Chypre (pays)

Infos
Chypre, officiellement la République de Chypre, est un pays membre de l’Union européenne formé par l’île du même nom à l’est de la mer Méditerranée. Son appartenance au continent européen est discutée par certains, qui la placent plutôt en Asie (voir l’article sur les limites de l'Europe). Depuis 1974, la partie nord de l’île est occupée et revendiquée par la Turquie. Chypre intégrera la zone euro à compter du 1 janvier 2008. <
Chypre (pays)

Chypre, officiellement la République de Chypre, est un pays membre de l’Union européenne formé par l’île du même nom à l’est de la mer Méditerranée. Son appartenance au continent européen est discutée par certains, qui la placent plutôt en Asie (voir l’article sur les limites de l'Europe). Depuis 1974, la partie nord de l’île est occupée et revendiquée par la Turquie. Chypre intégrera la zone euro à compter du 1 janvier 2008.

Histoire

L’île de Chypre est connue depuis l’Antiquité, principalement par le fait qu’elle était la fournisseuse en cuivre de tout le monde méditerranéen, ce qui lui a d’ailleurs donné son nom. L’histoire de Chypre fut ensuite très mouvementée et l’île subit de nombreuses tutelles.

Relations avec l’Union européenne

-Le 4 juillet 1990 Chypre présente la question d’adhésion.
-Le 31 mars 1998 ouvre la négotiation d'adhésion (terminées le 13 décembre 2002).
-Le 14 avril 2003 le Conseil européen approuve l’adhésionDécision du Conseil de l’Union européenne du 14 avril 2003 relative à l’admission de la République tchèque, de la République d’Estonie, de la République de Chypre, de la République de Lettonie, de la République de Lituanie, de la République de Hongrie, de la République de Malte, de la République de Pologne, de la République de Slovénie et de la République slovaque à l’Union européenne )
-Le 16 avril 2003 Chypre signe le Traité d’adhésion (en vigueur du 2004).
-Le 13 février 2007 Chypre demande que soit examiné sa subordination aux critères de convergence.
- Le 16 mai 2007 le Banque centrale européenneRapport sur la convergence mai 2007 ) et le Commission européenneCOM (2007) 0255 Rapport de la Commission - Rapport de convergence 2007 relatif à Chypre (établi conformément à l’article 122, paragraphe 2, du Traité, à la demande de Chypre) ) publient leurs relations sur le respect des critères de convergence de la part de Chypre
- Le 21 juin 2007 le Conseil européen autorise l'adoption du Euro, après la décision des Chefs d'État ou de Gouvernement les Ministres de l'Économie et des Finances Ecofin) le 10 juillet 2007 abrogent la dérogation dont Chypre jouit2007/503/CE Décision du Conseil du 10 juillet 2007 conformément à l'article 122, paragraphe 2, du traité, relative à l'adoption, par Chypre, de la monnaie unique au 1er janvier 2008 ( ) et fixent le suivant taux irrévocable de conversion: 1 euro = 0, 585274 livre chyprioteRèglement (CE) no 1135/2007 du Conseil du 10 juillet 2007 modifiant le règlement (CE) no 2866/98 en ce qui concerne le taux de conversion à l’euro pour Chypre ).

Politique

Depuis , Chypre est une île séparée en deux. Une partie est la République de Chypre et une autre la « RTCN République turque de Chypre Nord », reconnue uniquement par la Turquie. Aux élections législatives du 21 mai 2006, les résultats ont été les suivants (56 députés au total) : :Voix Pourcentage en voix Sièges
-AKEL 131 309 31, 13 % 18
-DISY 127 976 30, 34 % 18
-DIKO 75 588 17, 92 % 11
-EDEK 37 583 8, 91 % 5
-Parti européen 24 254 5, 75 % 3
-Ecologistes et Environnementalistes 8 225 1, 95 % 1
-EDI 6 580 1, 56 % sans député

Divisions administratives

L’organisation territoriale de la République de Chypre a des ressemblances avec le modèle français. On peut distinguer trois divisions administratives à l’intérieur de la République de Chypre : :– les districts : correspondant aux régions françaises avant la loi de décentralisation de 1981 ; :– les municipalités : correspondant aux communes françaises ; :– les communautés : qui n’ont pas d’équivalent dans l’organisation française ; Il s’agit là s’un classement scalaire, les districts à la division la plus importante spatialement qui inclut les deux autres. En termes de compétence, on distingue les échelons répondant à des logiques de déconcentration et de décentralisation : -Déconcentration : Les districts : ils ont à leur tête des préfets, nommés par le gouvernement central. Il est le représentant du l’État (les districts ne sont donc pas des collectivités locales). -Décentralisation : Les municipalités : Le maire et les conseillés municipaux sont élus de manière distincte. On compte en 2001 33 municipalités, dont 9 sont situées hors du territoire où s’applique la souveraineté effective de la République de Chypre. Il s’agit en règle générale d’espace urbain. Les communautés : la gestion est partagée entre le préfet et le maire élu. Source : http://www.eukn.org/cyprus/urban/planning/index.html
- Famagouste ou Agia Napa
- Kyrenia de facto en territoire de la République turque de Chypre Nord
- Larnaca
- Limassol
- Nicosie
- Paphos

Géographie

Carte de l'île de Chypre La structure géomorphologique de l'île présente de nombreuses particularités. Son étude est devenue une quasi-spécialité. En ce qui concerne sa topographie, on peut la diviser en trois grands ensembles. Au sud de l'île la montagne du Trodos, au centre une plaine (nommée Messaoria) et au nord une arrête montagneuse, d'orientation est/ouest, nommée Pentadactylos. Article détaillé : Géographie de Chypre à la limite entre l'Orient et l'Occident

Économie

Chypre est le nouvel État-membre le plus riche, avec un PNB par habitant s’élevant à plus de 18 000 dollars. Ses performances économiques demeurent satisfaisantes, notamment en termes de chômage (3, 5% en 2003). On constate toutefois un ralentissement de la croissance (1, 9% en 2003 contre 4, 1% en 2001) et une augmentation de l’inflation (4, 1% en 2003 contre 2% en 2001). L’économie de Chypre présente certaines faiblesses structurelles. Elle souffre d’un déficit commercial récurrent et est fortement dépendante de l’industrie très volatile du tourisme (environ 20% du PIB). Le gouvernement chypriote a lancé un « programme de convergence 2004-2008 ». Le triple objectif est de ramener le déficit budgétaire (6, 3% du PIB en 2003) sous la barre des 3%, de faire repasser la dette publique (70% en 2003) en dessous du ratio de 60% du PIB et d’assurer la soutenabilité des finances publiques, ce qui passe par un renforcement de la rigueur budgétaire. En matière de réformes structurelles, le gouvernement chypriote a défini une stratégie en trois points : libéralisation de l’économie, développement de l’« économie de la connaissance » et recherche d’un développement durable s’appuyant sur la modernisation des infrastructures de base et le capital humain. La livre chypriote a intégré le , le mécanisme de taux de change européen, dit MCE II, qui la lie à l'euro. Une demande officielle d'intégration dans la zone envoyée à la BCE et à la commission européenne le 13 février 2007 a reçu un avis favorable en mai 2007 : Chypre, comme Malte, passera à l'euro le janvier 2008.

Démographie

La population totale de l'île est d'environ 900 000 habitants. Près de 625 000 Chypriotes-grecs vivent dans la zone sud, dont 25 000 Chypriotes-Turcs selon le recensement de 2001. Quelque 88 000 Chypriotes-turcs vivent dans le nord, auxquels s'ajoutent plus de 110 000 colons turcs venus d'Anatolie après 1974. Répartition par âge :
- 0-14 ans : 22, 95%
- 15-64 ans : 66, 26%
- + 65 ans : 10, 79% Quelques centaines de Chypriotes-grecs vivent dans la partie occupée par la Turquie et inversement. FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Culture

Divers

Superficie : 9.250 km² (dont 3 355 km² dans le secteur chypriote turc) Densité : 85 habitants/km² Frontières terrestres : 0 km Religions : Principalement chrétienne orthodoxe (80%) et musulmane (18%). Petites communautés maronite, arménienne et latine (2%) Littoral : 648 km Extrémités d'altitude : 0 m > + 1 951 m Espérance de vie des hommes : 75 ans (en 2001) Espérance de vie des femmes : 79 ans (en 2001) Taux de croissance de la population : 0, 59% (en 2001) Taux de natalité : 13, 08 ‰ (en 2001) Taux de mortalité : 7, 65 ‰ (en 2001) Taux de mortalité infantile : 7, 89 ‰ (en 2001) Taux de fécondité : 1, 9 enfants/femme (en 2001) Taux de migration : 0, 44 ‰ (en 2001) Indépendance : 16 août 1960 (ancienne colonie britannique). Le secteur chypriote turc a proclamé son autonomie le 13 février 1975 Lignes de téléphone : 490 000 (en 1998) Téléphones portables : 140 000 (en 1998) Postes de radio : 366 000 (en 1996) Postes de télévision : 300 000 (en 1996) Utilisateurs d'Internet : 80 000 (en 2000) Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 6 (en 2000) Routes : 13 000 km (dont 7 500 km goudronnés) (en 1996) Voies ferrées : 0 km Voies navigables : 0 km Nombre d'aéroports : 15 (dont 12 avec des pistes goudronnées) (en 2000) Bases Britanniques : La Grande-Bretagne a conservé deux bases souveraines dans le sud et l'est de l'île où sont stationnés près de 4 200 soldats. Note : La République de Chypre est membre de l'ONU, du Commonwealth, de l’Union européenne, de l’OMC, de l’OSCE, du Mouvement des Non-Alignés et de l’Organisation internationale de la Francophonie. En 2006, pendant la guerre du Liban voisin, Chypre servit de zone de transition aux milliers d’étrangers fuyant le pays. Par ailleurs une importante communauté libanaise s’est installée à Chypre, suite à la guerre civile libanaise.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Asie   Banque centrale européenne   Chypre   Chypre du Nord   Commission européenne   Conseil européen   Critères de convergence   Cuivre   Cyprus Broadcasting Corporation   Euro   Famagouste   Grec moderne   Géographie de Chypre   Hymne à la Liberté   Larnaca   Limassol   Limites de l'Europe   Livre chypriote   Malte   Mer Méditerranée   Mécanisme de taux de change européen   Nicosie   Organisation des Nations unies   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Paphos   Parti européen (Chypre)   Pays   Présidents de Chypre   Royaume-Uni   République   Tassos Papadopoulos   Turc   Turquie   Union européenne   Zone euro  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^