Boro

Infos
Boro était une écurie de Formule 1 fondée en 1976 par la société hollandaise HB Bewake. Boro a participé a quelques épreuves de championnat du monde en 1976 puis en 1977 sans parvenir à inscrire de point. Le meilleur résultat d'une Boro est une 8e place décrochée par Larry Perkins au GP de Belgique 1976 tandis que la meilleure qualification a été obtenue lors du GP d'Italie 1976 à Monza, toujours grâce à Perkins.
Boro

Boro était une écurie de Formule 1 fondée en 1976 par la société hollandaise HB Bewake. Boro a participé a quelques épreuves de championnat du monde en 1976 puis en 1977 sans parvenir à inscrire de point. Le meilleur résultat d'une Boro est une 8e place décrochée par Larry Perkins au GP de Belgique 1976 tandis que la meilleure qualification a été obtenue lors du GP d'Italie 1976 à Monza, toujours grâce à Perkins.

Historique

En 1970, Mo Nunn, patron d'Ensign, crée sa première Formule 3, qui, aux mains notamment du pilote liechtensteinois Rikky von Opel, héritier de la famille Opel, remporte 13 courses en deux saisons. Grâce aux généreux subsides de von Opel, Ensign peut s'engager en Formule 1 dès 1973. Mais dès le début de saison 1974, von Opel, déçu du peu de compétitivité de sa monoplace, quitte l'écurie qu'il a contribué à lancer pour répondre à une offre d'engagement de Brabham. Mo Nunn perd alors son principal partenaire financier mais ne se décourage pourtant pas et trouve dans un premier temps le soutien de son ami Teddy Yip (futur patron de Theodore Racing) puis négocie un florissant contrat de sponsoring avec la firme hollandaise de fabrication de systèmes d'alarme HB Bewake. En 1975, HB Bewake et Mo Nunn entrent en conflit pour non-respect de certaines clauses financières quant au contrat publicitaire : Nunn perd son procès et n'a pas d'autre moyen, pour dédommager son ex-sponsor, que de lui céder ses monoplaces. HB Bewake hérite donc des Ensign N175 et décide de monter sa propre écurie de course, Boro. La N175, désormais Boro 001, est engagée au championnat du monde 1976 et confiée à l'Australien Larry Perkins, débutant en F1 mais qui a fait ses preuves dans son pays en Formule Vee, Formule Ford, F3 et F2. Perkins parvient à se qualifier à 5 reprises, généralement en fond de grille sauf en Italie où il décroche une belle 13e place. Il termine 13e du GP d'Espagne à Jarama puis 8e à Zolder. L'écurie décide pourtant, à l'issue de l'épreuve italienne, de quitter le championnat après un troisième abandon consécutif. En 1977, contre toute attente, Boro fait son retour en championnat. Mais elle ne s'aligne en fait que pour participer à son Grand Prix national à Zolder aux Pays-Bas. La monoplace n'a absolument pas évolué et reste une ex-Ensign vieille de deux ans qui n'avait déjà pas prouvé grand chose à l'époque. Brian Henton réussit l'exploit de se qualifier en 23e position sur 26 partants (tandis que huit autres concurrents n'ont pas réussi à décrocher leur ticket pour la course). En fin de course, il est victime d'un tête-à-queue et reçoit une aide extérieure pour reprendre la piste, ce qui provoque sa disqualification : Boro vient quitter le monde de la Formule 1. Pendant ce temps, Ensign, l'écurie à l'origine de la naissance de Boro, aura marqué 2 points en 1976 et 10 en 1977 et poursuivra en F1 jusqu'à la fin de la saison 1982.

Résultats en F1

Article connexe

Ensign Catégorie:Écurie de Formule 1 ca:Boro F1 en:Boro (Formula One) sl:Boro (Formula 1) sv:Boro F1
Sujets connexes
Brian Henton   Championnat du monde de Formule 1 1973   Championnat du monde de Formule 1 1974   Championnat du monde de Formule 1 1975   Championnat du monde de Formule 1 1976   Championnat du monde de Formule 1 1977   Cosworth   Ensign   Formule 1   Goodyear Tire & Rubber   Rikky von Opel   Theodore Racing  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^