fait partie de la grande marca Geronis de 937 à 965.Thompson, p.487. À cette époque, les Sorabes étaient réduit au servage et la marche était largement pacifiée. Après 965, la marche sorabe a fait partie de la Marche de Misnie.

Sources

-Reuter, Timothy (traduction) , (Manchester Medieval series, Ninth-Century Histories, Volume II.) Manchester, Manchester University Press, 1992.
-Thompson, James Westfall, Feudal Germany, Volume II, New York, Frederick Ungar Publishing Co., 1928.
-Leyser, Karl (janvier 1968) , The English Historical Review, 83(326):1–32.

Notes et références

Catégorie:région historique Catégorie:Saxe médiévale Catégorie:État historique de l'Allemagne Catégorie:Saint Empire romain germanique de:Limes Sorabicus en:Sorbian March pl:Limes Sorabicus
Sujets connexes
Allemagne   Allemand   Annales de Fulda   Comte   Duc   Eginhard   Erfurt   Francie orientale   Latin   Limes de Germanie   Marca Geronis   Marche (juridiction)   Margrave   Saale   Servage   Slaves   Sorabe   Thuringe  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^