Arènes de Lutèce

Infos
Les arènes de Lutèce, construites au , sont en fait un amphithéâtre romain. Il s'agit d'un complexe hybride, de type « amphithéâtre à scène » ou encore « amphithéâtre-théâtre », comportant à la fois une scène pour les représentations théâtrales et une arène pour les combats de gladiateurs et autres jeux de l'amphithéâtre.
Arènes de Lutèce

Les arènes de Lutèce, construites au , sont en fait un amphithéâtre romain. Il s'agit d'un complexe hybride, de type « amphithéâtre à scène » ou encore « amphithéâtre-théâtre », comportant à la fois une scène pour les représentations théâtrales et une arène pour les combats de gladiateurs et autres jeux de l'amphithéâtre.

Description

Cet amphithéâtre à scène, d'un type courant en Gaule, pouvait accueillir 17 000 spectateurs. La scène de théâtre d'une longueur de 41, 20 m, dressée sur le podium, est de taille considérable. Les combats d'hommes et d'animaux se déroulaient sur la piste centrale elliptique de 52, 50 x 46, 8 m.

Historique

Il est probable que les arènes, construites au , restèrent en activité jusqu'à la première destruction de Lutèce, à la fin du . Toutefois, Chilpéric fit réparer cet amphithéâtre en 577 ap. J.-C et y fit donner des spectacles. Le plus ancien texte faisant référence à cette enceinte est dû au moine anglais Alexandre Neckham (1157-1217) qui décrit ce qu'il a vu à Paris vers 1180. Il cite l'amphithéâtre romain. Un acte de novembre 1284 cite « les Areinnes devant Saint-Victor ». Adrien de Valois publie un texte en 1675 localisant l'amphithéâtre de Lutèce.

Les fouilles de Vaquer et Capitan

Entre 1860 et 1869, l'ouverture de la rue Monge permit à Théodore Vaquer de mettre au jour et relever les premières traces des arènes. Elles furent réellement dégagées par les travaux de terrassement de la Compagnie générale des omnibus, qui souhaitait construire un dépôt de tramways. Le 27 juillet 1883, Victor Hugo adressa une lettre au conseil municipal de Paris pour défendre les arènes de Lutèce, menacées de destruction. Quelques jours après, le conseil se porta acquéreur des vestiges de l'amphithéâtre qui fut classé monument historique. Après le démantèlement du tramway et de son dépôt en 1916 et le percement de la ligne 10 du métro, l'anthropologue Louis Capitan continua les fouilles à la fin de la Première Guerre mondiale sur une autre partie des arènes. Malheureusement les immeubles construits du côté de la rue Monge ne permirent pas de compléter la cavea.

Les arènes aujourd'hui

Les arènes sont aujourd'hui accessibles à travers l'immeuble du nº 47 de la rue Monge, ou bien par la rue des Arènes et le square Capitan dans le 5 arrondissement de Paris. Elles sont ouvertes tous les jours de 8 h 30 à 17 h pendant l'hiver et 21 h pendant l'été.

Galerie

image:Roman arena in Paris.jpg|Arènes de Lutèce, Paris image:Arènes de lutèce gradin nord.jpg|Restes des arènes de Lutèce, Gradin nord

Voir aussi

- Liste des amphithéâtres romains Catégorie:Monument parisien Lutece Lutèce, Arènes de Catégorie:Site archéologique de France Catégorie:Origines de Paris Catégorie:5e arrondissement de Paris als:Arena von Lutetia de:Arena von Lutetia en:Arènes de Lutèce ru:Арены Лютеции
Sujets connexes
Amphithéâtre   Cavea   Chilpéric Ier (roi des Francs)   Compagnie générale des omnibus   Ellipse (mathématiques)   Gaule   Gaule lyonnaise   Gladiateur   Ligne 10 du métro de Paris   Liste des amphithéâtres romains   Louis Capitan   Lutèce   Monument historique (France)   Paris   Podium (architecture)   Première Guerre mondiale   Rome antique   Rue Monge   Rue des Arènes   Victor Hugo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^