Inter Milan

Infos
L'Inter Milan (Football Club Internazionale di Milano en italien) est un club italien de football basé à Milan.Depuis la rétrogradation administrative de la Juventus en Série B en 2006, il est à ce jour le seul club italien à avoir participé à toutes les saisons de Série A et à n'avoir jamais connu de relégation. Fondée le 9 Mars 1908 par des dissidents du Milan AC, l'équipe de l'Inter de Milan s'entraîne au centre sportif "Angelo Moratti", mieux connu sous
Inter Milan

L'Inter Milan (Football Club Internazionale di Milano en italien) est un club italien de football basé à Milan.Depuis la rétrogradation administrative de la Juventus en Série B en 2006, il est à ce jour le seul club italien à avoir participé à toutes les saisons de Série A et à n'avoir jamais connu de relégation. Fondée le 9 Mars 1908 par des dissidents du Milan AC, l'équipe de l'Inter de Milan s'entraîne au centre sportif "Angelo Moratti", mieux connu sous le nom de "La Pinetina", de Appiano Gentile, près de la ville de Côme. Actuellement, l'Inter de Milan est la troisième équipe d'Italie en nombre de supporteurs (16%), derrière la Juventus de Turin et le Milan AC, comme l'a révélé un sondage publié par le quotidien La Repubblica le 24 Août 2007.

Palmarès

-Coupe Intercontinentale (2) :
-Vainqueur : 1964 et 1965.
-Ligue des champions (2) :
-Vainqueur : 1964 et 1965.
-Coupe UEFA (3) :
-Vainqueur : 1990, 1992 et 1998.
-Coupe Mitropa :
-Finaliste : 1931.
-Championnat d'Italie (15) :
-Champion : 1912, 1920, 1930, 1938, 1940, 1953, 1954, 1963, 1965, 1966, 1971, 1983, 1989, 2006Sacré champion suite au déclassement de la Juventus et du Milan AC lors du scandale du Calcio. et 2007.
-Vice-champion : 1933, 1934, 1935, 1941, 1949, 1951, 1962, 1964, 1967, 1970, 1995, 1998 et 2003.
-Coupe d'Italie (5) :
-Vainqueur : 1939, 1973, 1982, 2005 et 2006 .
-Finaliste : 1959, 1965, 1971, 2005 et 2007.
-Supercoupe d'Italie (3) :
-Vainqueur : 1989, 2005 et 2006.
-Finaliste : 2000 et 2007. Tifo à Giuseppe Meazza

Histoire

Les débuts

L'Inter de Milan naît le 9 Mars 1908 au restaurant dit de L'Orologio (L'Horloge), fondé par un groupe de 43 dissidents du club milanais déjà existant, à savoir le Milan AC, auquel ils reprochaient de ne pas faire jouer de joueurs étrangers. Le nom choisi pour la nouvelle équipe a donc pour but de symboliser la volonté du nouveau club: donner la possibilité aux joueurs non italiens de porter ce maillot. Aujourd'hui, l'Inter est d'ailleurs l'un des clubs italiens avec le plus grand nombre de joueurs étrangers. Le premier président du club est Giovanni Paramithiotti, lequel est remplacé en 1909 par Ettore Strauss et en 1910 par Carlo De Medici. C'est sous la présidence de ce dernier, seulement deux ans après la fondation du club, que l'Inter, entraîné à l'époque par Fossati, remporte son premier championnat d'Italie, le scudetto. Après ce premier titre, l'Inter ne remporte aucun titre pendant quatre ans. Pendant cette période, la présidence du club change à plusieurs reprises: se succèdent à ce poste Emilio Hirzel (1912-1913), Luigi Ansbacher (1914) et Giuseppe Visconti Di Modrone (1914-1919). La 1ère guerre mondiale porte à l'interruption du championnat 1914-1915 et à l'annulation des championnats successifs. Le Championnat de 1ère division italienne reprend ses droits à partir de 1919 et permet à l'Inter de remporter le premier scudetto de l'après-guerre, remportant la finale contre l'équipe de Livourne: le club est alors dirigé par Francesco Mauro et entraîné par Nino Resegotti.

L'entre-deux-guerres

L'Inter a dû changer de nom en Ambrosiana puis Ambrosiana-Inter sur la demande du régime de Benito Mussolini à cause de la connotation du mot international qui était trop communiste à leur goût. Mais cela n'empêche pas le club de faire partie des meilleurs clubs italiens et de remporter même son troisième scudetto en 1930 puis de le gagner à nouveau en 1938 et 1940. En 1942, le club retrouve son nom d'origine Inter.

La Grande Inter

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Inter continue de remporter le championnat (1953 et 1954) et entre dans les plus belles années de son histoire où on le surnomme La Grande Inter (la grande Inter). Durant cette période, le club gagne trois championnats (1963, 1965 et 1966) mais surtout s'impose en Coupe des clubs champions européens à deux reprises en 1964 (contre le Real Madrid d'Alfredo Di Stefano) et en 1965 (contre le Benfica Lisbonne d'Eusébio) à San Siro et remporte deux Coupes intercontinentales les mêmes années. L'Inter compte alors dans ses rangs quelques-uns des meilleurs joueurs du monde : Luís Suárez, Alessandro Mazzola ou Giacinto Facchetti. Le président de l'époque Angelo Moratti (père de Massimo Moratti) n'hésite pas à offrir, en vain, d'importantes sommes d'argent dans le but de recruter Pelé ou Eusébio, tous deux réceptifs mais les politiques totalitaires du Brésil et du Portugal empêchent toute transaction. Cette période dorée se termine en 1967 après une nouvelle finale de Coupe des clubs champions européens, perdue, contre le Celtic FC.

De 1970 à aujourd'hui

Après la décennie de rêve, l'Inter remporte en 1971 son onziène Scudetto et son douzième en 1980 et connaît une nouvelle finale de Coupe des clubs champions européens en 1972, perdue contre le club qui domine alors le football : l'Ajax Amsterdam de Johan Cruyff. À côté de cela, l'Inter rajoute deux victoires en Coupe d'Italie en 1978 et 1982 et il faut attendre 1989 pour voir de nouveau l'Inter s'imposer en championnat devant alors les deux grands clubs du moment : son grand rival milanais Milan AC et le Naples Soccer de Diego Maradona. Ce titre permet à l'Inter de figurer au troisième rang des clubs les plus titrés en championnat. Les années 1990 sont marquées par trois victoires en Coupe UEFA : 1991, 1994 et 1998 (plus une finale en 1997). Mais malgré les arrivée d'Il Fenomeno Ronaldo, Dennis Bergkamp, Youri Djorkaeff, Christian Vieri ou de Roberto Baggio, aucun d'entre eux ne permit à l'Inter de reconquérir le championnat. Cette incapacité à remporter ce "scudetto" attendu par tous les "tifosi" de l'inter peut être attribuée à la supériorité sportive de la juve et a conduit au constat que l'Inter n'avait pas le niveau des deux autres grands clubs italiens malgré des sommes supérieures investis en terme de recrutement et que le club était "maudit" ce qui a provoqué une baisse de notoriété de celui-ci vis-à-vis de ses supporters (baisse du nombre d'abonnés et de spectateurs). Toutefois, cette disette au niveau des trophées s'explique surtout par l'attitude de la Juventus. En effet, en 2006, le scandale "calciopoli" a révèlé que Luciano Moggi, directeur sportif du club piémontais, avait mis en place depuis son arrivée à la tête du club en 1994 un réseau de corruption grâce auquel de nombreux grands arbitres transalpins avaient favorisé la Juve pendant presque 12 ans; ajouté à cela, des accusations de dopage pendant la période 1994-1998 (pendant laquelle la Juve a entre autre remporté 3 championnats d'Italie, une ligue des champions, une Coupe Intercontinentale, une Coupe UEFA et a été finaliste à deux reprises de la même Champions League). L'Inter n'avait donc peut-être pas le "niveau" mais certains facteurs y ont aidé. Pour mémoire, un cas flagrant de "corruption" avait eu lieu en 1998 lors d'un match opposant justement la Juve à l'Inter, toutes deux en course pour le titre, et au cours duquel l'arbitrage avait été incontestablement en faveur de la Juve (ce qui avait provoqué des polémiques enflammées). Pour plus d'informations, cf. l'article Wikipedia en italien sur l'inter de Milan Les années 2000 commencent sur le même tempo, le club n'obtenant que des titres en Coupe d'Italie (2005 et 2006). L'Inter passe tout près du titre lors de la saison 2001/2002: le club lombard reste en tête du championnat toute la saison et à 4 journées de la fin, compte 6 points d'avance sur ses premiers poursuivants. Mais l'Inter perd peu à peu du terrain et lors du dernier match disputé le 5 Mai 2002 à Rome face à la Lazio, alors qu'en cas de victoire, l'inter serait champion, le club de Massimo Moratti s'écroule totalement: après avoir mené 2-0, l'équipe menée par Ronaldo se fait rejoindre au score puis dépasser et s'incline au final 4-2. Mais en 2006 suite à l'Affaire des matches truqués du Calcio, qui concerne surtout la juve, le titre est obtenu sur tapis vert pour l'Inter quinze ans après le précédent (le 14 de son histoire). L'effectif est l'un des plus talentueux au monde et compte notamment Marco Materazzi Luis Figo, Patrick Vieira, Zlatan Ibrahimovic (tous deux récupérés à la Juventus), Adriano, Javier Zanetti ou Hernan Crespo entre autres. Lors de la saison 2006-2007, l'Inter réussit un excellent debut de championnat puisque cette équipe réussit à battre non seulement le record de victoires d'affilée dans le Calcio qui appartenait jusque-là à la Roma avec 11 victoires, mais également le record européen (des championnats considérés de premier niveau, à savoir italien, espagnol, anglais, allemand et français) qui était détenu conjointement par le grand Real Madrid de Di Stefano ainsi que par le Bayern de Munich et l'a poussé à 17 victoires de rang, série achevée par un nul 1-1 contre Udinese le 28 février 2007. Le début de la saison 2006-2007 est cependant marqué par le décès du président et ancien joueur, Giacinto « Cippe » Facchetti, le 4 septembre à l'âge de 64 ans. Le 6 septembre, le match opposant la France à l'Italie pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2008 débute sur une minute de silence durant laquelle les 80 000 spectateurs du stade de France honorent de leurs applaudissements le glorieux défunt. Le 8 septembre, l'UEFA autorise l'Inter à retirer le numéro 3 à l'Argentin Nicolas Burdisso qui se voit attribuer le numéro 16 pour la saison à venir. En championnat, l'Inter bat le record de nombre de victoires consécutives de l'histoire du Calcio et le 22 avril 2007 l'Inter conserve leur titre de scudetto (sur le terrain cette fois-ci) qu'ils dominèrent du début à la fin (Le quinzième de l'Histoire du club Nerazzurro).

Saison 2007-2008

Effectif


-En rouge les joueurs internationaux.
-En vert les joueurs internationaux de moins de 21ans.

Mercato de l'été 2007

7 arrivées (environ 36.3 millions)
- Chili 11 Luis Jimenez (Ternana Calcio, prêt avec option à 11 millions)
- Colombie 24 Nelson Rivas (River Plate, 2.5 millions)
- Roumanie 26 Cristian Chivu (AS Rome, 16 millions)
- Honduras 29 David Suazo (Cagliari Calcio, 14 millions + Robert Acquafresca (copropriété))
- Portugal 30 Vitor Pelé (Vitória Sport Clube, 2.5 millions)
- Brésil 31 Cesar Aparecido (AS Livourne Calcio, Retour de prêt)
- Italie 71 Enrico Alfonso (copropriété avec le Chievo Vérone, 1.3 millions) 10 départs (environ 17.05 millions)
- Italie Francesco Coco (Queen's Park Rangers, résiliation amiable)
- Uruguay Alvaro Recoba (Prêté au Torino Football Club)
- Italie Marco Andreolli (Copropriété avec l'AS Rome, 3 millions)
- Uruguay Fabián Carini (Real Murcie, fin de contrat)
- Grèce Lámbros Choútos (Destination inconnue, fin de contrat)
- Argentine Mariano Gonzalez (fin de prêt, retour à ) => Mariano Gonzalez a signé pour le FC Porto.
- Italie Fabio Grosso (Olympique Lyonnais, 7.5 millions)
- Italie Giovanni Pasquale (AS Livourne Calcio, 0.8 million)
- Chili David Pizarro (AS Rome, 5.75 millions)
- Roumanie Ianis Zicu (Dinamo Bucarest, fin de contrat)

Anciens grands joueurs

Les entraîneurs

Notes et références

==
Sujets connexes
AS Livourne Calcio   AS Rome   Adriano   Affaire des matches truqués du Calcio   Ajax Amsterdam   Alessandro Altobelli   Alessandro Mazzola   Alfredo Di Stefano   Alfredo Foni   Alvaro Recoba   Andrea Pirlo   Andreas Brehme   Angelo Domenghini   Annibale Frossi   Antoine Bonifaci   Aparecido César   Benfica Lisbonne   Benito Lorenzi   Benito Mussolini   Brésil   Cagliari Calcio   Celtic FC   Championnat d'Italie de football   Championnat d'Italie de football Serie A 2005-2006   Championnat d'Italie de football Serie A 2006-2007   Chievo Vérone   Christian Chivu   Christian Vieri   Clarence Seedorf   Coupe UEFA   Coupe UEFA 1989-1990   Coupe UEFA 1991-1992   Coupe UEFA 1997-1998   Coupe d'Italie de football   Coupe des clubs champions européens 1963-1964   Coupe des clubs champions européens 1964-1965   Coupe intercontinentale   Daniel Passarella   David Pizarro   David Suazo   Dejan Stanković   Dennis Bergkamp   Diego Maradona   Douglas Maicon   Edgar Davids   Emre Belözoğlu   Enrico Alfonso   Esteban Cambiasso   Eusébio   Faas Wilkes   Fabio Cannavaro   Fabio Grosso   Fabián Carini   Football   Francesco Coco   Francesco Toldo   Gabriele Oriali   Giacinto Facchetti   Giampiero Marini   Gianluca Pagliuca   Giovanni Ferrari   Giovanni Pasquale   Giovanni Trapattoni   Giuseppe Baresi   Giuseppe Bergomi   Giuseppe Meazza   Helenio Herrera   Hernán Crespo   Héctor Cúper   Héctor Scarone   Ianis Zicu   Italie   Italien   Ivano Bordon   Iván Córdoba   Javier Zanetti   Jocelyn Angloma   Julio Cruz   Jürgen Klinsmann   Karl-Heinz Rummenigge   Laurent Blanc   Leito Adriano   Liam Brady   Ligue des Champions de l'UEFA   Lothar Matthäus   Luigi Di Biagio   Luis Jimenez   Luís Suárez Miramontes   Lámbros Choútos   Marcello Lippi   Marco Andreolli   Marco Materazzi   Marco Tardelli   Mario Corso   Massimo Moratti   Milan   Mircea Lucescu   Nelson Rivas   Nicola Berti   Nicolás Burdisso   Nike   Obafemi Martins   Okan Buruk   Olivier Dacourt   Ottavio Bianchi   Paolo Orlandoni   Patrick Vieira   Paul Ince   Pelé   Portugal   Real Madrid   Real Murcie   Riccardo Ferri   Robbie Keane   Robert Acquafresca   Roberto Baggio   Roberto Boninsegna   Roberto Carlos da Silva   Roberto Mancini   Ronaldo   Roy Hodgson   Ruben Sosa   San Siro   Santiago Solari   Sergio Conceiçao   Sherrer Maxwell   Supercoupe d'Italie   Série B   Tarcisio Burgnich   Ternana Calcio   Torino Football Club   Udinese Calcio   Ugo Locatelli   Vincenzo Scifo   Vitor Pelé   Vitória Sport Clube   Walter Samuel   Walter Zenga   Youri Djorkaeff  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^