Service d'aide médicale urgente

Infos
Selon la règle typographique française, l'acronyme S.A.M.U. est lexicalisé, il s'écrit donc « Samu », en minuscules et sans point. Le service d'aide médicale urgente, ou SAMU, est, en France, l'administration chargée de gérer l'aide médicale urgente, c'est-à-dire l'assistance pré-hospitalière (dans la rue, à domicile, sur le lieu de travail...) aux victimes d'accidents ou d'affections soudaines (malaise, maladie). Ce terme a été repris pa
Service d'aide médicale urgente

Selon la règle typographique française, l'acronyme S.A.M.U. est lexicalisé, il s'écrit donc « Samu », en minuscules et sans point. Le service d'aide médicale urgente, ou SAMU, est, en France, l'administration chargée de gérer l'aide médicale urgente, c'est-à-dire l'assistance pré-hospitalière (dans la rue, à domicile, sur le lieu de travail...) aux victimes d'accidents ou d'affections soudaines (malaise, maladie). Ce terme a été repris par d'autre pays francophones (Algérie, Belgique, Bénin, Cameroun, Côte d'Ivoire, Luxembourg, Maroc, Sénégal, Tunisie) ou hispanophones (en Brésil: Serviço de Atendimento Móvel de Urgência, Samu ou Same, Sistemas de Atencion Médica de Urgencias y Emergencias : Argentine).

Historique

Les Samu prennent leur origine en 1955, afin de répondre aux cas où un transport rapide vers un milieu hospitalier ne suffisait pas. En effet, dès cette année, il est créé des équipes médicalisées, capables d'intervenir aussi bien dans les cas de détresse grave à l'extérieur de l'hôpital que d'effectuer des transferts interhospitaliers. Les SMUR sont officialisés en 1965. Afin de coordonner et de réguler l'action des SMUR, les Samu sont créés en 1968.

Le Samu en France

En France, le Samu est un service hospitalier unique (sauf quelques exceptions) à l'échelle d'un département. Il comprend :
- un centre de réception et de régulation des appels (CRRA) ou « Centre 15 », voir l'article Régulation médicale ;
- un centre d'enseignement des soins d'urgence (Cesu), chargé de la formation initiale et continue des acteurs de l'urgence. Une convention lie le Samu et les services mobiles d'urgence et de réanimation (SMUR). En quelque sorte, le Smur est le bras armé du Samu quand le Samu est la partie fixe du dispositif de l'aide médicale urgente.

Missions du SAMU

Le Samu est chargé de fournir une réponse adaptée aux problèmes médicaux qui lui sont soumis. Cette réponse peut aller du simple conseil médical à l'engagement de moyens de réanimations mobiles (SMUR) en passant par l'envoi d'une ambulance privée , d'un VSAV , d'un médecin de ville ou, dans certains départements, d'une ambulance d'association de secouristes comme la Croix-Rouge française ou la Protection Civile (dans le cas des réseaux de secours). Pour du secours à domicile il arrive qu'une ambulance privée soit appelée pour faire un bilan et procéder au transport vers le centre Hospitalier. Si la patologie est grave les pompiers seront envoyés et si besoin une unité du SMUR. Le Samu est un acteur fondamental dans les situations de crise. À ce titre, il est chargé de gérer les postes médicaux mobiles (renforts de matériel devant équiper les hôpitaux en cas de besoin, ou bien les postes médicaux avancés) et les plans blancs, ainsi que le poste médical avancé (PMA) en cas de plan rouge. Le directeur du Samu peut être nommé directeur des secours médicaux (DSM) en cas de plan rouge. Les associations de secourismes régulent leurs interventions par le SAMU dans le cas d'une demande de transport d'une victime. Par ailleurs, le Samu de Paris gère les urgences médicales à bord des TGV et des avions d'Air France, et le SAMU de Toulouse gère les urgences médicales à bord des navires au travers d'une unité spécialisée, le CCMM (Centre de consultation médicale maritime). Il y a un, parfois deux, Samu par département (Seine-Maritime, Pyrénées atlantiques) ; la population de ceux-ci étant fort variable, l'activité d'un Samu à l'autre l'est tout autant.

Prise en charge d'un appel entrant

Chaque appel est pris en charge tout d'abord par le PARM (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale) qui , en quelques secondes et grâce à quelques questions clés , détermine le degré d'urgence . Ces questions sont indispensables pour décider du type de secours à mettre en oeuvre . Elles ne constituent en aucun cas une perte de temps . Après avoir très vite cerné la situation , étant le premier interlocuteur , il prend toutes les coordonnées permettant de localiser la ou les victimes , et enfin établit la relation entre le demandeur et la structure médicale : il transmet l'appel téléphonique et le dossier informatique instantanément - au médecin régulateur du SAMU s'il s'agit d'une urgence vitale (problèmes cardiaques , difficultés respiratoires , comas , accidents de la route avec blessés graves ...) - au médecin régulateur du Centre 15 (libéral) s'il s'agit d'une urgence relevant de la médecine générale (erreur de médicament chez un enfant , douleurs abdominales , agitation , accidents sans détresse vitale...) . Ces deux médecins , à portée de voix et de vue l'un de l'autre , peuvent bien sûr se retransmettre les " affaires " selon l'évolution de chacune d'elles . Parfois les demandes ne nécessitent pas de prise en charge par un médecin. Le PARM s'emploie à calmer et rassurer : par exemple une mère qui appelle pour vérifier qu'elle a bien soigné la petite brûlure sur la main de son enfant . Souvent c'est le PARM qui donne les premiers conseils (donner un bain tiède à un bébé fébrile ) avant de passer la communication au médecin . C'est lui seul qui détecte les appels manifestement mal orientés et assure leur bon acheminement ( Police , SAMU d'un département voisin, dentiste etc...) . Enfin il a une part importante dans le choix des moyens mis en oeuvre en particulier pour un grand nombre de décisions stéréotypées . Le PARM saisit toutes les données utiles à une " affaire " sur informatique avec un crayon optique et transmet au médecin qui y ajoutera sa partie . Enfin il joue un rôle clé dans la communication Radio avec les Sapeurs-Pompiers engagés sur le terrain : C'est lui en effet qui écoute et répond sur avis médical grâce à sa compétence technique très souvent sanctionnée par un brevet d'opérateur Radio . En somme , chaque appel arrivant au 15 déclenche une cascade d'opérations humaines , techniques et informatiques , où le PARM est un auxiliaire indispensable au bon fonctionnement de la régulation .

Activités

Les CRRA/Centres 15 ont reçu environ 10 millions d'appels en 2004, ce chiffre étant en augmentation régulière de 10 % par an. Seuls 47 % donnent lieu à l'envoi d'un véhicule (VSAV des sapeurs-pompiers dans 24 % des cas pour les interventions dans la rue, les lieux publics, les détresses à caractère vital ou aussi pour pallier les carences de moyens des smur, ambulancier privé dans 8 % des cas, une UMH du SMUR dans 8 % des cas). Dans l'autre moitié des cas, l'appel se solde par un conseil téléphonique (28 % des cas) ou par l'envoi d'un médecin généraliste à domicile (22 % des cas). En évitant de nombreuses hospitalisations inutiles, le Samu joue donc un rôle important en indiquant la réponse adaptée en fonction de la demande exprimée (et de la situation décrite). Le principe de régulation permet :
- de ne pas engager de façon indue des ressources spécialisées rares
- de détecter parfois dans une demande simple un problème médical sérieux. Toutefois le bon fonctionnement de la régulation suppose de pouvoir disposer d'une panoplie de réponses adaptées; ces dernières années, la réponse de la médecine libérale a pris le nom de « permanence des soins » sans apporter pour autant une réponse en tout temps et en tout lieu du territoire. Cette diminution de capacité de réponse se traduit sans aucun doute par une diminution de la demande (ou un report aux heures ouvrables de la médecine libérale) mais aussi par un recours plus important aux transports ambulanciers et à un recours aux urgences hospitalières plus important pour des pathologies ne le justifiant pas.

Le Samu social

Le Samu social est une structure d'aide aux sans abris mis en place par Xavier Emmanuelli, joignable par le numéro de téléphone « 115 ». On voit que le terme « Samu » est devenu un nom commun synonyme d'urgence et d'entraide. Voir l'article détaillé Samu social.

Textes législatifs

- Code de la santé publique, notamment les article L6111-1, L6111-2, L6112-1, L6112-2, L6112-5, L6112-6, L6141-4, le livre 3 de la sixième partie de la nouvelle partie législative « Aide médicale urgente, permanence des soins, transports sanitaires et autres services de santé. », et dans la partie réglementaire-« décrets simples » les articles D 712-66 à D 712-74
- Loi n° 86-11 du 6 janvier 1986 sur l'aide médicale urgente et les transports sanitaires
- Décret n° 87-1005 du 16 décembre 1987 relatif aux missions et à l'organisation des unités participant au Service d'aide médicale urgente appelées S.A.M.U. (NOR : ASEP8701666D)
- L'obligation pour les opérateurs de télécommunication d'acheminer les appels au centre 15 relève de la décision n° 2002-1179 du 19 décembre 2002 de l'Autorité de régulation des télécommunications, établissant la liste des numéros d'urgence devant être acheminés gratuitement par les opérateurs de télécommunications autorisés au titre des articles L. 33-1 et L. 34-1 du Code des postes et télécommunications NOR: ARTL0200744S (Journal officiel n° 155 du 6 juillet 2003 page 11520).

Le Samu en Belgique

Le fonctionnement du Samu belge (MUG pour la Flandre) est basé sur la loi relative à l'aide médicale urgente en Belgique du 8 juillet 1964 (Moniteur belge du 25 juillet 1964) modifié par la loi du 22 mars 1971 (Moniteur du 23 avril 1971). L'aide médicale urgente y est définie comme « le système d'appel unifié, les premiers soins sur place aux personnes se trouvant sur la voie publique ou dans un lieu public et dont l'état de santé par suite d'accident ou de maladie, requiert des soins immédiats, ainsi que leur transport à l'hôpital et leur admission dans un service hospitalier. » Le préposé du système d'appel unifié peut requérir l'intervention d'un médecin qui doit alors se rendre impérativement sur les lieux de l'urgence, sauf s'il fait face à une urgence plus grave. Il peut également requérir l'intervention d'un service d'ambulance organisé ou concédé par les pouvoirs publics. Un service d'urgence hospitalier doit prendre en charge un patient adressé par le préposé du système d'appel unifié sans formalité d'admission. Le Samu est financé par un fonds d'aide médicale urgente, une association sans but lucratif des sociétés d'assurance belges. Le numéro permettant de joindre les Centres d'aide médicale urgente par le système d'appel unifié est le « 100 » (anciennement le 900). Ces centres d'appel unifié sont situés à Anvers, Arlon, Bruxelles, Liège, Mons, Namur.

Autres pays ayant des Samu

SAMU en Poá-SP, Brésil.
- Bénin
- Brésil
- Côte d'Ivoire : Samu d'Abidjan
- Luxembourg
- Maroc : le terme Samu est utilisé par des sociétés privées (« Samu Maroc », « Samu de Casablanca » et « Samu de Rabat » ne sont pas des Samu)
- Tunisie : Samu du Centre-Est Tunisien (Sousse), Samu de Sfax
- Argentine : Same de Buenos Aires , Samu de Mendoza
- Bolivie : Samu de La Paz, Samu de Cochabamba, Samu de Potosí, Samu de Santa Cruz
- Chili : Samu Metropolitano de Santiago de Chile, Samu de la 4a, 5a, 6a, 7a, 10a Region, Samu de Rancagua, Samu de Talca, Samu de Valdivia, Samu de Puerto Montt
- Colombie (CRU) : Samu de Santa Fe de Bogotá , Samu de Medellín , Samu de Cali
- Cuba : Sium de Cuba
- Espagne : certains services d'urgence de l'EPES (Empresa pública de emergencias sanitarias) sont appelés Samu ou Samur
- Mexique

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abidjan   Aide médicale urgente   Air France   Algérie   Ambulance   Ambulancier   Anvers   Argentine   Arlon   Association sans but lucratif   Assurance   Avion   Belgique   Bogotá   Bolivie   Bruxelles   Brésil   Buenos Aires   Bénin   CRU   Cameroun   Casablanca   Centre d'enseignement des soins d'urgence   Centre de consultation médicale maritime   Chili   Cochabamba (Bolivie)   Colombie   Croix-Rouge française   Cuba   Côte d'Ivoire   Espagne   Flandre   France   Hôpital de campagne   Journal officiel de la République française   La Paz (Bolivie)   Liège   Luxembourg (pays)   Maroc   Medellín   Mendoza   Mexique   Moniteur belge   Mons   Namur   Paris   Plan blanc   Plan rouge   Potosí   Poá   Puerto Montt   Rabat   Rancagua   Régulation médicale   Samu social   Sans domicile fixe   Santa Cruz (Bolivie)   Santiago du Chili   Service mobile d'urgence et de réanimation   Sfax   Sousse   São Paulo   Sénégal   TGV   Talca   Toulouse   Tunisie   UMH   Valdivia   Xavier Emmanuelli  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^