Samoa

Infos
Les Samoa (Samoa allemandes de 1900 à 1914, Samoa occidentales jusqu'en 1997) est un État indépendant de Polynésie, comprenant quatre îles habitées et cinq îlots inhabités, dans le sud de l'océan Pacifique. Cet État constitue la partie occidentale de l'archipel des Samoa, la partie orientale étant sous administration américaine : le changement de nom en juillet 1997 (et la disparition du nom samoan de I Sisifo, c’est-à-dir
Samoa

Les Samoa (Samoa allemandes de 1900 à 1914, Samoa occidentales jusqu'en 1997) est un État indépendant de Polynésie, comprenant quatre îles habitées et cinq îlots inhabités, dans le sud de l'océan Pacifique. Cet État constitue la partie occidentale de l'archipel des Samoa, la partie orientale étant sous administration américaine : le changement de nom en juillet 1997 (et la disparition du nom samoan de I Sisifo, c’est-à-dire « occidentales », « au couchant ») manifeste la volonté de voir un jour l'archipel entier réuni. Les Samoans constituent, par ordre d'importance, la deuxième population polynésienne après les Maoris de la Nouvelle-Zélande.

Histoire

Peuplées depuis 3 000 ans environ par un peuple polynésien, les Samoa ont été occupées aux alentours de l'an 1000 avant J.-C. Le Hollandais Jacob Roggeveen fut le premier Européen à identifier l'archipel en 1722. L'explorateur français Louis-Antoine de Bougainville nomma l'archipel les îles du Navigateur en 1768. En 1889, fut signé le Traité de Berlin, garantissant l'indépendance politique des Samoa. Le régime établi était alors une monarchie. En 1899, les Samoa furent divisées en deux parties : les Samoa occidentales (intégrées à la Nouvelle-Guinée allemande) et les Samoa orientales (sous contrôle américain). Cette division persiste encore aujourd'hui. En 1914, la Nouvelle-Zélande prit le contrôle des Samoa occidentales. Elle le garda ensuite sous mandat de la Société des Nations puis sous mandat de l'Organisation des Nations unies jusqu'en 1961. Les Samoa occidentales obtinrent leur indépendance le 1 janvier 1962 suite à un référendum. Le pays devint membre du Commonwealth en 1970 et des Nations unies en 1976.

Politique

Les Samoa forment une monarchie constitutionnelle indépendante. La constitution de 1960, qui prit formellement effet à l'indépendance du pays, est basée sur la démocratie parlementaire du Royaume-Uni, modifiée pour prendre en compte les coutumes des Samoa. Les deux grands chefs samoans lors de l'indépendance se virent désignés conjointement pour le titre de chef de l'État. Après la mort de Tupua Tamasese Mea'ole, en 1963, Malietoa Tanumafili II fut seul à occuper ce poste jusqu'à son décès, survenu le 11 mai 2007. Le 16 juin de cette même année, le Parlement élit Tupua Tamasese Tupuola Tufuga Efi comme O le Ao O le Malo (chef d'État). Contrairement à ses prédecesseurs, Tupuola Tufuga Efi n'est pas chef d'État à vie, puisqu'il a été élu avec un mandat de cinq ans. Il en ira de même pour ses successeurs.

Subdivisions

Les Samoa sont divisées en onze districts : A'ana, Aiga-i-le-Tai, Atua, Fa'asaleleaga, Gaga'emauga, Gagaifomauga, Palauli, Satupa'itea, Tuamasaga, Va'a-o-Fonoti et Vaisigano.

Géographie

Carte des Samoa Les Samoa sont situées tout près de la ligne internationale de changement de date, environ à mi-chemin entre Hawaii et la Nouvelle-Zélande, au sud des Kiribati (îles de la Ligne). Les îles situées à l’est du 171 degré de longitude ouest forment les Samoa américaines et celles à l’ouest les Samoa occidentales. Les Samoa comprennent les deux grandes îles d'Upolu et de Savai'i ainsi que sept îlots. Presque les trois quarts de la population habitent sur l'île principale d'Upolu, où se trouve également la capitale, Apia. Les quatre îles habitées des Samoa occidentales se nomment Savai’i, Upolu, Apolima et Manono. Les cinq îles inhabitées se nomment Fanuatapu, Namu’a, Nuutele, Nuulua et Nuusafee. Autrefois baptisées archipel des Navigateurs, les îles formant les Samoa sont d’origine corallienne ou volcanique. La présence de coulées de lave volcanique rend plusieurs des îles de l'archipel inhabitables. Les Samoa (occidentales) sont assez montagneuses et le sommet le plus élevé de l'archipel est le Mauga Silisili (1 858 m), sur l’île de Savai’i. Le climat est tropical avec une saison des pluies commençant en novembre et se terminant en avril. La faune des Samoa est assez restreinte, on n’y trouve que peu d'animaux : serpents, lézards et oiseaux. La flore des Samoa est en revanche très riche, la forêt recouvrant les îles est luxuriante. Plusieurs plantes et animaux des Samoa sont endémiques (on ne les retrouve nulle part ailleurs sur la planète). Il est donc de la responsabilité de l’État de les conserver. C’est pourquoi les Samoa se sont dotées de la (stratégie de la biodiversité des Samoa). Les cyclones sont fréquents et dévastateurs pour l’agriculture des Samoa. C’est la raison principale pour laquelle les Samoa, dont l’économie dépend majoritairement de l’agriculture, ont encore besoin de l'aide internationale. La température moyenne annuelle est de 22 °C.

Économie

Les principales exportations des Samoa sont le coprah, le cacao, la banane et le café. L'agriculture emploie les deux tiers de la population des Samoa et fournit 90 % des revenus d'exportation. Les principaux pays où les produits sont exportés sont l'Australie, les États-Unis et le Japon. Le tourisme est un secteur en expansion, comptant pour 25 % du PIB, avec 88 000 touristes, en 2001. Seul pays du Pacifique à avoir été classé par l'ONU dans la catégorie des pays les moins avancés, cette situation lui permet de recevoir de l'aide internationale (52 millions en 1992, 41 % du PNB). Les importations de pétrole engouffrent 99 % des revenus des exportations.

Démographie

Apia, avec une population de 33 000 habitants (en 1995), est la capitale et le centre commercial des Samoa. 50 % de la population des Samoa habitent ou travaillent à l'étranger. La plupart partent pour la Nouvelle-Zélande, l'Australie ou vers les Samoa américaines, première étape avant une seconde migration vers les États-Unis. Les Samoans sont à 99, 7 % chrétiens.

Culture

Le fa'asamoa pourrait se traduire par la manière samoane. C'est une sorte de code de conduite qui touche surtout les comportements envers autrui et implique un grand respect des autorités en place : aînés, policiers, parents, etc. Le fa'asamoa se manifeste également dans le système judiciaire des Samoa qui est séparé en deux. Le premier est un système de type occidental et repose sur une force policière ainsi que sur des tribunaux administrés par le gouvernement central. Le deuxième est de type traditionnel et relève de la juridiction de chaque village. En dépit des siècles d'influence européenne, Samoa maintient ses coutumes historiques, ses systèmes sociaux et sa langue dont on pensait qu'elle est la plus ancienne forme de discours polynésien encore en existence (hypothèse contestée par les linguistes modernes).

Sport

Le rugby y est extrêmement populaire. De nombreux joueurs du championnat néo-zélandais sont Samoans, même certains des All Blacks d'origine samoane, comme Tana Umaga. Depuis peu, l'équipe des Samoa s'associe parfois avec d'autres archipels (Fidji, Tonga, Îles Cook) pour former les "Pacific Warriors, " sorte de Barbarians des archipels océaniens. Autre sport important aux Samoa, le kirikiti est une sorte de dérivé du cricket qui se joue avec une balle en caoutchouc. Il n'y a pas de compétition officielle mais c'est sans doute le sport le plus populaire, qui se pratique généralement en fin d'après-midi de manière parfaitement amicale. Les Samoas sont reconnues par le CIO depuis 1983. Jamais un Samoan n'est monté sur un podium olympique. On note également la pratique minoritaire du football.

Divers

- Lignes de téléphone : 8 000 (en 2005)
- Téléphones portables : plus de 30 000 (en 2005)
- Stations radio : 1 AM, 5 FM (en 2005)
- Postes de radio : 90% des 23 098 foyers (en 2001)
- Stations de télévision : 3 (en 2005)
- Postes de télévision : 15 603 (en 2001)
- Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 3 (en 2005)
- Routes : 866 km, 350 km goudronnés, 516 km non goudronnés (estimation de 2001)
- Voies ferrées : 0 km
- Voies navigables : 2 043 km
- Nombre d'aéroports : 3 (en 2005), 2 possèdant des pistes goudronnés (dont l'aéroport Apia Faleolo, code AITA APW)
- Ports : Apia, Asau, Mulifanua, Salelologa

Codes

Samoa a pour codes :
- SAM, selon la liste des codes pays du CIO,
- WS, selon la liste des codes internationaux des plaques minéralogiques,
- WSM, selon la norme ISO 3166-1 (liste des codes pays), code alpha-3,
- WSM, selon la liste des codes pays utilisés par l'OTAN, code alpha-3,

Voir aussi

===
Sujets connexes
Anglais   Apia   Archipel des Samoa   Australie   Avril   Banane   Barbarians   Cacao   Café   Climat   Comité international olympique   Commonwealth   Coprah   Corail   Cyclone   Démocratie parlementaire   Fête du Travail   Hawaii   ISO 3166-1   Japon   Journée de l'ANZAC   Kiribati   Lave   Ligne de changement de date   Liste des codes AITA   Liste des codes internationaux des plaques minéralogiques   Liste des codes pays du CIO   Liste des codes pays utilisés par l'OTAN   Lundi   Lundi de Pâques   Lézard   Modulation d'amplitude   Modulation de fréquence   Montagne   Nouvelle-Guinée allemande   Nouvelle-Zélande   Novembre   Noël   O le Ao O le Malo   Octobre   Océan Pacifique   Oiseau   Organisation des Nations unies   Polynesian Airlines   Polynésie   Première Guerre mondiale   Pâques   Pétrole   Royaume-Uni   Rugby   SAM   Samoa américaines   Samoan   Savai'i   Société des Nations   Tala   Tana Umaga   Traité de Berlin   Tuilaepa Sailele Malielegaoi   Tupua Tamasese Tupuola Tufuga Efi   Upolu   Vendredi saint   Volcan   WS   WSM  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^