Minaret de la discorde

Infos
Les débats actuels sur la construction de minarets en Suisse, notamment a Wangen bei Olten, Langenthal et Wil (Saint-Gall), portent le nom de Minarets de la discorde.
Minaret de la discorde

Les débats actuels sur la construction de minarets en Suisse, notamment a Wangen bei Olten, Langenthal et Wil (Saint-Gall), portent le nom de Minarets de la discorde.

Situation

Selon l'évêque de Bâle, Kurt Koch, la construction de minarets ne pose aucun problème. Le problème est d'ordre juridique et politique plutôt que de niveau inter-religieux.. En 2007, la Suisse ne compte que deux mosquées avec minaret : l'une est à Genève (depuis 1978) et l'autre à Zurich (depuis 1963). Avec près de 340.000 musulmans sur une population de 7, 4 millions d'habitants, l'islam est aujourd'hui la deuxième religion du pays après le christianisme.

Initiative populaire

Plusieurs politiciens suisses, dont une grande majorité sont membres de l'UDC, ont lancé le un projet d'initiative populaire «contre la construction de minarets», qui prévoit une disposition disant «La construction de minarets est interdite», qui devrait être ajoutée à l'article 72 existant de la Constitution de la Suisse.http://minarets.ch/index.php?id=70 Selon le conseiller national zurichois de l'UDC Ulrich Schlüer, les minarets sont "le symbole d’une revendication de pouvoir politico-religieuse qui conteste les droits fondamentaux d’autres personnes"., Le Temps du 4 mai 2007 Selon des experts de droit, cette initiative serait contraire à la constitution fédérale car contraire à certains droits de l'homme.. Ce n'est apparemment pas le point de vue des autorités, puisque les initiatives contraires à la Constitution n'ont pas le droit de procéder à la collecte des signatures.

Réactions

Le site web de la chaîne de télévision arabe Al-Jazira a souligné que des "extrémistes suisses" (à dire l'UDC) veulent interdire la construction de mosquées; c'est pourquoi des musulmans évoqueraient du coup un éventuel boycott des banques suisses., Le Temps du 2 mai 2007. Selon la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey, la campagne contre les minarets «met la sécurité des Suisses en danger», http://www.blogdei.com/index.php/2007/05/16/1850-la-campagne-de-la-droite-suisse-contre-la-construction-de-minarets-met-la-securite-des-suisses-en-danger suggérant que l'initiative désignerait la Suisse comme une cible idéale pour les réseaux terroristes islamistes internationaux. ==
Sujets connexes
Bâle   Constitution de la Suisse   Droits de l'homme   Genève   Initiative populaire   Islam   Kurt Koch   Langenthal   Micheline Calmy-Rey   Mosquée   Religion   Suisse   Ulrich Schlüer   Union démocratique du centre   Wangen bei Olten   Wil (Saint-Gall)   Zurich  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^