Télé-Québec

Infos
Logo à l'époque de Radio-Québec Signature utilisée depuis 2006 Télé-Québec est une télévision publique à vocation éducative et culturelle qui vise à assurer, par tout mode de diffusion, l’accessibilité de ses produits au public. Son siège social est situé à Montréal, Québec et elle compte neuf bureaux régionaux. Télé-Québec est actionnaire d’ARTV et membre des conseils d'administration de cette dernière et de TV5 Québec Canada. Jusqu'en 1996, la soci
Télé-Québec

Logo à l'époque de Radio-Québec Signature utilisée depuis 2006 Télé-Québec est une télévision publique à vocation éducative et culturelle qui vise à assurer, par tout mode de diffusion, l’accessibilité de ses produits au public. Son siège social est situé à Montréal, Québec et elle compte neuf bureaux régionaux. Télé-Québec est actionnaire d’ARTV et membre des conseils d'administration de cette dernière et de TV5 Québec Canada. Jusqu'en 1996, la société était connue sous le nom de Radio-Québec.

Description

Télé-Québec s'adresse principalement à une clientèle francophone du Québec. Ses activités ont principalement pour but :
- de développer le goût du savoir, d'éveiller la curiosité, d'ouvrir de nouveaux horizons, de susciter la réflexion et d'entraîner les téléspectateurs sur le chemin de la découverte;
- de favoriser l'acquisition de connaissances par la présentation d'émissions éducatives et attrayantes;
- de promouvoir la vie artistique et culturelle, d'en être le porte-étendard et de soutenir les artistes et artisans dans leurs multiples réalisations;
- de refléter les réalités régionales et la diversité de la société québécoise. Elle est en partie financée par le Gouvernement du Québec, le reste provenant de la ventes d'annonces publicitaires et de commandites.

Historique

Le gouvernement québécois crée Radio-Québec le 22 février 1968 par la mise en vigueur d'une loi votée en 1945. La nouvelle institution emménage rues Fullum et Ste-Catherine. En 1969, le gouvernement crée par loi l’Office de radio-télédiffusion du Québec qui exploitera Radio-Québec. Jusqu'à 1974, Radio-Québec diffuse seulement sur le câble en soirée, dans les régions urbaines (Montréal, Québec, Hull, Gatineau et Sherbrooke). Suite à une décision favorable du CRTC, les premières stations émettrices UHF sont mises en activité et le réseau de télévision est officiellement lancé en 1975. Le réseau sera étendu les années suivantes afin de rejoindre toutes les régions du Québec. En 1979, Radio-Québec devient la Société de radio-télévision du Québec. Elle lance le slogan: "L'autre télévision." Suite à plusieurs années d'expansion régionale, le rapport Gobeil est déposé en 1986, et la société subit de lourdes compressions budgétaires. Les émissions régionales en détachement de réseau sont abandonnées. En 1988, Radio-Québec soutient l'établissement de TV5 au Québec. En 1992, les activités de production sont concentrées à Montréal avec l'aménagement de nouveaux studios. Le milieu des années 1990 est marqué par de nouvelles compressions budgétaires qui amènent la société à devoir recourir à des producteur privés. En 1996, Radio-Québec devient officiellement Télé-Québec, et passe de l’analogique au numérique. En 2001, la société devient actionnaire d'ARTV. En 2005, un comité d'examen recommande au défunt ministère de la Culture et des Communications du Québec une modernisation de la société, incluant l'abandon de la production interne. Cette modernisation est mise en oeuvre dès 2006 avec l'arrêt de la production à Montréal ainsi que l'abolition de 127 postes.

Émissions marquantes

- En montant la rivière, 1968. Série radio sur l’histoire du Canada. Première série d’émissions produite par Radio-Québec.
- Les Oraliens, 1968.
- Les 100 tours de Centour, 1971.
- Aux yeux du présent., 1972. Série historique de Pierre Gauvreau.
- Chacun son tour, 1976. Émission produite par les régions.
- Passe-Partout, 1977-1998. Émission pour enfants ayant marqué toute une génération.
- Droit de parole, 1978-2003. Débats sur les enjeux de société.
- Les lundis de Pierre Nadeau, 1979-1982 et Pierre Nadeau rencontre, 1982-1985.
-
Station soleil'', animée par Jean-Pierre Ferland, 1981.
- Téléservice, 1982. Émission sur la consommation.
- La minute à Gérard D. Laflaque, 1982.
- La soirée de l’impro, 1983, qui popularise l'improvisation théâtrale.
- Parler pour parler, 1984. Débats autour d'un repas, animés par Janette Bertrand.
- L'amour avec un grand A, 1985. Télésérie de Janette Bertrand.
- Retour au Titanic en direct, 28 octobre 1987.
- Le club des 100 watts, 1988. Émission pour adolescents animée par Marc-André Coallier.
- Beau et chaud, 1988. Émission de variété éclatée animée par Normand Brathwaite.
- Alphonse Desjardins, la vie d’un homme, l’histoire d’un peuple, 1990. Télésérie historique.
- J.A. Bombardier, 1992. Télésérie historique.
- Pignon sur rue, 1995. Émissions de téléréalité.
- Les francs-tireurs, 1998-.
- Macaroni tout garni, 1998-.
- Ciel! Mon Pinard, 1998, suivie de Les Pieds dans les plats, 2000 et À la di Stasio, 2002- : émissions culinaires.
- Cornemuse, 1999-.
- Ramdam, 2001-.
- Jean Duceppe, 2002. Télésérie historique.
- Belle et Bum, 2003-.
- Simonne et Chartrand, 2003.
- Il va y avoir du sport, 2004-. Émission de débats et humour animée par Marie-France Bazzo.
- Les artisans du rebut global, 2004. Projet de développement durable.

Infrastructure

Télé-Québec possède 17 antennes de transmission hertzienne analogique à travers le Québec, rejoignant plus de 92% de la population. La mise en ondes est faite à partir du siège social à Montréal. La station possède une licence de diffusion numérique terrestre mais la transition est toujours en cours. Les trois seules émissions entièrement produites par Télé-Québec en 2007 sont Méchant contraste!, la Dictée des Amériques et les capsules culturelles Prêt-à-sortir. La production est coordonnée depuis le bureau de Québec et s'effectue en collaboration entre les neuf bureaux régionaux :
- Abitibi-Témiscamingue
- Bas-Saint-Laurent
- Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches
- Côte-Nord
- Estrie
- Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
- Mauricie, Centre-du-Québec et Basses-Laurentides
- Outaouais
- Saguenay–Lac-Saint-Jean

Notes et références

Voir aussi

===
Sujets connexes
ARTV   Abitibi-Témiscamingue   Bas-Saint-Laurent   Bell ExpressVu   Belle et Bum   Capitale-Nationale   Centre-du-Québec   Chaudière-Appalaches   Cogeco   Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes   Côte-Nord   Dictée des Amériques   Estrie   Et Dieu créa... Laflaque   Français   Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine   Gatineau   Histoire du Canada   Hull (Québec)   Janette Bertrand   Jean-Pierre Ferland   Jean Duceppe   Laurentides (région administrative)   Les 100 tours de Centour   Les Oraliens   Ligue nationale d'improvisation   Macaroni tout garni   Marc-André Coallier   Marie-France Bazzo   Mauricie   Ministère du Québec   Montréal   Normand Brathwaite   Outaouais (Québec)   Passe-Partout (émission de télévision)   Pierre Gauvreau   Pierre Nadeau   Québec   Québec (ville)   Ramdam   Rue Sainte-Catherine   Saguenay–Lac-Saint-Jean   Sherbrooke   Simonne et Chartrand   Télévision analogique terrestre   Télévision québécoise   Vidéotron  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^