Châteaudun

Infos
right Châteaudun est une ville française du sud-ouest du Bassin parisien, arrosée par le Loir, chef-lieu d'arrondissement d'Eure-et-Loir, dans la région Centre. Ses habitants sont appelés les Dunois et les Dunoises. Aux confins de l'Orléanais, de la Beauce et du Perche, la cité, bâtie sur un éperon rocheux surplombant le Loir, est la capitale du Dunois. Cette configuration naturelle et sa situation à la croisée de deux voies romaines reliant Chartres
Châteaudun

right Châteaudun est une ville française du sud-ouest du Bassin parisien, arrosée par le Loir, chef-lieu d'arrondissement d'Eure-et-Loir, dans la région Centre. Ses habitants sont appelés les Dunois et les Dunoises. Aux confins de l'Orléanais, de la Beauce et du Perche, la cité, bâtie sur un éperon rocheux surplombant le Loir, est la capitale du Dunois. Cette configuration naturelle et sa situation à la croisée de deux voies romaines reliant Chartres à Tours et Orléans au Mans la destinent à être une place forte, probablement dès l'époque romaine, mentionnée par Grégoire de Tours à la fin du sous le toponyme de Castum-DunenseMonique Chatenet : Le Château de Châteaudun, Éditions du Patrimoine, 1999 .

Toponymie

Château de Châteaudun Le nom de Châteaudun est issu de deux éléments, l'un latin castellum, l'autre gaulois dunos, tous deux de même sens et qui désignent une forteresse.

Une ville pléonasme

Ce vieux mot gaulois dunos a laissé sa trace dans le nom de beaucoup de villes françaises même lorsque leurs noms furent latinisés par les Romains. Le plus souvent, il est associé au nom d’un chef gaulois comme à Loudun, Verdun ou Meudon. Ou encore au nom de dieu gaulois le plus vénéré : Lug. C’est le cas à Laon et à Lyon dont les deux noms dérivent de Lugduno. À Châteaudun, le nom de la ville dit donc effectivement deux fois la même chose !

Changement de nom temporaire

À la Révolution, la Convention Nationale décida que toutes les communes ayant un nom rappelant l'Ancien Régime ou la religion devaient en changer et Châteaudun n'échappa pas à cette règle; ainsi, du 11 mars 1794 au 10 février 1795 (c'est-à-dire entre le 21 ventôse an II et le 22 pluviôse an III), soit 11 mois, Châteaudun s'appela Dun-sur-Loir. Ce changement n'aurait pu rester qu'anecdotique s'il n'avait permis à 12 personnes, emprisonnées à Châteaudun dans l'attente d'être jugées à Paris, de ne pas être guillotinées. En effet, en pleine terreur, le Comité de sûreté générale de Paris demanda par courrier le transfert de ces détenus mais consécutivement au changement du nom de la ville, la lettre parvint par erreur à Dun-sur-Auron dans le département du Cher et non à Dun-sur-Loir. Le temps qu'elle revienne à sa destination initiale, c'était la chute de Robespierre le 9 Thermidor an II (27 juillet 1794). Le régime de terreur s'adoucit et les 12 prisonniers eurent la vie sauve.

Géographie

Communes limitrophes

Climat

Sources : Internaute À Châteaudun, les records de température maximale et minimale sont, respectivement de 39, 3°C le et - 18, 8°C le . Le record de la vitesse du vent a été enregistré le lors de la tempête connue sous le nom d'ouragan Lothar, avec 144 km/h, et celui de la plus forte précitation l'a été le avec 57, 8 mm. , site Internet www.lamétéo.org

Accès & Transports

L'aéroport commercial le plus proche de Châteaudun est celui de Tours Val de Loire, à 95 km et le seul dont dispose la région Centre, avec seulement 2 lignes régulières opérationnelles, à destination de Londres Stansted et Figari; aussi, la desserte aérienne de Châteaudun est assurée par les deux aéroports parisiens, Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle, situés, respectivement, à 125 et 157 km.

Urbanisme

Le logement

Châteaudun comptait en 1999 logements, dont 89 % soit de résidences principales, répartis en maisons individuelles (57, 90 %) et appartements (42, 10 %), (respectivement 72, 60 % et 27, 40 % pour la région Centre). Le parc immobilier, constitué des résidences principales, date de la période 1949-1974 pour presque la moitié (48, 10 %) et a été construit avant 1949 pour 24, 50 % (respectivement 30, 70 % et 34, 30 % pour la région); comparé aux tendances régionales, l'âge moyen est inférieur même si les constructions neuves (5, 50 % contre 9, 60 %) sont très inférieures aux moyennes de la région. La taille des habitations de la ville est plutôt grande et peu différente de la moyenne régionale ; les 4 pièces et plus (59 %) sont majoritaires, suivis des 3 pièces (26, 80 %), des 2 pièces (9, 60 %) puis des studios (4, 50 %). Les résidences principales ne possédant ni baignoire, ni douche représentent 2, 20 % du parc régional, mais seulement 0, 80 % à Châteaudun. Les logements de la commune sont plus équipés d'un chauffage central (95, 70 % contre 83, 90 % pour la région) mais ceux bénéficiant d'un garage, boxe ou place de stationnement sont moins nombreux (57, 60 % contre 66, 60 %). À noter qu’avec logements HLM, soit 34, 16 % du parc en 1999 (16, 70 % dans la région), la ville respecte les dispositions de l’article 55 de la loi solidarité et renouvellement urbain (SRU) de décembre 2000 fixant à 20 % le taux minimum de logements sociaux pour les communes les plus importantes. Contraitement à la tendance régionale, les habitants sont majoritairement locataires de leur logement à 52, 20 % contre 44, 90 % qui en sont propriétaires (respectivement 36, 10 % et 51, 10 % dans la région) et 2, 90 % sont logés à titre gratuit.

Démographie

Sources : Cassini et INSEE

Tableau démographique du

Colors= id:lightgrey value:gray(0.9) id:darkgrey value:gray(0.7) id:sfondo value:rgb(1, 1, 1) id:barra value:rgb(0.6, 0.7, 0.8) ImageSize = width:600 height:300 PlotArea = left:50 bottom:50 top:15 right:30 DateFormat = x.y Period = from:0 till:15500 TimeAxis = orientation:vertical AlignBars = justify ScaleMajor = gridcolor:darkgrey increment:5000 start:0 ScaleMinor = gridcolor:lightgrey increment:1000 start:0 BackgroundColors = canvas:sfondo BarData= bar:1901 text:1901 bar:1906 text:1906 bar:1911 text:1911 bar:1921 text:1921 bar:1926 text:1926 bar:1931 text:1931 bar:1936 text:1936 bar:1946 text:1946 bar:1954 text:1954 bar:1962 text:1962 bar:1968 text:1968 bar:1975 text:1975 bar:1982 text:1982 bar:1990 text:1990 bar:1999 text:1999 PlotData= color:barra width:20 align:left bar:1901 from:0 till: 7146 bar:1906 from:0 till: 7147 bar:1911 from:0 till: 7296 bar:1921 from:0 till: 6587 bar:1926 from:0 till: 6558 bar:1931 from:0 till: 6790 bar:1936 from:0 till: 7057 bar:1946 from:0 till: 8145 bar:1954 from:0 till: 9687 bar:1962 from:0 till: 11982 bar:1968 from:0 till: 14450 bar:1975 from:0 till: 15338 bar:1982 from:0 till: 15319 bar:1990 from:0 till: 14511 bar:1999 from:0 till: 14543 PlotData= bar:1901 at: 7146 fontsize:S text: 7146 shift:(-8, 5) bar:1906 at: 7147 fontsize:S text: 7147 shift:(-10, 5) bar:1911 at: 7296 fontsize:S text: 7296 shift:(-10, 5) bar:1921 at: 6587 fontsize:S text: 6587 shift:(-10, 5) bar:1926 at: 6558 fontsize:S text: 6558 shift:(-10, 5) bar:1931 at: 6790 fontsize:S text: 6790 shift:(-10, 5) bar:1936 at: 7057 fontsize:S text: 7057 shift:(-10, 5) bar:1946 at: 8145 fontsize:S text: 8145 shift:(-10, 5) bar:1954 at: 9687 fontsize:S text: 9687 shift:(-10, 5) bar:1962 at: 11982 fontsize:S text: 11982 shift:(-10, 5) bar:1968 at: 14450 fontsize:S text: 14450 shift:(-10, 5) bar:1975 at: 15338 fontsize:S text: 15338 shift:(-10, 5) bar:1982 at: 15319 fontsize:S text: 15319 shift:(-10, 5) bar:1990 at: 14511 fontsize:S text: 14511 shift:(-10, 5) bar:1999 at: 14543 fontsize:S text: 14543 shift:(-10, 5) TextData= fontsize:S pos:(30, 20) text:sources Cassini et INSEE La population au recensement de 1999 comptait 50, 21 % d'hommes et 49, 79 % de femmes.

Histoire

Héraldique

HistoriqueMonique Rolland : Châteaudun capitale du Dunois, p. 177 à 179
-1575 : sur le 1 plan gravé de François de Belleforest figurent les armoiries de la ville, un escu de gueulles à trois croissants d'argent et sa devise Extincta Revivisco.
-1697 : les échevins déclarent que Châteaudun ne possède pas d'armoiries, affirmation erronée dans le seul but, semble-t-il et à l'instar d'autres villes, de ne pas payer l'impôt relatif à l'enregistrement des armoiries. Un blason leur est imposé, qui ne vit jamais le jour, un escu de sable à 2 plaz d'argent.
-de 1735 à 1830 : suite aux privilèges accordés à la ville après l'incendie de 1723 (exemption de taille, envoi de l'architecte du Roy), un chef de France d'azur à 3 fleurs de lys d'or complète les armoiries.
-1860 : retour à la version de 1575
-1877 : consécutivement à sa défense héroïque du 18 octobre 1870, le Maréchal de Mac-Mahon, président de la République, autorise la ville, par décret du 3 octobre 1877, à faire figurer la Croix de la Légion d'honneur dans ses armoiries.

Guerre de 1870

Le 18 octobre 1870 eut lieu la bataille de Châteaudun.

Politique et administration

|- |colspan="5" align="center" bgcolor="
-f3fff3" | |border="0" |

Budget 2007

Les dépenses : Les recettes : 575px

Fiscalité

Le taux de la taxe d'habitation pour la commune est relativement stable mais le plus élevé du département, à 22, 10 % en 2003 et à 22, 36 % en 2006, soit une augmentation de 1, 18 %. Celui du département a subi une augmentation légèrement plus forte de 3, 70 %, passant de 7, 84 % en 2003 à 8, 13 % en 2006. La ville totalise foyers fiscaux dont sont imposables.

Élections

La ville fait partie de la quatrième circonscription d'Eure-et-Loir. Le député de cette circonscription, élu dès le 1 tour aux élections législatives de 2007, est Philippe Vigier et son suppléant Marc Guerrini, adjoint au maire de Voves.

Présidentielles

Au 1 tour de l'élection présidentielle de 1995, Édouard Balladur arrive en tête avec 22, 12 % des suffrages exprimés, devant Lionel Jospin avec 21, 34 %, Jean-Marie Le Pen avec 18, 14 %, Jacques Chirac avec 17, 77 %, Robert Hue avec 7, 79 % et Philippe de Villiers avec 5, 11 %, aucun autre candidat ne dépassant le seuil des 5 %. Au second tour, les dunois ont voté majoritairement pour Jacques Chirac qui obtient 52, 71 % des suffrages exprimés contre 47, 29 % pour Lionel Jospin.. Au 1 tour de l'élection présidentielle de 2002, les résultats donnent Jacques Chirac en tête avec 22, 9 % des suffrages exprimés, devant Jean-Marie Le Pen avec 17, 7 %, Lionel Jospin avec 16, 3 %, François Bayrou avec 8, 1 %, Arlette Laguiller avec 5 %, aucun autre candidat ne dépassant le seuil des 5 % Au second tour, les dunois, dont 22, 5 % se sont abstenus, ont voté à 82, 6 % pour Jacques Chirac contre 17, 4 % à Jean-Marie Le Pen, résultat identique au vote national mais avec cependant un taux d'abstention supérieur de 2 % (respectivement, 82, 21 % et 17, 79 % ; abstention 20, 29 %) . Au 1 tour de l'élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy arrive largement en tête avec 31, 44 % des suffrages exprimés, devant Ségolène Royal avec 24, 01 %, François Bayrou avec 19, 03 % et Jean-Marie Le Pen avec 11, 55 %, aucun autre candidat ne dépassant le seuil des 5 %. Au second tour, Nicolas Sarkozy remporte 54, 66 % des suffrages des dunois contre 45, 34 % à Ségolène Royal et un taux d'abstention de 18, 02 %, résultat proche (écart de 1, 6 %) du vote national (respectivement, 53, 06 % et 46, 94 % ; abstention de 16, 03 %) .

Référendum

Au référendum sur le traité de Maastricht du , le Oui l'emporte à Châteaudun avec 51, 91 % contre 48, 09 % pour le Non et un taux d'abstention de 29, 66 %. Ces chiffres sont très proches de ceux du votre national (respectivement, 51, 04 % et 48, 96 % ; abstention de 30, 30 %) . Au référendum sur le traité constitutionnel pour l’Europe du , les dunois ont voté contre la Constitution Européenne, avec 54, 33 % de Non contre 45, 67 % de Oui et un taux d’abstention de 33, 87 %. Ces chiffres sont une nouvelle fois identiques à ceux du vote national, avec néanmoins un taux d'abstention plus élevé (respectivement, 54, 67 % et 45, 33 % ; abstention de 30, 63 %) .

Enseignement

Châteaudun relève de l'académie d'Orléans-Tours et ses établissements sont gérés par l'inspection générale de l'inspection départementale de l'Éducation nationale à Chartres. L'enseignement primaire est dispensé par neuf écoles maternelles (huit publiques et une privée) et dix écoles primaires (neuf publiques et une privée). L'enseignement secondaire est assuré par quatre collèges (trois publics et un privé), un lycée général public et deux lycées professionnels (un public et un privé). La ville accueille par ailleurs un Institut de formation en soins infirmiers du centre hospitalier, un Institut médico-éducatif et un Centre de formation d'apprentis de la métallurgie.

Économie

Les principales entreprises de la ville sont :
- Paulstra (Groupe Hutchinson), un manufacturier pour l'industrie automobile,
- Nortel, une société canadienne spécialisée dans les réseaux et télécommunications. La ville accueille deux services publics importants :
- la Base aérienne 279 Châteaudun "Lieutenant Beau" de l'armée de l'air ;
- un centre de détention. La ville dispose d'une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie d'Eure-et-Loir.

Culture et Patrimoine

Le donjon et la chapelle

Architecture civile

Le Château

Le château de Châteaudun surplombe le Loir. Perché sur un piton calcaire, il s'agit à l'origine d'une forteresse du . Remanié à la Renaissance pour en faire un logis confortable, l'important corps de bâtiment est surmonté de combles aménagés dans le style gothique. Il conserve notamment un escalier ouvragé de cette époque. Le château rénové depuis les années 1930 est classé monument historique depuis 1938. Fontaine monumentale place du 18 octobre et, à l'arrière plan, façade de l'hôtel de ville

Quartiers anciens

Maison Médiévale La visite de la ville est aussi intéressante. Certains quartiers anciens subsistent, épargnés de l'incendie de la ville en 1723.

Les Grottes du Foulon

Creusées dans une couche de craie datée de 85 millions d'années, les grottes furent occupées dès le Néolithique. Au Moyen Âge, on en a extrait les matériaux pour la construction du donjon du château. En 1723, pendant l'incendie de la ville, les habitants s'y réfugièrent. Utilisées ensuite comme champignonnières, elles servirent de dépôt de munitions pendant la Seconde Guerre mondiale. Les grottes tirent leur nom de la terre à foulon, une argile utilisée par les artisans locaux pour le tannage des peaux.

Architecture religieuse

La ville possèdent trois églises remarquables :
-L'église Saint-Valérien
-L'église de la Madeleine
-L'église Saint-Jean-de-la-Chaîne
-De la chapelle Notre-Dame-du-Champdé, édifiée en 1519, ne subsiste qu'une partie du mur de la façade flamboyante, formant aujourd'hui le portail d'entrée du cimetière.

Patrimoine environnemental

- Promenade du mail
- Le parc Léo Lagrange
- Parc de la Rainville
- Jardins de l'Hôtel-Dieu
- Jardins du bord du Loir
- Bois des Gâts

Lieux de culture

Musée

La ville abrite un musée municipal des Beaux-Arts et d'Histoire Naturelle, créé en 1864 par la Société dunoise d'archéologie, afin de conserver les objets archéologiques trouvés majoritairement dans le Dunois. Installé, depuis 1890, dans une ancienne école il est composé de neuf salles. Outre l'intéressante collection archéologique initiale (de la Préhistoire au Moyen Âge), le musée s'est enrichi de plusieurs départements. Celui consacré à l'art égyptien expose des objets, en grande partie rapportés d'Égypte, à la fin du , par des membres de la Société dunoise d'archéologie; parmi eux, Émile Amélineau qui a entrepris les fouilles à Abydos et fait don au musée d'une partie de ses collections, en septembre 1905 Monique Rolland : Châteaudun, capitale du Dunois, p. 106 . Un important département de sciences naturelles fait aujourd'hui la réputation du musée et est consacré à la collection de plus de oiseaux léguée par le marquis Léonce de Tarragon à la fin du . Le musée possède également un Roi de rats composé de 7 individus. Un département de peintures, principalement du , des salles consacrées à la Guerre franco-allemande de 1870, à une collection de porcelaines, aux arts asiatique, islamique et indien et une reconstitution d'un intérieur beauceron complétent ce musée. Du 1 octobre 2005 au 30 mars 2007, le musée a été fermé au public afin d'effectuer un inventaire exhaustif; ainsi, chaque objet a été photographié, une fiche descriptive établie et les informations ont ensuite été saisies dans une base de données, laquelle a été intégrée à Joconde, celle gérée par le Ministère de la Culture. Dans un futur non précisé, la municipalité envisage l'installation de ce musée dans les locaux de l'Hôtel Dieu .

Théâtre, salle de spectacle

- Le théâtre
- L'Espace Malraux

Médiathèque

Implantée au cœur historique de la ville depuis décembre 1991, la médiathèque met à la disposition du public un fonds de ouvrages, ainsi que disques et DVD. Elle accueille également un espace public numérique et des lectures de contes, des expositions s'y tiennent régulièrement.

Cinéma

Situé dans le centre-ville, Le Dunois est un ensemble de 3 salles de cinéma.

Dunois célèbres

Arts

- Pierre Guédron, compositeur de la chambre du roi d'Henri IV puis surintendant de la musique de Louis XIII, né à Châteaudun vers 1565.
- Toutin, 3 orfèvres-émailleurs nés à Châteaudun :
- Jean, né en 1578 est l'initiateur de la peinture en miniature sur émail.
- Henry et Jean ses fils, nés respectivement en 1614 et 1619 deviennent de fameux émailleurs. Quelques œuvres signées, conservées dans les musées (Rijksmuseum à Amsterdam, British Museum, Musée du Louvre, Musée de l'horlogerie et de l'émaillerie à Genève), permettent d'apprécier leur talent.
- Nicolas Chaperon, peintre et graveur, né en 1612 à Châteaudun.
- Patrice Caumon est un illustrateur né dans cette ville en 1944.
- Didier Cassegrain, un dessinateur de bandes dessinées né en 1966 à Châteaudun.

Littérature

- Jean-Pierre Ferrière, écrivain, valeur confirmée du roman policier français, né le à Châteaudun.
- Bertrand Visage, écrivain né en 1952 à Châteaudun.
- L'écrivain Christophe Ferré a passé son enfance à Châteaudun.

Philosophie

- Émile Corra, né le à Châteaudun (avenue Florent-d'Illiers). Disciple d'Auguste Comte le fondateur de la philosophie positiviste. Engagé volontaire dans la Défense nationale de 1870, enseignant dans le privé puis chroniqueur, il rejoint le positivisme en 1875 et fonde, en 1906 la Société positiviste internationale et la Revue positiviste internationale publiée de 1906 à 1939.

Sciences

- Achille Guénée, entomologyste décédé à Châteaudun en 1880.
- Jules-Émile Péan, chirurgien du , né à Marboué (4 km au nord de Châteaudun) le , inventeur de la pince qui porte son nom. Il a, le 1 en France, contribué à vulgariser l'ovariectomie. Une rue de la ville porte son nom.

Sports

- Charles Brennus, maître-graveur et président d'honneur de la fédération française de rugby (1921), il est le créateur du Bouclier de Brennus, la récompense suprême du Championnat de France de rugby. Il est né à Châteaudun en 1859.
- Christophe Lavainne, coureur cycliste professionnel est né à Châteaudun en 1963.
- Romain Feillu, coureur cycliste professionnel est né à Châteaudun le . Il a été vice-champion du monde espoirs à Salzbourg en 2006.
- Terry Bouhraoua, né à Châteaudun le , jeune joueur de rugby à XV et de rugby à 7 prometteur, évoluant actuellement au Stade français CASG Paris au poste de demi de mêlée.

Autres

- Louis Ange Pitou, journaliste, contre-révolutionnaire et pamphlétaire, né à Valainville (commune de Moléans), à 5 km de Châteaudun. Un passage de la ville porte son nom.

Jumelages

La ville de Châteaudun est jumelée avec :
- , voir Schweinfurt (page allemande) -
- , (fusionnée en 2002 avec la ville de Trois-Rivières), voir -
- , voir Marchena, (page espagnole) -
- , voir Arklow, (page anglaise) -
- , voir Kroměříž (page tchèque) -

Filmographie

Le château a servi de décor pour certaines scènes de deux films français :
-1990 : Dames galantes de Jean-Charles Tacchella
- 1994 : Jeanne la Pucelle de Jacques Rivette

Cadre de vie

- Ville fleurie : 3 fleurs Image:Ville fleurie.svgImage:Ville fleurie.svgImage:Ville fleurie.svg attribuées par le Conseil National des de France au Concours des villes et villages fleuris.

Plus sur Châteaudun

Image:France Eure-et-Loir Chateaudun Chateau 01.jpg|Château - l'aile Longueville Image:France Eure-et-Loir Chateaudun Chateau 06.jpg|Château Image:France Eure-et-Loir Chateaudun Chateau Detail 02.jpg|Détail de l'escalier Image:France Eure-et-Loir Chateaudun 01.jpg|Maison renaissance ===
Sujets connexes
Abydos (Égypte)   Achille Guénée   Alain Venot   Alençon   Amsterdam   An II   Ancien Régime   Architecture Renaissance   Architecture gothique   Arlette Laguiller   Armée de l'air (France)   Arrondissement de Châteaudun   Auguste Comte   Autoroute française A11   Aéroport   Aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle   Aéroport d'Orly   Aéroport de Londres Stansted   Aéroport de Tours Val de Loire   Base aérienne 279 Châteaudun   Bassin parisien   Bataille de Châteaudun   Beauce (France)   Bertrand Visage   Blois   Bouclier de Brennus   Brest   British Museum   Canton de Châteaudun   Centre de détention   Centre de formation d'apprentis   Chambre de commerce et d'industrie d'Eure-et-Loir   Charles Brennus   Chartres   Chef-lieu   Christophe Ferré   Christophe Lavainne   Châteaudun   Châteauroux   Circonscriptions électorales (France)   Collège   Communauté de communes du Dunois (Eure-et-Loir)   Communes d'Eure-et-Loir   Comté du Perche   Concours des villes et villages fleuris   DVD   Didier Cassegrain   Donnemain-Saint-Mamès   Dun-sur-Auron   Dun (forteresse)   Dunois (Orléanais)   Décembre   Défense nationale   Député   Espace public numérique   Eure-et-Loir   Figari   France   François Bayrou   François de Belleforest   Fédération française de rugby à XV   Gentilé   Genève   Grand Larousse encyclopédique   Grégoire de Tours   Guerre franco-allemande de 1870   Henri IV de France   Hiram Hutchinson   Immobilier   Institut médico-éducatif   Jacques Chirac   Jacques Rivette   Jallans   Janvier   Jean-Charles Tacchella   Jean-Marie Le Pen   Jean-Pierre Ferrière   Jules-Émile Péan   La Chapelle-du-Noyer   Lanneray   Laon   Le Mans   Lille   Lionel Jospin   Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains   Loir (rivière)   Loudun   Louis Ange Pitou   Lug (dieu)   Lutz-en-Dunois   Lycée   Lycée professionnel   Lyon   Légion d'honneur   Marboué   Mars (mois)   Maximilien de Robespierre   Meudon   Moléans   Monument historique (France)   Moyen Âge   Musée du Louvre   Nice   Nicolas Chaperon   Nicolas Sarkozy   Nogent-le-Rotrou   Nortel   Néolithique   Orléanais   Orléans   Ovariectomie   Paris   Parti communiste français   Patrice Caumon   Patrice de Mac-Mahon   Pau   Philippe Vigier   Philippe de Villiers   Philosophie   Pierre Guédron   Pithiviers   Poitiers   Positivisme   Préhistoire   Quatrième circonscription d'Eure-et-Loir   Rassemblement pour la République   Rennes   Rijksmuseum   Robert Hue   Roi de rats   Romain Feillu   Roman policier   Rugby à XV   Référendum sur le traité de Maastricht   Résultats du référendum français du 29 mai 2005 sur la Constitution européenne   Saint-Denis-les-Ponts   Salzbourg   Seconde Guerre mondiale   Stade français CASG Paris   Strasbourg   Ségolène Royal   Taxe d'habitation   Tempête Lothar   Terry Bouhraoua   Thiville   Tours   Trois-Rivières   Union pour un mouvement populaire   Vendôme   Verdun (Meuse)   Ville   Voves  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^